Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« J'ai sauvé l'économie américaine ! | Page d'accueil | Google brûlera-t-il comme Alexandrie ? »

mardi, 24 février 2009

Violence conjugale...

Transmis via Ouktiasma, message d'espoir.

u24707916.jpgJ'ai reçu des fleurs aujourd'hui. Ce n'était pas mon anniversaire ni un autre jour spécial. Nous avons eu notre première dispute hier dans la nuit et il m'a dit beaucoup de choses cruelles qui m'ont vraiment blessées.
Je sais qu'il est désolé et qu'il n'a pas voulu dire les choses qu'il a dites, parce qu'il m'a envoyé des fleurs aujourd'hui.76173.jpg

 

 

 

 

 

 

012327BL.jpgJ'ai reçu des fleurs aujourd'hui.. Ce n'était pas notre anniversaire, ni un autre jour spécial. Hier, dans la nuit, il m'a poussé contre un mur et a commencé à m'étrangler. Ça ressemblait à un cauchemar, je ne pouvais croire que c'était réel. Je me suis réveillée ce matin le corps douloureux et meurtri. Je sais qu'il doit être désolé parce qu'il m'a envoyé des fleurs aujourd'hui.200122235-001.jpg

J'ai reçu des fleurs aujourd'hui et ce n'était pas la fête des mères  ni un autre jour spécial.  Hier, dans la nuit, il m'a de nouveau battu, c'était beaucoup plus violent que les autres fois. Si je le quitte, que deviendrais-je? Comment prendre soin de mes enfants? Et les problèmes financiers? J'ai peur de lui mais je suis effrayée de partir. Mais je sais qu'il doit être désolé parce qu'il m'a envoyé des fleurs aujourd'hui.200181844-001.jpg

200337360-001.jpgAujourd'hui c'était un jour très spécial, c'était le jour de mes funérailles... Hier dans la nuit, il m'a finalement tué. Il m'a battu à mort.
Si seulement j'avais trouvé assez de courage pour le quitter, je n'aurais pas reçu de fleurs aujourd'hui...

fleursmorts.jpg

12:11 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : violence conjugale |  Facebook | | |

Commentaires

Artistiquement présenté, on pourrait l'étendre à toutes les violences faites aux femmes. Cela m'évoque une sinistre affaire ayant eu lieu il y a peu, mais aussi les viols, les contraintes en tous genres: mariages et divorces les mises au ban de la société qui peuvent en découler et ce partout dans le monde.

Écrit par : Martine | mardi, 24 février 2009

Ici ou ailleurs ... c'est trop !
mais le silence des proches aussi, c'est terrible.

Vous savez que l'antenne de "ni putes ni soumises" ne se fera pas au Maroc ? J'en ai posté un article avant-hier sur Fanal Safran ... aucune lecture, aucun commentaire ! là encore..le silence !

Bonne soirée,
Danielle Th.

Écrit par : Fanal Safran | mardi, 24 février 2009

Bonjour et salam , merci d'avoir mis ce poème de mon site .
C'est un poème très touchant, non écrit de ma plume, mais qui m'a aidé il y a longtemps maintenant.
La violence conjugale est un de mes combats aujourd'hui.
J'essaye par mon expérience et mon témoignage, d'aider des femmes vivant la même situation qu'était jadis la mienne, à réaliser, et prendre conscience, de la gravité de ce qu'elle vivent.
Mais ce n'est pas évident.
Les bourreaux, car je nomme ces hommes ainsi, savent très bien comment garder leurs victimes à leur botte, savent très bien manipuler, pour faire croire à la femme, que c'est elle la cause de cette violence.
Ces bourreaux sont bien sûr victimes d'eux même, ne sachant point se contrôler.
C'est un sujet, où il y a temps de silence, et pourtant une violence si fréquente dans notre société.
Cela peut être votre voisine, votre sœur, votre collègue, votre mère.
Le silence tue, notre silence tue, chaque jour.

Passez une bonne journée.
Salam

LAura Asma

Écrit par : Laura Asma | mercredi, 25 février 2009

Salut à vous Laura,

Oui, je suis bien d'accord avec vous. Le silence fait des morts aussi. Hélas, il en faudra encore des drames, et des combats, mais cela ne sera pas suffisant : c'est le mal à la racine qu'il faut éradiquer.

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 25 février 2009

@Laura Asma,
Si vous envisagez une pétition ou autre, sachez que je la signerai des deux mains et mille fois plutot qu'une.
Il ne peut y avoir d'amour sans respect, sans respect il ne peut y avoir de non-violence.
Excellente journée

Écrit par : Martine | jeudi, 26 février 2009

Les commentaires sont fermés.