Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Et pourquoi pas Corinne Lepage en île de France ou dans l'Ouest ? | Page d'accueil | Jesrad et Zadig »

jeudi, 17 septembre 2009

Dissection d'une négociation politique

Je voulais écrire cet article depuis un moment, et voilà que je dispose d'un temps limité pour prendre ma plus belle plume et le rédiger. J'ai entendu à plusieurs reprises, sur la Toile, que certains militants démocrates reprochaient au MoDem des contacts préalables avec d'autres partis en vue d'éventuelles alliances de premier ou de second tour aux prochaines élections régionales.

Certains y voient un déni de démocratie envers les militants du MoDem. C'est qu'ils n'ont rien compris. Ils n'ont rien compris au fonctionnement d'un parti. Soyons sérieux : est-ce que l'on s'imagine que le parti va d'abord interroger les militants et ensuite prendre contact avec d'autres formations politiques ? Évidemment non : il contacte d'abord les autres mouvements politiques afin de savoir ce qui est possible. Et ensuite, et seulement ensuite, il soumet aux militants ses propositions. Il n'y a là rien d'anti-démocratique, mais le jeu tout à fait normal d'un mouvement politique.

On me dit que des responsables politiques démocrates de premier plan sont en contact avec des Verts et des Socialistes. Eh bien tant mieux ! Pourquoi le leur reprocherais-je ? Je subodore sans grand risque de me tromper que si un accord devient possible, alors, à ce moment-là, ils le soumettront à la validation des militants. Il ne sert donc à rien de hurler à l'entourloupe : il n'y a pas d'entourloupe. Le parti et ses responsables se renseignent, échaffaudent des scénarios, comparent les lignes directrices des projets, évaluent leur compatibilité, ils sont parfaitement dans leur rôle. Ces instances exécutives sont même là pour celà, et, jusqu'à un certain degré, leur élection en interne est justement un mandat pour qu'ils prennent en charge ces tractations.

Je voulais le dire et l'écrire, afin de lever une bonne fois pour toutes les doutes et dissiper les malentendus. Et j'ajoute, pour les avoir relus, qu'il n'y a là rien de contraire aux statuts du MoDem.

 

17:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (74) | Tags : modem, parti |  Facebook | | |

Commentaires

François Bayrou pourrait il nous expliquer la signification de l'ARTICLE 37 de la CONSTITUTION DU NOUVEL ORDRE MONDIAL ???

Écrit par : ANTIRACKET | jeudi, 17 septembre 2009

@ L'Hérétique
"Le parti et ses responsables se renseignent, échaffaudent des scénarios, comparent les lignes directrices des projets, évaluent leur compatibilité, ils sont parfaitement dans leur rôle."

Je suis heureux d'apprendre sous ta plume que le Modem se serait doté d'un projet qui permet à ses dirigeants d'entrer en contatc avec d'autres forces politiques.

tu écris aussi :
"Et j'ajoute, pour les avoir relus, qu'il n'y a là rien de contraire aux statuts du MoDem."
De mon passage au Modem, j'ai pourtant gardé le souvenir que la fixation des grandes orientations politiques (les alliances en sont un des aspects) est de la compétence du Congrès :
(article 7-1 des statuts)
"Il détermine les grandes orientations politiques du Mouvement Démocrate".

Si on veut affiner, la Conférence nationale (dont j'étais un des membre comme toi) aurait son mot à dire :
(article 8-1 des statuts)
"La Conférence nationale, assemblée des représentants du Mouvement Démocrate, définit la politique générale du Mouvement par les programmes qu’elle approuve et par les motions qu’elle vote."

Donc tu vas peut-être un peu vite en inversant le la calendrier.

Et personne ne semble se souvenir au Modem qu'il y a cette motion que Monsieur Bayrou a fait voter l'an passé en juillet 2008 qui prônait la stratégie d'indépendance.
Est-elle abrogée ? Une autre l'a-t-elle remplacée ?

Écrit par : Thierry P. | jeudi, 17 septembre 2009

Je viens de répondre à un article du Figaro qui titre lamentablement "transactions secrètes entre MoDem et PS", alors que le même article fait état de différentes entrevues qui apparamment n'avaient rien de secrètes et que figure dans cet article l'excellente prestation de Marielle De Sarnez au Talk ou elle explique avec la plus grande complaisance les discussions qu'elle mène et qui sont menées, dans le but de se rapprocher les uns et les autres et de trouver des terrains d'ententes. Nous n'allons pas faire comme les fumeux instituts de sondages qui posent des questions qui n'ont pas lieu d'être et demander à nos amis s'ils souhaitent ou non des alliances avec un autre parti, si ce parti n'en veut pas, comme tu le dis si bien, il vaut mieux demander avant et il ne s'agit pas de magouilles, pas plus que de transactions secrètes, pas plus que de déni de démocratie, c'est tout simplement le plus normalement du monde que nous devons nous entretenir avec les autres partis et chercher des terrains d'entente, au lieu de nous entredéchirer.

Écrit par : andre777 | jeudi, 17 septembre 2009

@ Thierry

Thierry, tu es de mauvaise foi : le parti et ses cadres ont parfaitement le droit de discuter des scénarios possibles avec d'autres partis. Ce ne sont que des discussions, les militants avaliseront ou non.
Il n'y a rien de contradictoire entre les statuts que tu cites et de possibles négociations.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 17 septembre 2009

@Thierry P.

Merci pour le rappel :-)

Écrit par : Fotini | jeudi, 17 septembre 2009

@L'Hérétique

Que fais-tu des discussions déjà bien avancées en vue des régionales sur le terrain ?

Écrit par : Fotini | jeudi, 17 septembre 2009

@ Fotini
Personnellement, je n'ai pas d'information à ce sujet. Mais, si c'est le cas, ce sont des discussions : où est le problème ?

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 17 septembre 2009

@ l'Hérétique: enfin un peu de discernement au sein du MoDem. J'suis bien d'accord avec vous. Au fait, on vous a cherché partout pendant ces UR2009. Vous n'étiez pas là mais ça parlait que de vous !

Écrit par : Orange Sanguine | jeudi, 17 septembre 2009

@L'Hérétique

Tu crois que ce sont des discussions de contact virtuelles ? Qu'il n'y aura pas sur le terrain une situation de créée qui sera juste à avaliser par la suite (pure formalité)?

