Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Industrie : on recrute ! | Page d'accueil | France 3, Dionis, l'audiovisuel et l'impôt »

mardi, 25 novembre 2008

Coeur de boeuf, sur les marchés ? A d'autres !

cdb.jpgC'est marrant, je fais partie de ces gens assez communs au demeurant qui détestent être pris pour des c...Notamment, s'il y a un truc qui m'énerve, c'est les espèces de poches à eau avec une couleur rouge que l'on essaie de me vendre sur les marchés, chez les primeurs et a fortiori dans les grandes surfaces sous le doux vocable de "Coeur-de-boeuf". Il se trouve que je suis un amateur de tomates invétéré, visiteur occasionnel de la fête de la tomate, et que je sais très bien quel goût (doux, onctueux, presque crémeux et légèrement relevé) a la VRAIE coeur de boeuf. En fait, les poches à eau rouges que l'on voit sur les marchés, ce sont des hybrides appelées Verona cultivées hors sol de surcroît. Rien à voir avec les bonnes vieilles Coeur-de-Boeuf, qui ne poussent tout de même pas n'importe quand ni n'importe où et ne se conservent pas longtemps. Pour la petite histoire, à l'origine de ce sachet à eau rouge insipide, on trouve le semencier Savéol.

Je ne dirais pas que la poche à eau à couleur rouge est infecte, puisqu'elle n'a aucun goût. En revanche, elle a un coût, pour le compte, et pas du tout justifié...

De manière générale, les marchands de légumes ne savent pas ce qu'ils vendent. On leur demande la variété d'un légume, ils vous répondent par un nom de légume. Tiens, je vais faire pousser une tomate en Arctique, comme ça, je pourrai vendre des "Arctiques", moi. Cela aurait de la gueule, non, sur un marché ? Pas grave si ça a l'aspect et la saveur (c'est à dire pas de saveur) d'une verona. Arctique, ça fait bien et bio...

Commentaires

Quand j'étais gamin, les seuls légumes que je mangeait provenaient du jardin familial.

Et mon père cultivait ( faudra que je lui demande s'il en fait toujours, d'ailleurs) des coeurs de boeuf.

La forme de cette tomate était celle d'un coeur, d'un coeur de mouton plutot que d'un coeur de boeuf ( ceux qui ont inventé la variété devaient être un peu vantards).
Et c'était ma tomate préférée !!

Par la suite, j'ai découvert la grande distribution...

Écrit par : Teo Toriatte | mardi, 25 novembre 2008

L'Hérétique,

il faut aller faire tes courses légumières chez de petits producteurs bio ! Et arrêter de croire que tu aura un jour des légumes dignes de ce nom dans une quelconque grande surface.
Si tu veux je peux te proposer des adresses de producteurs. Certes, les carottes ont des formes improbables, les tomates sont tout sauf calibrées, les salades hébergent quelques aimables limaces... mais au moins ça a du goût tout ça ! C'est pas de la m... !

Actuellement, je recommande le patidou, de saison. Coupé en lamelles et à faire revenir dans un peu d'huile, c'est du bonheur sur la langue.

Ouai, je sais, à Paris c'est moins facile que sur nos terres potagères.

Écrit par : BertrandNantes | mardi, 25 novembre 2008

Si tu as des adresses à Paris, je suis preneur !

Écrit par : L'hérétique | mardi, 25 novembre 2008

De toutes façons, les tomates de nos jours, elles ont rarement du goût, ma pauv' dame...

Écrit par : emanu124 | mardi, 25 novembre 2008

oh la la, tu me rappelles un moment délicieux de l'été dernier! En week-end à côté de Tours, un copain nous découpait des rondelles d'une coeur-de-boeuf de sa grand-mère, et nous les distribuait chacun notre tour en écoutant je ne sais plus quelle musique planante. Ma-gni-fique !

Comme toi, je veux les adresses à Paris!!

