Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Souviens-toi du Titanic ! | Page d'accueil | Grand Paris : Marielle de Sarnez renvoie Christian Blanc dans les cordes ! »

mercredi, 30 septembre 2009

Et les bourdons ?

800px-Apinae_Bombus_pascuorum.jpgDepuis quelque temps, on parle des abeilles (et tant mieux !) car leur effectif s'effondre dans les campagnes. Mais il y a un autre pollinisateur que l'on oublie, et pourtant il accomplit le même travail que l'abeille, c'est le bourdon ! J'ai découvert grâce à l'observatoire des bourdons qu'il existait bien plus d'espèces que je ne l'imaginais en France et en Europe. L'observatoire des bourdons organise pour l'année à venir une session d'observation et de décompte des bourdons. Tout le monde peut y participer à condition de respecter un protocole et de remplir des fiches (disponibles sur le site). Le moindre espace fleuri est une opportunité de compter ces sympathiques insectes. Un bac à fleur en ville suffit, dès lors qu'ils y viennent butiner. En naviguant sur le site, j'ai appris plein de choses sur ces petites bêtes : il existe par exemple un bourdon coucou ! Oui, il vient tuer la reine bourdon, et prend sa place, où il pond ses oeufs et les larves qui naissent quelque temps après, bâffrent toutes les provisions. Un détail, au fait sur les bourdons : même s'il faut vraiment les chercher pour qu'ils le fassent, si ce sont des femelles, ils peuvent piquer. Mais bon, globalement, ce sont des insectes tranquilles au possible.

En tout cas, la proposition du Museum d'histoire naturelle est alléchante : c'est une occasion d'être utile, d'amuser ses petits et de découvrir la bio-diversité. Quelle bestiole rigolote, tout de même quand j'y pense : même son nom latin me fait rire. Ils appartiennent à la grande famille des «Bombi» qui regroupent aussi les abeilles, et à la sous-catégorie des «Bombini» de la tribu Bombinae. Ça, c'est clair, il y a une relation entre le nom de la bestiole et le bruit qu'elle produit :-D

11:04 Publié dans écologie | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : bourdon |  Facebook | | |

Commentaires

Merci de ce rappel éthymologique. ;D
J'en parle à mes enfants, qui en parleront certainement à leurs professeurs de SVT et latin.
Jolie facon de lier les deux matières avec un prolongement dans la vie hors champ scolaire.
@+

Écrit par : Martine | mercredi, 30 septembre 2009

Interessant, je pensais qu'il n'y avait pas de bourdon femelle...

Écrit par : Homer | mercredi, 30 septembre 2009

Très intéressant.
Dans mon jardin (de ville) je ne vois plus de bourdons, ni d'abeilles depuis au moins 10 ans! Et je pourrai rajouter plus de papillons non plus !

Écrit par : cath37 | mercredi, 30 septembre 2009

Bonjour Homer
Mais, euh, vous envisagiez comment leur reproduction ? J'ignorais, pour ma part, tout à fait qu'ils pouvaient piquer.
@ Catherine
mais est-ce que vous avez des fleurs et surtout des plantes aromatiques ? Il y a une description de ce que les bourdons aiment, je crois, sur le site.
@ Martine
hélas, je crois que les collégiens n'étudient pas ce genre de choses aujourd'hui.

Écrit par : l'hérétiqueh | mercredi, 30 septembre 2009

@l' hérétique,
Effectivement, mais il existe des passerelles entre le primaire et le collège dans l'établissement de mes enfants.
Les plus grands animent des ateliers pour les plus jeunes sous la responsabilités des professeurs du collège ou de parents ;)
Ce fut un des moyens trouvés pour résoudre certains problèmes de violence , responsabiliser.

Écrit par : Martine | mercredi, 30 septembre 2009

Et pourtant les bourdons ont mauvaise réputation.
ils seraient vite comptés dans mon jardin.

Écrit par : CK | mercredi, 30 septembre 2009

Bien sûr que j'ai des fleurs et des plantes aromatiques !

Écrit par : cath37 | mercredi, 30 septembre 2009

Bien sûr que j'ai des fleurs et des plantes aromatiques !

Écrit par : cath37 | mercredi, 30 septembre 2009

Merci L'Hérétique, c'est très intéressant.

Écrit par : Thierry P. | mercredi, 30 septembre 2009

Je n'éprouve pas de sympathie spontanée pour les insectes pourvus d'un dard en général...

Écrit par : Nemo | mercredi, 30 septembre 2009

Pas étonnant, avec un pareil pseudo! :D

Écrit par : Martine | mercredi, 30 septembre 2009

bah je m'étais jamais posé la question... les abeilles c'est les filles, les bourdons les garçons..?

Écrit par : Homer | mercredi, 30 septembre 2009

@ Homer
Mais non : ce sont deux espèces différentes. En revanche, on appelle faux-bourdons le mâle de l'abeille, et il ne pique pas, à mon souvenir.
@ Nemo
et le miel, est-ce que tu aimes bien le miel ? Et les arbres fruitiers ? Eh bien remercie ces généreuses bestioles qui font tout le boulot ou presque sans rien demander en échange (je parle des abeilles et des frelons).
Les guêpes, elles, font du nettoyage. Les frelons, ça, j'aime pas du tout, en revanche...

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 01 octobre 2009

L'Hérétique,

Je ne parlais pas de leur intérêt pour l'écosystème. Juste que les dards, je n'aime pas. :D

Écrit par : Nemo | jeudi, 01 octobre 2009

@l'hérétique

merci car je ne connaissais pas la différence entre bourdons et faux bourdons, je pensais par conséquent qu'il n'y avait pas de femelles bourdons.

Écrit par : Fotini | jeudi, 01 octobre 2009

Vous me fichez le bourdon avec vos histoires...

Elle est pour moi celle-là... :D
=====> []

Écrit par : Nemo | jeudi, 01 octobre 2009

@ Nemo,
Voui voui :)

Écrit par : Martine | jeudi, 01 octobre 2009

Bonjour à tous (et surtout à l'auteur !),

C'est moui qui mène ce projet et je suis heureux de constater que des personnes le relait avec efficacité et conviction.

Merci.

Pour tous, l'observatoire ouvre grand ses portes jusqu'à la fin octobre, vous pouvez donc participer au comptage du mois.

Sinon, il vous faudra revenir au début du printemps prochain !

En attendant, vous pouvez vous inscrire à notre lmettre de diffusion ici : http://www.estuaire.net/form2c/form2c.html

Bien cordialement à tous,

Fabien Verfaiollie.

Écrit par : Fabien Verfaillie | vendredi, 02 octobre 2009

Bonjour Fabien,

Félicitations pour votre très belle initiative. Dès ce week-end, je commence à compter avec mes petits. Juste une question : il y a une cour intérieure là où j'habite avec de petites bandes de terre : est-ce que je compte plutôt là, ou est-ce que je vais compter au Bois de Boulogne, qui n'est pas trop loin de chez moi ?

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 02 octobre 2009

Un lacher de bourdons au bois de Boulogne
ce week-end?
Mieux que les papillons/chenilles. :)

Écrit par : Martine | vendredi, 02 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.