Écrit par : Fotini | jeudi, 17 septembre 2009

@ L'Hérétique
Je ne fais que rappeler la teneur des statuts dont j'espère nous avons la même lecture.
Ce qui me surprend dans l'interprétation que tu en fais, c'est que tu inverses les calendrier et les procédures.
Bien entendu qu'il appartient à l'exécutif d'agir mais SUR la base des grandes orientations que les instances délibératives (Congrès, Conférence Nationale) auront fixé préalablement.
De plus, le Conseil national, parlement du Mouvement démocrate, s'est-il exprimé là-dessus ?
Tu ne semblerais réduire toutes ces assemblées statutaires qu'à un rôle de chambres d'enregistrement des décisions de des dirigeants... a posteriori.
Sans doute le congrès d'Arras vous permettra d'avaliser les décisions qui auront été prises.
Mais d'ici là, n'est-il pas prématuré de ta part de donner, comme tu sembles le faire un blanc-seing à cet exécutif ?
Le souvenir de ce qui a été fait au Modem depuis ses débuts devrait enseigner à ses dirigeants un plus grand respect des procédures.
François Bayrou a dit le 6 septembre dernier à la Grande Motte :
"Les institutions sont faites d'abord pour protéger les hommes de leurs faiblesses".
Il devrait méditer sa phrase pleine de sagesse pour réfléchir sur son mode de gouvernance interne du Modem car le respect des textes dont il fait montre depuis les débuts de ce mouvement n'est pas flagrant.

Écrit par : Thierry P. | jeudi, 17 septembre 2009

Merci pour ce rappel plein de bon sens.

Franchement il faut arrêter de se faire des films dès qu'on apprend que nos dirigeants discutent avec des personnalités d'autres partis. C'est ridicule et ça devient vraiment lassant.

Si vous n'avez pas un minimum de confiance dans les dirigeants du MoDem et qu'à la moindre occasion vous les suspectez de comploter dans votre dos, posez-vous des questions sur votre engagement dans cette formation.

Perso, si je n'avais pas un minimum confiance en eux, je ne serai pas au MoDem et je n'irai pas sur des blogs étaler mes suspicions à leur égard.

Je ne vois rien de mal à ce qu'ils discutent avec des responsables des verts et socialistes même en vue d'alliances aux régionales. Il faut bien qu'ils étudient la question avant de nous la soumettre.

Vous les imaginez nous proposer une alliance avec les verts par exemple sans avoir étudié la question avant et sans en avoir parlé avec les intéressés ? Et si on approuve cette alliance et que les verts disent non, on aura l'air malin.

Écrit par : libre | jeudi, 17 septembre 2009

@Thierry P et Fotini,
MDR!!!!
Bah Thierry y étiez-vous?
L' hérétique, tiendez bon :)

Écrit par : Martine | jeudi, 17 septembre 2009

@ Martine
Ça va vous, je me demandais ce que vous deveniez.

"Y étiez-vous?" Oú ? A la Grande Motte ? Pour y avoir entendu cette phrase dans la bouche de Monsieur Bayrou ?
Je vous informe que j'ai un téléviseur qui capte la TNT, j'ai donc suivi en direct ce discours... avec un crayon à la main :-)
Ce téléviseur me permettra d'écouter ce soir Monsieur DCB ;-)

Par contre, pour y être, j'y étais. J'ai assisté à la première conférence nationale (octobre 2008), comme mon ami L'Hérétique, où j'ai vu de mes yeux vu, Monsieur Bayrou annuler un vote de la salle pour nous refaire voter immédiatement après.
Les membres de la Confétence avaient "mal" voté selo Monsieur Bayrou qui nous avait expliqué que nous n'avions pas compris. Même si un vote à main levé ne va pas dans le sens désiré, peut-on balayer l'expression souveraine d'une assemblée d'un revers de main ? C'est un peu cavalier.
Je vous fais grâce de quelques autres manquements "statutaires" que j'ai personnellement notés.

Écrit par : Thierry P. | jeudi, 17 septembre 2009

Oui, merci l'hérétique de remettre les pendules à l'heure. Je suis lassée de ces râleurs, qu'on laisse les pros travailler, et qu'ils aillent voir ailleurs si l'herbe est plus verte.
@thierry
J'étais aussi dans la salle, et ma version est que la demande avait été mal comprise, Bayrou a reformulé et nous avons revoté. Comme quoi...

Écrit par : anne | jeudi, 17 septembre 2009

Vivent les dialogues avec les autres formations de l'opposition !!
Enfin de l'air !!

Écrit par : CK | jeudi, 17 septembre 2009

Bah ca va,
devenue soudainement Berlinoise, pour une blonde logique peut-etre?

Écrit par : Martine | jeudi, 17 septembre 2009

@ Anne
Une "demande mal comprise", certes. Mais en démocratie, on explique ce sur quoi on appelle à voter avant.
Un vote contraire même sur une question mal comprise reste un vote souverain.
C'est aussi un impératif de respecter les formes quand on est adhérent du Mouvement Démocratie.
Il ne faut pas s'étonner, alors, que les citoyens votent "mal" parce qu'ils ne comprennent plus où veut en venir le Mouvement Démocrate.

Écrit par : Thierry P. | jeudi, 17 septembre 2009

@ Martine
Bon séjour :-)

Écrit par : Thierry P. | jeudi, 17 septembre 2009

Siii blonde que j'en ai oublié que j'y avais de la famille, me suis précipitée dans les boutiques et musées, trop fatiguée!!! :))))

Écrit par : Martine | jeudi, 17 septembre 2009

J'ai l'impression que certains n'ont pour unique but que de "couler" le MD. C'est un bien triste objectif dans la vie que de vouloir faire couler quelque chose...

Écrit par : JF le démocrate | jeudi, 17 septembre 2009

@ Thierry
c'est trop facile de décréter que les assemblées du Modem ne sont que des chambres d'enregistrement.
Je n'ai en effet pas la même lecture que toi des statuts.
S'ils le veulent, les militants, via le CN, peuvent très bien contraindre l'exécutif à revoir sa copie.
En somme, quand le fonctionnement ne t'arrange pas, tu considères que nous ne sommes que des imbéciles justes capables de dire amen, et en revanche, quand ça t'arrange, les assemblées deviennent soudainement de merveilleux corps souverains constitués.
deux poids, deux mesures ?

