Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Sans-abris, Marielle de Sarnez rejette le projet de Christine Boutin | Page d'accueil | La Turquie m'impressionne »

samedi, 10 janvier 2009

Rachida Dati, cause d'un congé-maternité si court ?

La presse s'est unaniment étonnée du retour si rapide à son poste de Rachida Dati après l'accouchement de sa fille Zohra. Au passage, l'hérétique adresse tous ses voeux de prospérité à la petite fille ainsi que ses félicitations à sa mère.

Bien sûr, être Garde des Sceaux n'est pas une sinécure. Mais tout de même, revenir trois à quatre jours après une césarienne, ce n'est pas très raisonnable, objectivement. Ensuite, passer du temps, pour la mère d'un jeune bébé avec ce dernier est fondateur dans les premiers jours.

A mon sens, si Rachida Dati est revenue si vite, c'est qu'elle a voulu prouver à Nicolas Sarkozy qu'elle était au poste. Je trouve à cet égard tout simplement minable et petit la pression qu'il lui a fait subir, particulièrement les derniers mois alors qu'il s'adressait à une femme enceinte sur ses derniers moments de grossesse. On comprend bien qu'elle a peur d'être l'un(e) des recalé(e)s du remaniement ministériel, et que c'est une menace que Nicolas Sarkozy s'est bien gardé de dissiper. Il eût été honnête de sa part de dire clairement les choses tôt. Et il serait élégant, à l'heure actuelle, soit de retarder de remaniement, soit de donner des garanties à sa ministre.

Je ne dédouane pas Rachida Dati de toutes les mauvaises réformes qu'elle a entrepris et pas davantage de ses déclarations à l'emporte-pièce et souvent mal venues, mais il me semble que dans des moments comme ceux-là, il serait légitime de lui laisser le temps de récupérer.

J'ajoute d'ailleurs, et, sur ce point, je pense exactement la même chose que Ségolène Royal, que Sarkozy aurait pu s'abstenir d'annoncer la réforme de l'Instruction alors que sa Garde des Sceaux a accouché 4 jours auparavant. Cela pressait à ce point ? Et en plus pour faire disparaître l'une des dernières fonctions un tant soit peu indépendantes...Bref, toutes ces petites manoeuvres sont mesquines et relèvent de la basse politique qui ne méritent même pas de terminer dans le bac à ordures d'une arrière-cuisine.

Commentaires

Je tente une paraphrase : la politique a ses raisons que le cœur ne connaît point :)

Écrit par : Paul | dimanche, 11 janvier 2009

Est-ce une maman qui vient d'accoucher ou une femme politique ?

Que veut-elle veut prouver ? A qui ? A Napoléon ?

Dommage pour sa petite fille, qui sera sans doute élevée par d'autres personnes que celle qui l'a mise au monde (pourquoi d'ailleurs avoir un enfant si c'est pour le laisser après 5 jours)?

Écrit par : Nicky | dimanche, 11 janvier 2009

"je pense exactement la même chose que Ségolène Royal, que Sarkozy aurait pu s'abstenir d'annoncer la réforme de l'Instruction alors que sa Garde des Sceaux a accouché 4 jours auparavant. Cela pressait à ce point"

En ces temps de crise économique il est nécessaire de noyer le poisson en faisant diversion, donc sarko essaie de lancer des réformes tout azimut.

Quant à Rachida Dati....

Écrit par : europium | dimanche, 11 janvier 2009

La maternité n'est pas une maladie.

Aucun mammifère reste six semaines a regarder ses petits. Chez les hommes français non seulement la mère reste six semaines inertes mais il est même prévu que le père reste deux semaines. Dans la nature avec de tels parents les petits seraient mort avant que leur parents reprennent leurs activités

Il semble selon un sondage que 56% des français réprouvent le fait que RD ait repris le travail.

Cela augure mal de l'avenir du pays.

Écrit par : avatabanana | dimanche, 11 janvier 2009

Sarkozy lui a mis la pression, et c'est très vache ... elle a voulu lui répondre en étant présente, c'est dur ! et en plus pomponnée jusqu'au ridicule, histoire de prouver qu'on ne l'abattrait pas comme ça ! coquetterie féminine ... mais les talons aiguilles ... c'est pousser la provoc un peu loin, non ? Quand on est au sommet, tout devient summum : ici c'est le summum de la vulgarité !

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 11 janvier 2009

pour ma part j'au eu une césarienne, le 5ème jours je marchais mais sur des oeufs, Rachida, elle emboitait bien le pas, avec des talons, et une césarienne c'est une opération, il y a eu une ouverture en bas du ventre assez grande pour laisser passer un bébé, être déjà au travail au 5ème jour, c'est très risqué, car la cicatrice n'est pas complétement recollée, et justement il faut faire attention aux mouvements car cela peut être dangereux de faire le grand écart surtout que ce jour là c'était glissant!!!!

Écrit par : virta | dimanche, 11 janvier 2009

@ avatabanana

Vous méconnaissez tout à fait les caractéristiques de l'espèce humaine. Son développement particulièrement long lui est spécifique. C'est pour cela que les enfants demeurent aussi longuement auprès des parents dans cette espèce.