Écrit par : GuillaumeD | mardi, 25 novembre 2008

@ Guillaume
Ben moi aussi j'ai un jour goûté des tomates amoureusement élevées par un collectionneur expert, et depuis, j'ai quelque mal à supporter la mauvaise qualité...
@ manu
Parfois on peut avoir du pot. Le pire, ce sont les tomates cerise : quand je pense à ce que c'était dans le jardin de mon enfance, et à ce que je mange maintenant :-(

Écrit par : L'hérétique | mardi, 25 novembre 2008

Fais comme moi l'Hérétique
abonne-toi à une AMAP

Écrit par : Rosa | mardi, 25 novembre 2008

@ Teo Toriatte

Perso, je préfère la Saint-Pierre (miam).

Écrit par : L'hérétique | mardi, 25 novembre 2008

@ Rosa

Tu peux m'en dire plus : comment cela fonctionne exactement, et est-ce qu'au niveau prix c'est accessible ?

Écrit par : L'hérétique | mardi, 25 novembre 2008

@ Rosa

Tiens, y'a un réseau en IDF :
http://amap-idf.org/
J'adore la fable du Colibri :
Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux, terrifiés, atterrés, observaient, impuissants, le désastre. Seul un petit colibri s'activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit:

- "Colibri ! Tu n'est pas fou ?! Tu crois que c'est avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu ?!"

Et le colibri lui répondit:

- "Non, mais je fais ma part".

Écrit par : L'hérétique | mardi, 25 novembre 2008

ah, les tomates cerises ! Grandiose aussi....
J'en ai au fond de mon jardin, dont les plans viennent directement de mon génialissime producteur bio de patidou et autres plaisirs. Un régal...
Très curieusement, elles ne sont jamais rouge, mais d'une sorte d'ocre brun quand elles sont mures. Absolument rien à voir avec les espèces de billes d'eau vendues dans le commerce. De toute façon j'imagine que leur couleur les rend totalement invendables. C'est le pêché mignon de ma tortue, qui se damnerait pour en avoir plus (on la restreint, les tomates étant peu recommandées pour la gente tortue).

A Paris... heu, ça fait longtemps. Il fut un temps où je fréquentais le marché Raspail bio. Bons produits... accessibles si t'es assujeti à l'ISF.

Écrit par : Bertrand | mercredi, 26 novembre 2008

@ Bertrand

A Raspail, il y a eu longtemps un Monsieur Connard (je ne plaisante pas, et il l'affichait en gros sur son étal) qui vendait de bons produits. Mais...je ne suis pas assujetti à l'ISF, alors il me faudrait une solution moins onéreuse...

Tu donnes tes délicieuses tomates cerise à une tortue ! arrggghhh....mon blog pour une formule permettant de se transformer en tortue !

Au fait, c'est intelligent une tortue ? et est-ce que c'est affectueux ?

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 26 novembre 2008

Coucou j'ai bien ri avec ce billet. Je me suis dit "y'a que lui pour faire un billet sur des tomates". mais le billet est si drôle que je constate que d'autres veulent commenter même si je n'ai pas le temps de lire ce qu'ils ont écrit.

Écrit par : LCDM | mercredi, 26 novembre 2008

@ LCDM

Ne rigole pas, la tomate, pour moi, c'est sacrée : j'en mange quasiment tous les jours, et c'est une institution de mon point de vue. Un jour sans tomate, c'est comme si le ciel me tombait sur la tête. D'ailleurs, je vais aller m'en grignoter une...

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 26 novembre 2008

@ l'Hérétique,

intelligent et affectueux ne sont pas les deux termes que j'accolerai immédiatement à une tortue ! Encore que... Bernadette Chirac, surnommée la tortue par son Jacques de mari, l'est sans doute, elle !