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 17 septembre 2009

http://2007.fr.msn.com/ArticleView.aspx?ArticleId=55f4c440-ecc8-413e-b010-608196395a2b
F. Bayrou s'y explique sur les soi disant " tractations secrètes" dénoncées par le Figaro. On trouve aussi l'explication sur le site officiel du MoDem. D. Cohn Bendit reconnait avoir reçu une lettre de F. Bayrou lui explicant son point de vue sur le fameux parlement à mettre en place et dit n'avoir aucune rancoeur après l'altercation. Alors arrêtons de nous fier seulement aux titres des journaux surtout lorsqu'il s'agit du Figaro et évitons de nous exiter à chaque mot de travers de l'un ou de l'autre de nos responsables. Chacun de nous a un avis différent sur chacun des sujets évoqués et nous ne tomberons jamais entierrement d'accord avec ce qui se fait, HEUREUSEMENT, alors soyons simplement fiers que nos différences puissent s'y exprimer et conscients qu'elles ne peuvent pas toutes être prises en compte.

Écrit par : andre777 | vendredi, 18 septembre 2009

Alliance de premier tour ? Où ça ? Ça mettrait à mail la stratégie d'indépendance affirmée. "On me dit que" ça risque d'en remuer plus d'un...

Écrit par : pierre schweitzer | vendredi, 18 septembre 2009

Pas d'accord du tout avec l'hérétique.

Si discussion il y a c'est que le modem fait de la politique a l'ancienne, or le Modem avait vocation de faire de la politique autrement c'est à dire de responsabiliser ses militants.

les discussions d'appareils comme c'est le cas actuellement c'est de faire de la politique niveau PS....petits arrangements douteux entre chef et combines ne tout genre!!!

Faire de la politique autrement et au vu du spectre assez large des idées provenant des militants Modem serait de les sonder, puis en fonction de cela prendre des contacts....

Or que voit-on? on discute en catimini avec les verts et le ps et on prépare le terrain avant de mettre tout le monde devant le fait accompli...ça me gonfle!!!!

La direction du modem s'est planté au niveau de sa stratégie lors des européennes et n'a pas écouté les "sages conseils" qui remontaientt du terrain comme quoi le programme anti-sarko ne prenait pas!!!!!

la base est au contact des citoyens, il faudrait peut-être l'écouter avant de prendre une nouvelle gamelle...

Si le modem ne veut pas d'adhérents qu'il le dise.... il y en a de moins en moins....ben pourquoi?

être MODEM théoriquement, c'est être libre, ouvert, constructif, attentif est-ce le cas de la direction du Modem ?

Ou est passé l'idée de base qui était l'opposition constructive et non frontale?

Juste deux remontées du TERRAIN :
- voir MDS en compagnie de Robert HUE ça donne mal au BIDE!!!!
-pourquoi ne pas discuter avec les autres partis centristes qui sont les plus proches de nos idées. ce sectarisme pose problème!!!!

Écrit par : europium | vendredi, 18 septembre 2009

@ L'Hérétique
"S'ils le veulent, les militants, via le CN, peuvent très bien contraindre l'exécutif à revoir sa copie."
=> Si tu n'as pas la mémoire courte, tu dois te souvenir qu'une fois cette procédure statutaire a tenté d'être initiée par Chantal P., conseillère nationale. J'avais été un des 10 valeureux petits adhérents qui avaient eu le courage de la soutenir au niveau national. Il faut dire que la question dérangeait dans la mesure où il était demandé au Conseil national de se pencher sur le cas d'un des hommes de l'appareil (Affaire mparseillaise).
François Bayrou a zappé cette demande.
Gilles Artigues, avec qui j'ai eu des échanges francs à ce sujet me précisa que Monsieur Bayrou était gêné par cette motion ; il ne voulut pas inscrire ce point à l'ordre du jour du Conseil national pour ne pas créer "d'émotion" dans les rangs car avaient été conviées les caméras de la télévision et que la moindre "émotion" aurait pu écorner l'image d'un parti en ordre de marche.
Car en octobre dernier, tous s'accordaient à convenir que le MD était enfin en ordre de marche. Un an plus tard, il serait encore en construction.
Un exemple ?
Que tous ceux qui ont mieux lu les statuts comme moi, me rappellent où en est la Fédération Internet dont l'existence est consacrée par les statuts.

@ JF le Démocrate
Suis-je certain que "certains" me concerne ?
Vous m'aviez déjà fait une remarque similaire ici même et je vous avais déjà répondu. Ne vous êtes pas demandé si finalement les meilleurs VRP du Mouvement Démocrate ne seraient pas tous ceux, qui à un moment ou à un autre, l'ont quitté. Quand il y a eu plus de personnes à partir que d'adhérents à rester, ne faut-il pas se poser des questions ?
S'il se trouve des adhérents un tant soit peu courageux, ne serait-ce pas l'occasion de poser une question sur les effectifs.
Apprenez, cher JF le Démocrate, qu'avant de démissionner, j'ai eu longuement l'occasion de m'entretenir avec Madame Comparini. C'est assez étonnant d'avoir constaté qu'elle partageait ma "lecture" du fonctionnement du Modem. Elle m'avait dit que ce serait dommage que des gens comme moi quittent le navire (image en référence à votre "couler). Et pourtant, je suis parti.
Que voulez-vous que je vous réponde alors ?
Le Modem est parti politique inscrit dans le paysage politique. Je ne suis qu'un petit citoyen qui n'a que son bulletin de vote pour s'exprimer. En tant que citoyen, je m'intéresse à la vie de mon pays et si je suis parfois circonspect sur ce parti, je n'y peux rien, je l'ai connu. Ce parti n'est finalement guère différent des autres dans son fonctionnement, ce n'est pas une critique en soi.

Gardez-vous bien amis démocrates de la tentation de "sanctuariser" votre mouvement envers et contre tous.

@ L'Hérétique
Sur le point particulier des "négociations", objet de ton billet, je ne puis constater, apr exemple, que le discours de MdS à Marseille a pris plus d'un militant à rebrousse poil quand j'ai pu lire et entendre les réactions qu'il a suscité.. Il n'y aurait eu aucune information préalable sur ce qui somme toute n'était qu'une discussion qui n'engageait en rien le parti. Ensuite, je vous ai vus nombreux à vous livrer à des explications de texte pour coller à ce revirement de cap annoncé. Vous n'avez pas précédé, ni participé à la réflexion à ce que je vois.

Enfin sur ce que tu écris :
"En somme, quand le fonctionnement ne t'arrange pas, tu considères que nous ne sommes que des imbéciles justes capables de dire amen, et en revanche, quand ça t'arrange, les assemblées deviennent soudainement de merveilleux corps souverains constitués.
deux poids, deux mesures ?"
=> Il n'y aurait pas à m'interroger si toutes les garanties quant aux règles de son fonctionnement avaient été toujours claires. Dans quelques semaines, le Modem fêtera ses deux ans d'existence.Deux ans, c'est un bon indicateur pour mesurer ce qui a été accompli ou pas. Et c'est à chacun de s'en satisfaire ou pas.