Écrit par : L'hérétique | dimanche, 11 janvier 2009

en tant que mère, je voudrais ajouter que contrairement à ce qu'on pense , lorsqu'on accouche de son premier enfant, l'instinct maternel n'existe pas vraiment,on se retrouve devant un nouvel être sorti de soi,un inconnu,avec lequel on doit faire connaissance, on a besoin de toucher, de sentir, de caresser, de nourrir, comme tout animal, et on crée alors ce lien indefectible, et ça n'est pas en 5 jours qu'on le crée..d'ailleurs les mamans de bébés prématurés souffrent beaucoup de cet éloignement qui peut durer plusieurs semaines, et le lien se fait difficlement.. par contre la technique Kangourou qui permet aux parents de prématurés de garder l'enfant contre leur peau bien au chaud,au lieu de la couveuse, est une formidable technique qui crée ce lien, et qui permet à l'enfant de se développer plus vite...
un conseil aux jeunes paaps, essayez cette technique,gardez votre petit sur votre poitrine nue, bien enveloppé, vous ressetirez quelque chose de formidable...
On ne doit jamais passer à côté de ce moment privilégié, c'est une hérésie..

Écrit par : juju41 | dimanche, 11 janvier 2009

Ce que je trouve incroyable pour ma part c'est que l'on polémique sur un tel sujet. Rachida Dati n'a jamais cherché à faire de sa grossesse un événement médiatique, et voilà que la France entière se retrouve à avoir une opinion sur ses qualités de mère, à disserter sur sa césarienne et son congé maternité, tout ça pour en faire un événement relevant pour moitié du people, et pour moitié de la basse polémique politicienne.

Pour ma part, je trouve ça assez abject. Mais puisque cela permet de mettre en cause Rachida Dati, voire encore mieux, Nicolas Sarkozy ("minable" à cause d'un fait que l'"on comprend bien" à défauts d'être établi), tout est bon, y compris les attaques sur des choix privés qui ne regarde personne d'entre nous.

Imaginez-vous avec un sondage disant que 56 % des Français réprouve votre façon de vous occuper de votre nouveau né. J'ai vraiment l'impression qu'il n'y a plus aucune limite, plus aucune éthique dans les attaques politiques.

Écrit par : xerbias | dimanche, 11 janvier 2009

Comme beaucoup, j'ai moi aussi écrit un billet sur "l'affaire Dati" du moment sur mon blog, mais, si le rôle des hommes, et sans doute de Sarkozy, n'est pas pour rien dans son choix, moi je pense que cela n'enlève en rien son libre arbitre à R. Dati. C'est elle qui a décidé de laisser son enfant. Et la conséquence est que nombre d'hommes penseront désormais que si elle peut le faire, les "femmes normales" sont fainéantes...

Écrit par : Ink | dimanche, 11 janvier 2009

Cela m'évoque: "travail,famille,patrie" :((

Écrit par : Martine | dimanche, 11 janvier 2009

@ xerbias

ce n'est pas la question : c'est la gestion des "ressources humaines" de Sarkozy que je remets en cause

Écrit par : L'hérétique | dimanche, 11 janvier 2009

Comme Ministre, Rachida Dati fait à peu
prés l'unanimité contre elle.

Mais qu'importe après tout, puisque comme
Femme et Mère elle est parfaite pour susciter des débâts intéressants !!

Qui d'autre mieux qu'elle en France, aurait
permis une large et profonde réflexion
sur l'ambition politique des femmes et mères !!

Avoir trouvé une Femme Courageuse, apte
à ouvrir les consciences sur les problèmes éternels de la L'Amition et de la Vie
vaut bien

d'avoir sacrifié un Ministère (de toute façon on sait très bien que beaucoup de Ministres disent et font par coeur tout ce qu'on leur demande alors ...) !!

Écrit par : Chui Kalm | dimanche, 11 janvier 2009

L'hérétique : "ce n'est pas la question : c'est la gestion des "ressources humaines" de Sarkozy que je remets en cause"

Dire "Mais tout de même, revenir trois à quatre jours après une césarienne, ce n'est pas très raisonnable, objectivement. Ensuite, passer du temps, pour la mère d'un jeune bébé avec ce dernier est fondateur dans les premiers jours", ce n'est pas se mêler de la vie privée de Rachida Dati ?

Il me semble bien que si.

Mais j'avais bien compris l'argument, qui est de mettre en cause Nicolas Sarkozy. Tout est bon pour cela. La question que je pose pour ma part, c'est "de quel droit se mêle-t-on des choix personnels de Rachida Dati ?" Quelque soit l'intention, c'est bien ce qui est fait ici...

Écrit par : xerbias | dimanche, 11 janvier 2009

je trouve sa petit mais bon sa reflette bien le personnage que represente notre cher president de la republique. le problement c que personne de sont gouvernement à le gourage de luis reprocher.Pour finir je voudrais juste dire que pour une césarienne on reste 8 jours a l'hopital et pas 5 jours comme si ont avait accoucher par vois naturel. (félicitations à sa mère,et tout mais voeux a la petite zohra.)

Écrit par : lefranc | dimanche, 11 janvier 2009

Les commentaires sont fermés.