Par contre, c'est un animal amusant à observer, et qui a le gros avantage de ne nécessiter aucun entretien pour peu qu'elle dispose d'un terrain assez grand. La mienne a commencé son gros dodo qui va se prolonger jusqu'en avril. Comme elle ne ronfle pas, c'est pas très dérangeant ! Après, comme elle aura dormi près de 5 mois, elle va bien mettre 15 jours à se réveiller vraiment. Et en été, elle se transforme en une espèce de véhicule solaire qui dépense alors une énergie folle.

Grande question que je me suis longtemps posé : sachant que la tête est à 3 cm du sol, comment une tortue fait-elle pour se repérer dans l'espace ? Car elle se repère fort bien, et sait retrouver sans aucun problème les différentes "maisons" qu'elle aménage. En fait elles utilisent d'un coté les champs magnétiques terrestres, et de l'autre l'astronomie. Un sonar sous le ventre, et un sextant dans la tête ! C'est génial comme équipement, et 100 fois plus fiable que n'importe quel GPS.

Écrit par : Bertrand | mercredi, 26 novembre 2008

J'ai trouvé un article instructif sur la tortue :-D
http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Tortue

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 26 novembre 2008

A l'Hérétique : Jean Pierre Coffe ne t'a pas expliqué "qu'il y a des saisons pour les fruits et légumes, bordel de dieu !" Les tomates, j'en mange surtout en été. Il y a en plein dans les jardins de mon village.
Le reste de l'année "mais c'est de la merde !"

Écrit par : LCDM | mercredi, 26 novembre 2008

Jolie ta fable : je la copie car je me sens très colibri, c'est bon pour le moral finalement.
Mais pour l'AMAP j'y suis plus par goût de la bonne bouffe que pour changer le monde.
Mais mon cher Hérétique ce n'est pas aimer les tomates que d'en manger tous les jours : la tomate, c'est la reine de l'été. après sans intérêt.

Écrit par : Rosa | mercredi, 26 novembre 2008

@Rosa,
Très juste Rosa...Toute une éducation à faire ou à refaire.

Écrit par : Martine | mercredi, 26 novembre 2008

J'avais pas lu LCDM
désolée pour le reprise.
n'empêche qu'il me manque J.P.Coffe le samedi sur France Inter : ça se bouffe pas ça se mange, tout un programme.

Écrit par : Rosa | mercredi, 26 novembre 2008

J'avais pas lu LCDM
désolée pour le reprise.
n'empêche qu'il me manque J.P.Coffe le samedi sur France Inter : ça se bouffe pas ça se mange, tout un programme.

Écrit par : Rosa | mercredi, 26 novembre 2008

Ah JP Coffe, je l'ai rencontré, nous avons beaucoup ri et pleuré, aussi.

Écrit par : Martine | mercredi, 26 novembre 2008

Bonjour,
Alerté de vote article et passionné de tomates, je vous propose quelques belles images :
http://www.tomodori.com/8noschoix/goodies.htm
Si ça vous plait....
Merci

Écrit par : tomodori | mercredi, 26 novembre 2008

Pomodoro...Quand tu nous tiens!

Écrit par : Martine | mercredi, 26 novembre 2008

@ Rosa

Je le sais bien, mais même l'été ce que tu trouves n'est généralement pas fameux.

@ Tomodori
Waouh ! et toutes les variétés qu'il y a sur votre page, vous les vendez ?

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 26 novembre 2008

Si c'est meilleur...dans les AMAP.
Le problème est celui des semences : même moi qui essaie de cultiver mes tomates, je les trouve moins bonnes que celles de mon enfance.
En fait il faudrait pouvoir retrouver des graines de variétés anciennes, une de mes amies doit m'en procurer pour la saison prochaine.
Sinon il y a une assoc qui les diffuse dont j'ai oublié le nom.

Écrit par : Rosa | jeudi, 27 novembre 2008

Grâce à Tomodori j'ai retrouvé :

http://www.kokopelli.asso.fr/

Écrit par : Rosa | jeudi, 27 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.