Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Les jouets, tout un symbole | Page d'accueil | Widget Box L'Échiquier prêt »

lundi, 24 novembre 2008

Des juifs néo-nazis en Israël ? J'en doute.

Voilà une affaire qui va défrayer la chronique : des juges ont condamné de jeunes Israéliens à de lourdes peines, en Israël, pour appartenance à un groupe néo-nazi. La presse s'est empressée de titrer sur ce phénomène, France-Info parlant même de 200 à 300 cas par an. Mais, pour moi qui aime bien lire entre les lignes, j'ai constaté que les cas dont on parle correspondent à des "juifs" issus de l'ex-URSS. Or, je me rappelle très bien de cette période ooù quasiment un million de juifs ont rejoint l'État d'Israël, je lisais déjà les journaux à cette époque. Et j'avais notamment lu dans Le Monde de l'époque, que, profitant du désordre ambiant, de nombreux soviétiques non-juifs en avaient profité pour rejoindre l'Éetat d'Israël en raison de son développement économique supérieur. Je suis très suspicieux, dans cette histoire : s'agit-il vraiment de juifs ? d'autant que le phénomène néo-nazi, c'est surtout en Russie, en effet, qu'il s'est développé ces vingt dernières années.

Le Ministère de l'Intégration en Israël observe que sur 1 200  000 individus venus de Russie, en réalité, seuls 900 000 étaient juifs réellement. Ceci pourrait expliquer cela. Perso, j'estime que l'État d'Israël devrait leur retirer leur citoyenneté, si elle est bâtie sur un mensonge, évidemment. Introduits à la faveur d'un mensonge dans un pays qui les a accueillis généreusement, ils y célèbrent en plus le nazisme. Cela dit, il y a des tarés partout. En Pologne, il y avait des policiers juifs qui livraient aux Nazis leurs contingents de victimes. Ils n'étaient pas nombreux, mais ils existaient. Ils ignoraient toutefois le destin de ceux qu'ils livraient à leurs bourreaux. Là, c'est plus grave, car ils savent ce qu'il en est. Je pense qu'il faudrait aller flairer aussi du côté des parents, s'il s'agit de couples mixtes. On ne devient pas néo-nazi par hasard, il doit y avoir un terreau pour cela.

Bon, on va me dire, évidemment, que je me mêle de ce qui ne me regarde pas, mais, le nazisme, cela concerne tout le monde, d'autant que tristes individus s'en prenaient aussi aux homosexuels, à ce que j'ai cru comprendre. Quand on considère les scènes de fraternisation entre SA, on comprend bien la nature refoulée de la dimension homosexuelle que comporte le nazisme, avec son exaltation de la virilité et des corps. Je suis absolument convaincu que les agresseurs les plus violents et les plus sadiques des homosexuels s'acharnent d'abord sur ce qu'ils sont au fond, et frappent avec d'autant plus de violence qu'ils jugent leurs propres désirs inavouables et similaires à ceux de leurs victimes.

10:54 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : israël, nazisme, juif |  Facebook | | |

Commentaires

Qui sème le vent récolte la tempête. Par racisme anti-arabe et pour préserver la "supériorité numérique juive", on fait venir plus d'1 million de personnes de Russie ou de Sibérie qui n'ont aucun lien avec le pays, et n'en connaissent ni la langue ni la culture.
Dans le même temmps, on interdit à des Palestiniens virés du pays de leurs ancêtres de revenir chez eux pour y passer leur vieux jours.
Par ailleurs, ces mouvements néonazis ne doivent pas faire oublier ce qui est encore plus dangereux, à savoir la fascisation rampante des colons en Cisjordanie qui pensent que Dieu leur a donné le droit de coloniser toute la Palestine jusqu'au Jourdain et qui commencent à verser dans le terrorisme, comme en témoigne l'attentat à la bombe contre l'historien de gauche Zeev Sternhell. Les "nazis" ne sont que quelques centaines, alors que les colons fanatisés sont plusieurs centaines de milliers.

Écrit par : Parménide | lundi, 24 novembre 2008

Vous avez raison, ils ne sont pas juifs
D'ailleurs, personne n'a dit qu'ils l'étaient
Ils viennent des pays de l'est, ils ont accompagné leurs familles élargies, c'était mieux que crever de faim
Par exemple: je suis juive, mon mari ne l'est pas, je pars en Israël, avec toute la famille, juive ..ou pas....les parents du mari etc....
Quand on connait le bourrage de cranes des pays communistes par rapport aux juifs...
Beaucoup de juifs ont fui ces pays au début du 20è siècle à cause de pogroms...

Écrit par : Michelle | lundi, 24 novembre 2008

C'est un triste ramassis de crétin incultes qui déversent leur frustration sur n'importe quelle personne différente d'eux.
A Parménide je voudrais gentiment rappeler qu'il y a des fanatiques des deux bords qui sont aussi tarés les uns que les autres.
Je voudrais également mettre en perspective l'histoire : il y a 60 ans les palestiniens ont été principalement virés de leurs lieux de résidence par les Jordaniens qui voulaient avoir la main sur ce pays nouvellement créé.
des Arabes, donc.
Et pour information et pour être tout à fait précis dans vos allégations qui sont moyennement exactes les Palestiniens ne sont pas Arabes.
Evitons les raccourcis approximatifs.

Écrit par : emanu124 | lundi, 24 novembre 2008

@ Michelle

C'est bien ainsi que je voyais la chose : mais aller faire le néo-nazi en Israël, il faut vraiment être particulièrement c... en plus d'être un salopard.

@ Parménide
C'est un autre problème.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 25 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.