Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le plan de relance des socialistes | Page d'accueil | Mon libéralisme (Libertas Heretica) »

mercredi, 28 janvier 2009

Grève ou pas grève ?

Il y a un appel général à la grève, demain, jeudi 29 janvier 2008. A vrai dire, je suis mitigé. A titre personnel, je pense que je ne serai pas en grève demain. En effet, le mot d'ordre général me semble confus, et surtout, les solutions proposées aussi disparates qu'irréalistes. Je ne pense absolument pas qu'une hausse générale du pouvoir d'achat soit une solution satisfaisante. Je suis généralement méfiant dès que l'on parle de relance par la demande, sauf si elle est généralisée dans le monde, ce qui en atténue fortement les effets pervers. Toutefois, il me paraît bien plus sensé et efficace de cibler cette relance. Autrement dit, je suis tout à fait contre l'idée d'augmenter massivement les salaires pour aboutir à acheter encore plus de high-tech importée. En revanche, je ne suis pas contre une hausse du pouvoir d'achat, via des importations ciblées, si elle permet d'acheter massivement de l'alimentation bio et de l'énergie propre. On peut aussi essayer de viser les entreprises qui respectent des standards environnementaux et sociaux (max havelaar, amis de la terre, et cetera...).

Le plan socialiste ne me convient donc pas du tout. Et pas davantage les mots d'ordre des syndicats.

D'un autre côté, je trouve que Sarko and co, c'est à dire toute sa majorité, méritent une baffe magistrale pour la manière dont ils bafouent quotidiennement les libertés et exercent le pouvoir sans discernement ni dialogue. En particulier la concentration des pouvoirs à tous les étages de la société, l'élimination massive des corps intermédiaires jusque dans le Parlement ne peuvent que heurter profondément ma sensibilité libérale, démocrate et girondine.

J'avoue avoir longuement hésité, et très franchement, je ne saurais désavouer les Français furieux, d'autant que sur le pouvoir d'achat, il faut rappeler les promesses aussi irréalistes que démagogiques du candidat Nicolas Sarkozy...

J'en suis là de ma réflexion. Je pense que cette grève ne va pas changer grand chose et c'est pour cela que je ne la ferai pas, mais je trouve que notre gouvernement et notre président actuels méritent qu'elle soit massive.

16:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : grève, sarkozy, liberté |  Facebook | | |

Commentaires

On vous comprend!

Nous sommes globalement dans le même état d'esprit mais nous manifesterons tous demain (grève donc mais limitée à la manifestation).

D'autre part nous participerons aux deux appels en lien sur notre billet :

- Appel des six
- Appel des appels

Tout ceci parce que nous sommes éxcédés par le n'importe quoi sarkozyste, ses frasques, son goût immodéré pour l'autocratie, sa suffisance et son mépris de tout ce qui participait à la concorde civile.

Écrit par : Alcibiade | mercredi, 28 janvier 2009

Je comprends tes arguments. Ce sont des revendications individuelles de petites familles différentes.
Pourtant, demain, elles se rassembleront toutes dans la rue, elles exprimeront ensemble leur détermination de reprendre le contrôle de leur destiné.

Et là ce n'est plus une revendication individuelle...
C'est un début.

Parce qu'un jour, comme ils se seront appuyés, demain,les uns sur les autres pour imposer leur message, pour le rendre plus fort, il sauront apprendre à tenir compte des autres comme les autres apprendront à tenir compte d'eux pour une résolution de problèmes plus adaptée à notre nation.
Demain, personnellement, je n'ai pas d'hésitation! Je marcherai avec tous les autres, solidaire, simple citoyenne qui se sent impliquée...
C'est ma vision

Françoise Blanche

Écrit par : passage | mercredi, 28 janvier 2009

Personnellement aussi, je n'irai pas manifesté mais je comprends profondément que les gens manifestent pour des raisons qui sont les leurs bien que je ne sois pas forcément d'accord avec leurs idées.

Il y a des réformes nécessaires du gouvernement que j'ai approuvé comme le RSA ou les franchises médicales et d'autres pas du tout comme dans le secteur de la psychiatrie ou sur la politique du chiffre des sans papiers par exemple.

Il est vrai que le PS n'a aucune proposition concrête et que le boulevard est ouvert désormais à Besancenot and Co.

J'espère qu'il y aura beaucoup de manifestants qui ne sont feront pas berné par l'extrême gauche et seront dans une logique de consensus démocratique et surtout réformiste pour aboutir à des résultats assez positifs.

Écrit par : Aurélien | jeudi, 29 janvier 2009

Aurélien, C'est, pour nous, une raison de plus d'y aller.

- globalement nous sommes d'accord avec le PS sur le constat de dérives du pouvoir et de fautes économiques coupables.
- Nous n'adhérons absolument pas à leur programme.

Donc, ne pas laisser non plus la gauche et l'extrème gauche monopoliser l'attention des observateurs sur ces manifs!

Écrit par : Alcibiade | jeudi, 29 janvier 2009

En tout cas, merci pour la grève, y avait personne sur la route ce matin, c'était la fête!

Écrit par : Olivier | jeudi, 29 janvier 2009

je n'ai pas manifesté car en l'état actuel il n'y a pas de solutions miracles, la purge n'est pas finie..... il n' y a pas de marges de manoeuvres si ce n'est augmenter les déficits, or ils sont déjà colossaux.

Écrit par : europium | vendredi, 30 janvier 2009

je n'ai pas cette culture de la grêve peut-être l'aurai-je un jour je sais pas. En attendant il m'arrive souvent de signer des pétitions avec entre autres des gens engagés à gauche et autre syndicalistes. Et ça marche souvent c'est ce qui me fait le plus plaisir comme contre les tests Adn ou le fichier edvige entre autres.

Écrit par : Aurélien2 | dimanche, 01 février 2009

Les commentaires sont fermés.