Écrit par : Thierry P. | vendredi, 18 septembre 2009

"fédération internet"
Excellente question...Peut-être que la commission des stratégies numériques fera en sorte de respecter les statuts!!!

Écrit par : europium | vendredi, 18 septembre 2009

@JF le démocrate

"J'ai l'impression que certains n'ont pour unique but que de "couler" le MD. C'est un bien triste objectif dans la vie que de vouloir faire couler quelque chose..."

Faut arrêter la langue de bois façon "commissaire politique" et la culpabilisation morale de ceux qui ne pensent pas comme vous.
Quant à mes objectifs dans la vie, ils ne vous regardent tout simplement pas.

Écrit par : Fotini | vendredi, 18 septembre 2009

@ Thierry
Pour Marielle, c'est complètement faux ! elle était invitée depuis le mois de mai, cela avait même été annoncé sur le site, de mémoire, et personne n'a rien dit à l'époque.
Pour l'affaire dont tu parles, je n'ai pas tous les tenants et les aboutissants.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 18 septembre 2009

@ L'Hérétique
Pour MdS, si la question de sa présence était connue et si les grandes lignes de son intervention avaient fait l'objet d'une brêve communication en Conseil national (ou burex), cela n'aurait-il pas évité cette avalanche de commentaires de gens tombant des nues ?
Ce ne serait qu'un bug de communication interne car certes, "personne n'a rien dit à l'époque".

Écrit par : Thierry P. | vendredi, 18 septembre 2009

@ Thierry

Franchement, je ne comprends pas cette émotion. Sa présence était prévue de longe date. Pourquoi tout le monde s'en est ému d'un coup, je ne le sais pas.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 18 septembre 2009

Assez d'accord avec Thierry P.

En terme de communication en interne et externe c'est loin d'être top.

En interne j'ai entendu localement "si ça continue on va discuter avec Le NPA!" c'était évidemment de l'ironie pour stigmatiser le fait que voir MDS en présence de Robert Hue c'était assez déroutant!

de plus il ne faut pas oublier que dans les moyennes et petites villes le Modem dirige des mairies avec l'UMP, bonjour l'ambiance!
Que le modem discute avec des leaderS de gauche( pas tous, Ps et Vert exclusivement), je suis pour mais il le préparer et respecter un timing.

En ce qui me concerne MDS, le buzz créé par cet évènement a plombé l'université d'été car les médias attendaient avec délectation de savoir ce que FB pensait. Il a confirmé "les contacts" par son offre publique de dialogue. bien que ce n'était pas le point principal de l'université , les médias n'ont retenu que cela pendant les 3 jours et après!
D'ou ils ont fait les gros titres avec la dérive a gauche du MODEM

le Modem a encore "merdouillé" au niveau de sa communication. cette dernière ne doit pas être improvisée et un fait comme des rencontres avec des leaders doit être bien préparé et surtout ne pas être mélangé par le développement d'autres idées qui passeront au second plan.

les médias se foutent des projets, ce qui les intéressent ce sont les guerres d'appareils et les alliances potentielles, les projets ils s'en foutent. évitons de leur donner des biscuits et de jeter le trouble que ce soit en interne ou en externe!

Écrit par : europium | vendredi, 18 septembre 2009

@Europium

Les médias ont déjà fait des déformations qui m'ont choqué infiniment plus avec tous les éléments d'une bonne communication que ce qui vous a choqué ici.
(Pour ne donner qu'un exemple parmi beaucoup d'autres avant les municipales, beaucoup répétaient à l'envie que Le Modem ne représentait que 3,5 % des Français).

Moi ce que je n'ai pas aimé c'est le silence général de Juillet.

D'autre part je n'ai jamais aimé le manque de choix pour une ligne politique plus déterminée. Je pense que c'est bien joli, le "nous sommes tous frères avec des avis différents", mais ça fait partir et ne pas arriver, et ne pas voter pour nous, les gens se disent ils baratinent et ils flagornent mais ils ne savent pas ce qu'ils veulent.

Il ne faut pas oublier que cela concerne
Tous les Sympathisants. Quand vous parlez de discuter, vous parlez des militants impliqués qui ne sont qu'une petite partie des sympathisants.

Écrit par : CK | vendredi, 18 septembre 2009

L'hérétique bascule dans l'hérésie démocratique. Quand on se prétend démocrate, on ne se contente pas d'un mandat représentatif qui vaut chèque en blanc. On respecte sa base, on a le souci de se faire mandater de manière claire et précise par cette dernière et lui rendre compte. Sinon, c'est du républicanisme de bas étage.

Écrit par : Roulleaux Dugage | vendredi, 18 septembre 2009

@ Thierry P:

OK, mais maintenant vous êtes parti et vous le revendiquez... Je sais que le deuil est une période difficile à vivre, mais il faut savoir la dépasser. Quoique personnellement, je préférerais que vous y reveniez (au MD pas au deuil). Car vous semblez avoir de bonnes idées et de l'intérieur vous pourriez surement agir plus efficacement que de l'extérieur.

@ Fotini:

Rassurez-vous, je me contrefiche de ce que vous faites de votre vie privée... Mais de votre part, je ne lis que critique systématique et grossière vis-à-vis de tout ce que le MoDem et FB peuvent faire. Critique et squat des blogs à forte audience. Je vous croyais simplement l'avocate inconditionnelle de C. Ginisty, mais maintenant je vous vois apparaître ailleurs...
Je vous reconnais un don d'ubiquité qui me laisse pantois.
Le principal, n'est-il pas que par vos prises de position caricaturales, vous nous fassiez rire?!
Venez-donc sur mon blog, ça en améliorera la popularité... Pas assez populaire pour vous peut-être?

Écrit par : JF le démocrate | vendredi, 18 septembre 2009

@ Thierry P et Fotini:

Tout bien réfléchi, je trouve en effet que c'est assez étonnant de ne vous retrouver tous les deux que sur les blogs MoDem à plus forte audience. Et ce alors que ni l'un ni l'autre ne tient de blog... Où sont les idées là-dedans???
Est-ce une volonté de peser, de satisfaire un ego qui ne demande qu'à grandir? Est-ce la seule volonté de polluer?

Je m'interroge.

Mais je tiens à vous rappeler qu'il existe plusieurs plateformes qui offrent l'hébergement de blogs gratuitement. Après bien sûr, il faut savoir capter les lecteurs. Ce que l'Hérétique a su remarquablement faire. Mais ces blogs gratuits représentent avant tout l'occasion de s'exprimer, sans être "dépendants" d'autres blogs.

PS pour Fotini: de rien, c'était un plaisir (j'anticipe déjà la réponse)

Écrit par : JF le démocrate | vendredi, 18 septembre 2009

@ Fotini:

Je tiens au passage, parce qu'il faut que ce genre de choses soient publiques, non?!, à rappeler que vous avez récemment écrit sur le blog de Ginisty que je vous avais insultée.
Je vous ai demandé des précisions, des traces, sachant que nous n'avons jamais eu de relations que par blogs interposés, et là que dalle...

J'attends toujours que vous éclaircissiez cette accusation (ou que vous me présentiez des excuses). Ce serait à votre honneur, car vous avez (quelque peu) sali le mien.

A bon entendeur.

Écrit par : JF le démocrate | vendredi, 18 septembre 2009

@ JF le Démocrate
J'espère que toutes vos remarques relèvent du second degré.
J'ai même connu ce blog en orange, c'est dire que je ne vous ai pas attendu pour ke dire.
Bye, fin de communication.

@ L'Hérétique
Tu as embauché un portier ? :-)

Écrit par : Thierry P. | vendredi, 18 septembre 2009

Salut JF
Thierry et Fotini lisent et connaissent mon blog depuis très longtemps. Thierry en est un commentateur assidu.
Je connais l'un et l'autre personnellement.
C'est pour cela que j'ai pu me permettre d'écrire un jour que Fotini était une jolie femme :-)

Mais depuis qu'elle a basculé du côté obscur, on n'est plus d'accord sur rien dès que l'on parle du MoDem ou de Bayrou...

Écrit par : L'hérétique | vendredi, 18 septembre 2009

@ Thierry P:

Je vous confirme le 1er degré de mes remarques. Moi, je vis politiquement de part ma propre personne, et vous?

Écrit par : JF le démocrate | samedi, 19 septembre 2009

@JF,

Je l'aime bien Thierry, mon poil à gratter, enfin je crois que nous le sommes l'un pour l'autre depuis longtemps :)
Il a le don de défriser!

Écrit par : Martine | samedi, 19 septembre 2009

@ Martine
C'est vrai que ça commence à faire un bail.
"Il a le don de défriser!"
Tant que nous nous crêpons pas le chignon :-)

@ JF le démocrate
A chacun sa voie et ses choix.

@ L'Hérétique
Si tu y fais un tour, tu pourras constater que le côté obscur (comme tu le dis) n'est pas un monolithe :-)

Écrit par : Thierry P. | samedi, 19 septembre 2009

Combat de Jedi intéressant entre Thierry P, Fotini et l'Hérétique, qui fut un temps ont défendu la même cause et qui maintenant flirtent avec les soit-disant "côtés obscurs"

le Padawan que je suis que aimerait bien savoir de quelle coté est la Force....

Écrit par : europium | samedi, 19 septembre 2009

@l’Hérétique ( qui est au courant de tout…) est-ce vrai ce que FB est prêt à faire?

« M. Hollande a pour sa part relativisé: "je suis beaucoup moins ouvert que François Bayrou, qui est prêt à aller jusqu'à M. Mélenchon ou M. Besancenot. Pas moi. Peut-être parce que je les connais mieux que lui", a-t-il affirmé »

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jIcagcAGBG5Pnlypwr575bMzONMQ

Écrit par : Europium | samedi, 19 septembre 2009

@ Europium :-)
Si tu considères qu'en démocratie le nombre est déterminant,
Si tu te bases sur un effectif de trois personnes,
Alors oui, ta question de Padawan serait pertinente :-)

Pluss sérieusement, je pense avant tout qu'entre ma position, celle de Fotini et celle de L'Hérétique, il y a trois stades (strates ?) de l'engagement.
Des trois, j'aurais accompli le plus de chemin au coeur des "ténèbres" (telles que les conçoit le lumineux Hérétique).
Mais ces trois destinées et ces trois parcours sont significatifs de l'érosion qui a frappé le Modem et de ce qui a pu épuiser les meilleures volontés. Pourtant, initialement, le Modem portait la richesse incroyable de toutes celles et de tous ceux qui l'ont rejoint. Cette vitalité a disparu, ce fait est incontestable.

Le thème initial du billet de L'Hérétique illustre bien que ce mouvement traine depuis longtemps les problèmes inhérents à son positionnement et une maladresse pour communiquer. C'est en partie dû à un manque de pédagogie en interne, et un manque de formation des adhérents qui étaient pour la plupart des primo-encartés.

Ce qui est rassurant, c'est que si nos chemins divergent à un instant où à un autre, il nous reste des valeurs communes. Je ne peux, pour ma part, contester la teneur du discours de Corinne Lepage à La Grande Motte, il renvoit à ce qui a été l'esprit qui a accompagné les débuts du Modem.
Est-ce suffisant ?
Car comme en toutes choses, il y a les discours... et les actes.

Tu souhaiterais donc savoir de quel côté est la force ?
(je pense que dynamique est un mot plus adapté)
Tout est une affaire de point de vue. En ayant pris du recul, j'ai retrouvé un champ de vision plus large. Mais ce point de vue n'engage que moi.

Pour l'anecdote, je lis ce matin que le PS va radier près de 48.000 adhérents inactifs d'un trait de plume (en gros les cohortes des adhérents à 20 euros), un tel dépoussiérage des effectifs est-il possible au Modem ?

Écrit par : Thierry P. | samedi, 19 septembre 2009

@ europium et Thierry
Il y encore du bon en Thierry, ce n'est pas encore foutu pour le faire revenir du bon côté de la force. En revanche, Fotini, je crois qu'elle a définitivement basculé :-)
pour ce qui concerne le Parlement de l'Alternance, oui, il est d'accord pour que Mélenchon et Besancenot viennent débattre, ce qui permettra de confronter les idées. En revanche, hors de question de s'allier avec eux (pas fou !).

Écrit par : l'hérétique | samedi, 19 septembre 2009

@ L'Hérétique
C'est ton côté prédicateur ? :-)
Je crains que certains points soient non "négociables" comme je l'ai écrit à F Bayrou.

Écrit par : Thierry P. | samedi, 19 septembre 2009

@Therry P.

les "Esprit-Jedi" ne sont si nombreux et ils ont un rôle particulier....

Pour rappel leur CODE est :
"Il n'y a pas d'émotion, il n'y a que la paix.
Il n'y a pas d'ignorance, il n'y a que la connaissance.
Il n'y a pas de passion, il n'y a que la sérénité.
Il n'y a pas de chaos, il n'y a que l'harmonie.
Il n'y a pas de mort, il n'y a que la Force."

@l'Hérétique
Dans ce cas il faudrait aussi le FN et d'autres partis parce que faire un parlement qu'avec la gauche ça ne serait pas très construcif

PS : Pour l'Hérétique Fotini serait une Dark Vador au Féminin, c'est un peu méchant,non? J'aime bien la lire sur le Blog de CG, elle n'a pas l'air d'avoir basculé du mauvais coté....je l'a verrais plutôt dans le rôle d' "An'ya Kuro"

Écrit par : europium | samedi, 19 septembre 2009

oups

"Je la verrais" ; "basculée"

Écrit par : europium | samedi, 19 septembre 2009

@ Europium
Celui qui me plaît bien :
"Il n'y a pas d'ignorance, il n'y a que la connaissance."

Écrit par : Thierry P. | samedi, 19 septembre 2009

@ europium
non, pas Dark Vador. Elle a simplement basculé, c'est tout.
Comme quand Anakin voulait rétablir la paix dans la République à tout prix.

Écrit par : l'hérétique | samedi, 19 septembre 2009

@ Thierry P.

"Je suis heureux d'apprendre sous ta plume que le Modem se serait doté d'un projet qui permet à ses dirigeants d'entrer en contatc avec d'autres forces politiques."

Le projet, nous l'avons : c'est le projet d'espoir de 2007. Un projet social-libéral. Ce qui manque ou reste à compléter, c'est sa déclinaison en un programme, c'est à dire en mesures concrètes.

"De mon passage au Modem, j'ai pourtant gardé le souvenir que la fixation des grandes orientations politiques (les alliances en sont un des aspects) est de la compétence du Congrès : (article 7-1 des statuts) "Il détermine les grandes orientations politiques du Mouvement Démocrate"."

Le Congrès détermine les grandes orientations politiques en élisant le Président du mouvement, lequel les présente au préalable. C'est ce que nous avons vécu à Villepinte. Il n'est pas question de convoquer un Congrès avant chaque élection sur le simple aspect des alliances.

"Si on veut affiner, la Conférence nationale (dont j'étais un des membre comme toi) aurait son mot à dire : (article 8-1 des statuts) "La Conférence nationale, assemblée des représentants du Mouvement Démocrate, définit la politique générale du Mouvement par les programmes qu’elle approuve et par les motions qu’elle vote." Donc tu vas peut-être un peu vite en inversant le la calendrier."

Pas du tout. Pour approuver des programmes et voter des motions, il faut bien que ceux-ci préexistent et soient donc élaborés en amont.

"Et personne ne semble se souvenir au Modem qu'il y a cette motion que Monsieur Bayrou a fait voter l'an passé en juillet 2008 qui prônait la stratégie d'indépendance. Est-elle abrogée ? Une autre l'a-t-elle remplacée ?"

Ni abrogée, ni remplacée : l'indépendance, c'est la liberté de choix. Cela ne signifie pas forcément "autonomie".

Amicalement.

Écrit par : buildfreedom | samedi, 19 septembre 2009

Thierry,
Vous me faites penser à "idé(e)fix(e)"
avec vos points non négociables!
Oui la connaissance :) elle semble vous faire défaut, certainement avez-vous raté quelques épisodes?!!

Écrit par : Martine | samedi, 19 septembre 2009

@ Builfreedom
Je reconnais votre art subtil de la rhétorique dans le commentaire que vous m'adressez.
Je me permets d'en reprendre quelques points et y apporte mes modestes remarques.

Vous écrivez s'agissant de la contribution de juillet 2008 qu'elle est :
[...Ni abrogée, ni remplacée : l'indépendance, c'est la liberté de choix. Cela ne signifie pas forcément "autonomie".]
=> Je vous rappelle le titre de la contribution que François Bayrou a présenté aux adhérents
UN PROJET POLITIQUE ET DEMOCRATE ET INDEPENDANT.
La recherche de l'indépendance n'y était-elle pas clairement affichée dès le titre ?
[L’objet de cette consultation est de manifester la volonté sans équivoque de nos adhérents de porter devant les Français un projet démocrate et indépendant.
Nous voulons changer la vie politique française : le bipartisme, affrontement perpétuel et artificiel, est un appauvrissement de l’esprit et une incompréhension de la complexité des temps. Il est un verrouillage. …]

=> A la Grande Motte, François Bayrou a évoqué deux positions possibles en 2012 dont le camp de ceux qui ne voudront pas 10 ans du système de gouvernance incarné par Monsieur Sarkozy.
En résumant l'alternance à deux blocs, Monsieur Bayrou ne propose-t-il pas de facto un un choix somme toute binaire ? Le premier tour devrait juste, dans sa vision des choses, départager le ou la chef(fe) de file du bloc de l'alternance.

Vous écrivez par ailleurs :
[...Le projet, nous l'avons : c'est le projet d'espoir de 2007. Un projet social-libéral. Ce qui manque ou reste à compléter, c'est sa déclinaison en un programme, c'est à dire en mesures concrètes...]
=> Prenez garde toutefois à ne pas vous livrer à une interprétation biaisée des faits. François Bayrou dans sa contribution de juillet 2008 allait au-delà d'un replâtrage du projet d'espoir de 2007.
Je le cite :
[...Il est vital de définir un projet nouveau pour notre société C’est d’autant plus nécessaire dans la crise profonde que nous traversons...]
=> Définir un projet nouveau, ce n'est pas donc pas reprendre ce qui a été écrit. F. Bayrou a fort heureusement tenu compte des changements intervenus depuis 2007.

Le texte de la contribution de juillet 2008 se termine sur l'évocation du chantier à entreprendre pour écrire ce projet.
[...Ce projet humaniste, les citoyens l’attendent quand ils pensent à la France aussi bien qu’à l’avenir du monde. Au Mouvement démocrate, fort de son indépendance, de le penser et de le porter ]
=> Il est évident que du passé on ne peut faire table rase, mais il est clair que le texte de 2008 va bien au-delà du projet d'espoir qui ne serait comme vous le dîtes qu'à compléter par une déclinaison en programme.
Je cite aussi la conclusion de l'article "Du centre au projet démocrate " publié dans le numéro 119 de la revue Commentaires paru en 2007 :
[...Ainsi les deux forces actuellement dominantes dans la vie politique française défendent des projets qui ne ressemblent pas à ce que nous croyons, qui obéissent à des logiques, à des cohérences qui ne sont pas les nôtres, et ne répondent pas aux attentes qui sont celles de notre peuple et des autres peuples de la planète. Il nous reste à répondre à la question posée au début de cette réflexion : ayant mesuré cette distance et cette opposition, devons-nous renoncer à défendre notre projet, le dégrader au rang de variante de l’un ou de l’autre des deux projets concurrents, ou devons-nous le défendre, le préciser, le promouvoir dans le débat démocratique, le proposer au peuple citoyen ?
La réponse ne souffre pas d’hésitation, dès lors que nous considérons que nous ne sommes pas nés pour subir le monde mais pour le façonner, pour l’ordonner et pour le changer. On n’est jamais obligé de céder à l’inéluctable, car l’inéluctable n’est tel que par notre pusillanimité.]
=> Dans ce texte François Bayrou faisait état d'un projet autonome à proposer dans le système bipolaire dominant. Le discours de la Grande Motte sonne pour beaucoup (je n'y peux rien mais c'est ainsi) comme un revirement en cela que François Bayrou revoit à la baisse (c'est mon avis) les ambitions originelles du Modem.

Je pourrais aussi cher ami Builfreedom me livrer aussi à une puissante exégèse des statuts avec vous :
Vous écrivez :
[...Le Congrès détermine les grandes orientations politiques en élisant le Président du mouvement, lequel les présente au préalable. C'est ce que nous avons vécu à Villepinte. Il n'est pas question de convoquer un Congrès avant chaque élection sur le simple aspect des alliances…]
=> C'est volontairement que j'ai commencé mon présent commentaire par un rappel du texte de la contribution de 2008. Ceci vous permettra de mesurer qu'il ne s'agit pas de la question "d'un simple aspect des alliances" à régler. Il s'agit d'un changement fondamental, ne vous en déplaise, de ligne politique du Mouvement Démocrate. Ce parti s'est construit sur un rejet du système stérile du bloc contre bloc. L'évolution stratégique opérée par François Bayrou ne serait-elle pas désormais de prôner l'alliance de ceux qui rejettent la gouvernance actuelle ?
Ce point des alliances est fondamental et n'est pas anecdotique.
Qu'y puis-je si l'opinion ET bon nombre d'adhérents du Modem n'ont retenu des mots prononcés par Marielle de Sarnez à Marseille et du discours du 6 septembre de Monsieur Bayrou un glissement du Modem sur sa gauche.
Ce point mériterait d'être longuement expliqué en interne.

La Conférence nationale serait l'instance légitime pour qu'une telle clarification puisse être faite en interne sur la base d'éléments tangibles à définir préalablement.
Et c'est là que nous aurions un point d'accord quand vous écrivez :
[...Pas du tout. Pour approuver des programmes et voter des motions, il faut bien que ceux-ci préexistent et soient donc élaborés en amont...]
En ce sens le Congrès programmatique d'Arras devrait permettre au Mouvement Démocrate de revoir ses fondamentaux et de préciser son positionnement.
Cordialement.

Écrit par : Thierry P. | samedi, 19 septembre 2009

@ Martine
C'est sympa d'être passée :-)

Écrit par : Thierry P. | samedi, 19 septembre 2009

Thierry, je vous remercie de ces précisions rigoureuses.

Pour ma part je voudrais être plus intuitif, mais du coup plus net.
Je pense ceci :

Ce n'est pas à un congrés de FIXER l'AXE de la politique du mouvement, tout simplement parce que l'on sait parfaitement, sans que je n'accuse personne, que ses membres ne seront que trés imparfaitement représentatifs de l'ensemble des sympathisants du Modem.

C'est à F. Bayrou et ses proches politiques à fixer un cadre assez déterminé (raz le bol du fourre-tout) en respectant l'avis de la Majorité des sympathisants au sens large du Modem.

La détermination de Marielle de Sarnez a de plus la logique des faits.

Si une alternance ne se construit pas dés maintenant activement avec le sourire mais sans concession et sans trop regarder de haut d'autres qui la veulent vraiment,

nous sommes sûr de nous retrouver très rapidement avec un espèce de Combat de Boxe complètement truqué entre Sarko et un protégé de la mère managère Aubry.

Ceux qui veulent avoir la vie tranquille pour faire leurs petits calculs de parieurs à l'ancienne
ou n'ont pas bien regardé les bookmakers
ou pire se trouvent très bien dans ce système.

Écrit par : CK | samedi, 19 septembre 2009

@CK,
Merci de votre intervention, mais j'ai une mémoire "d'Eléphant", savez-vous? :)

Écrit par : Martine | samedi, 19 septembre 2009

"C'est à F. Bayrou et ses proches politiques à fixer un cadre assez déterminé (raz le bol du fourre-tout) en respectant l'avis de la Majorité des sympathisants au sens large du Modem.": oui mais comment savoir ce que pense la majorité des sympathisants du MoDem ? Et ses électeurs ?
D'ailleurs je ne suis pas certain que "nos électeurs" soient dans la même ligne que De Sarnez. Le score des régionales donneront raison ou pas ! Si j'osais je dirai même que les résultats électoraux obtenus depuis deux ans ne plaident pas en faveur de cette thèse. En voulant passer à gauche, le modem y perd plus qu'en essayant de garder son centre-droit.

Écrit par : Orange Sanguine | samedi, 19 septembre 2009

@Orange S,
Je crois que vous avez mal interprété.
Le message était je le crois, de renvoyer tous bords face à leur propres incertitudes, manoeuvres et objectifs réels.
La main est tendue, voila, elle l'a été à de maintes reprises.
Si nous sombrons dans l'obscurité, eux seuls en seront responsables, qu'ils s'y préparent toutes générations confondues, leaders, simples militants et sympathisants. :((

Écrit par : Martine | samedi, 19 septembre 2009

@Orange Sanguine

"
oui mais comment savoir ce que pense la majorité des sympathisants du MoDem ? Et ses électeurs ?
"
Hé bien essayez de le Savoir, c'est ça qui est important.

"Le Score des régionales donneront raison ou non".
J'espère bien que non !!

J'aurais pensé que des buts clairs et précisés était plus important que d'avoir les yeux rivés sur les scores.

Il ne s'agit pas de Gauche et de Centre Droit.
Il s'agit de ceux qui veulent VRAIMENT une alternance bien différente ou non.
Si oui ça commence tout de suite et pas tout seul.

Enfin moi c'est ce que je ressens.

Écrit par : CK | samedi, 19 septembre 2009

@Martine, toujours content quand vous intervenez.
Ah c'est vrai, les "sympathisants" d'un certain côté ils ont aussi le beau rôle !!

Écrit par : CK | samedi, 19 septembre 2009

@ CK:

"Si une alternance ne se construit pas dés maintenant activement avec le sourire mais sans concession et sans trop regarder de haut d'autres qui la veulent vraiment,

nous sommes sûr de nous retrouver très rapidement avec un espèce de Combat de Boxe complètement truqué entre Sarko et un protégé de la mère managère Aubry."

Ben oui, c'est bien le problème! Et c'est aussi pour cela que c'est regrettable que certains s'arrêtent sur des virgules.

Écrit par : JF le démocrate | samedi, 19 septembre 2009

@Thierry,
Avec plaisir :)
@CK,
Merci :)
@JF,
Ne comprends vraiment ni votre argumentation récupérée et tronquée, ni vos sous-entendus.
Bonne soirée

Écrit par : Martine | samedi, 19 septembre 2009

@JF le démocrate

Faut savoir décrocher parfois.
Faites comme moi, exprimez-vous à fond sur 1 ou 2 jours ou une semaine histoire de lancer une "catharsis" collective en période de transition, puis mettez-vous en retrait pour observer comment les choses avancent et les esprits mûrissent.
Il y a un temps pour tout.
Je suis satisfaite de certaines avancées et considère qu'il faut parfois dire les choses haut et fort (clin d'oeil) et mettre la pression pour qu'elles changent.

Quant aux blogs, L'Hérétique vous a répondu et je me permets de vous transmettre l'adresse du modeste blog collaboratif auquel je participe (que vous trouvez aussi dans ma signature sur le blog de C. Ginisty) :

http://venitiennes.wordpress.com/

@europium

Merci pour ta bienveillance. Je viens de me renseigner sur An'ya Kuro.
Entre Paulo qui m'imagine en dominatrice SM et toi en Jedi détentrice de sabre laser, je pense que je devrais changer de profession. Pourquoi pas me lancer en politique ;-) ?

@L'Hérétique

Faudrait savoir, Darth Vador ou pas ;-) ?
Car Anakin qui bascule = Darth Vador.

Quant au côté obscur de la force, je ne pensais pas que demander le respect des statuts votés soit si dangereux que ça... je ne vois qu'inversion dans les rôles.

Je ne me mettrai pas au service d'un ou d'une Palpatine (Cf ton admiration sans bornes pour Marielle de Sarnez) pour sauver la République !

Pour le reste, toi et moi c'est bien au-dessus de ça... ;-)

Amicalement,

Fotini

Écrit par : Fotini | samedi, 19 septembre 2009

@europium

C'est décidé, mon nouveau pseudo sera désormais "An'ya Kuro" :-) !!

Écrit par : Fotini | dimanche, 20 septembre 2009

Bah Fotini,
Vous me faites mourir de rire, mieux je le crois!
Cha che chur, vous avez vachement fait évoluer le schmilbick!!! :DDDD
Allez je vous laisse à vos chimères, vous m'avez suffisamment fatiguée!!

Écrit par : Martine | dimanche, 20 septembre 2009

@JF Le Démocrate
Hé bien cela prouve qu'ils réfléchissent au texte.

Écrit par : CK | dimanche, 20 septembre 2009

@ Fotini: "Faudrait savoir décrocher", la réciproque est vraie.

@ CK: je suis totalement en accord avec votre texte. Si Martine y voit seulement de la troncature, c'est qu'elle n'a pas compris le fond de ma pensée.

Écrit par : JF le démocrate | dimanche, 20 septembre 2009

@Fotini

Princesse Leila n'étant une Jedi..., An'ya Kuro c'est pas mal non?

Martine ne semble pas avoir d'humour!

Écrit par : europium | dimanche, 20 septembre 2009

@JF,
En effet, je crois avoir dit "je ne comprends"
@Europium,
Mdr

Écrit par : Martine | dimanche, 20 septembre 2009

@europium

Rassurez-vous, elle est persuadée d'en avoir, hi hi hi :-)

@JF

L'antipathie (bien que virtuelle) est aussi réciproque. Au plaisir de vous le dire en face.

Écrit par : Fotini | dimanche, 20 septembre 2009

@ Fotini:
eh bien moi, je n'ai aucune antipathie pour vous. Ni sympathie, ni antipathie. Je tiens à vous le dire. Peut-être aurez-vous l'occasion de me dire tout le mal que vous pensez de moi lors du Congrès d'Arras?!

Écrit par : JF le démocrate | dimanche, 20 septembre 2009

@JF le démocrate

Votre insistance, qui pourrait paraître obsessionnelle, me semblait indiquer le contraire. Je n'aimerais vraiment pas être à la place de ceux sur lesquels vous déchaînez vos foudres.

Quant au Congrès d'Arras, je n'irai malheureusement pas, mais je lirais avec plaisir sur votre blog le compte-rendu critique que vous en ferez.

Laissons maintenant les choses annoncées se mettre en place et faisons le point dans quelques temps. Je ne m'attends pas à de grandes surprises, mais il ne faut jamais rien exclure.

Écrit par : Fotini | dimanche, 20 septembre 2009

Fotini, je vous laisse à votre agressivité sans nuance, qui clairement ne me donne ni envie de vous rencontrer, ni de discuter avec vous.

Pour autant, je considèrerai toujours que tous ceux qui, au nom de chipotages à propos des statuts, souhaiteraient aujourd'hui bloquer le seul moyen de changer de régime en 2012, ont pour le moins une vision très courte, sinon une attitude auto-destructrice.

Bonne continuation à vous.

Écrit par : JF le démocrate | dimanche, 20 septembre 2009

@JF le démocrate

Merci de m'assurer de votre volonté de me lâcher enfin les baskets.

Bonne continuation à vous aussi, et je ne doute pas de votre aptitude à rejouer les gardiens du temple moralisateurs sur ce blog ou d'autres à l'avenir.
Au moins je n'en serai que le seul témoin, pas l'actrice.

Écrit par : Fotini | lundi, 21 septembre 2009

Les commentaires sont fermés.