Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Hommage à Massoud | Page d'accueil | L'iceberg Edvige... »

mercredi, 10 septembre 2008

The Clone Wars

J'ai mis à profit une fin de journée tranquille pour faire une petite sortie au cinéma, et, notamment, découvrir le dernier film d'animation de Lucasfilm, The Clone Wars. L'épisode se déroule entre le second et le troisième épisode et met en scène Jabba. Jabba et son clan contrôlent la Bordure extérieure de la galaxie et sont donc un enjeu stratégique. Or, il se trouve, alors que la guerre bat son plein, que son fils a été enlevé. Il tient à tout prix à le retrouver, et fait appel entre autres aux Jedi.

Je ne vais pas vous révéler le scénario, mais je peux en revanche vous déclarer qu'il est relevé et riche de rebondissements. L'animation surprend, évidemment, par rapport aux épisodes traditionnels : tout particulièrement, les scènes se déroulent bien plus vite et se succèdent à toute vitesse, ce qui donne au film un rythme endiablé qui ne laisse pas au spectateur le temps de reprendre son souffle.

Les prises de vue sont très différentes des deux trilogies et souvent surprenantes. Ce n'est clairement pas la même manière de filmer. Les personnages sont à peu près reconnaissables, mais les traits parfois trop anguleux (le Chancelier Palpatine, par exemple, ou encore le comte Doku). Les voix ne sont pas les mêmes à l'exception de Doku. Je regrette que l'on ne sente pas du tout dans le film les aspects sombres d'Anakin. Il se comporte 100% comme un Jedi ; pas d'orgueil, pas de colère...bon, on n'a pas affaire au même Anakin que dans l'épisode II, et a fortiori l'épisode III. En revanche, pour Obi-Wan, Yoda ou Wendu, pas de distorsion, cela colle.

Certains aspects comiques feront bien rigoler les amateurs d'humour : il y a quelques bonnes trouvailles dans le film. Le réalisateur ne se lâche pas souvent, mais quand il le fait, on rit bien. Notamment, les amateurs de limaces ne vont pas être déçus avec le fiston de Jabba, mais chut, je n'en dis pas plus...

J'ai entendu pas mal de personnes dire que c'est un film de fans ; ce n'est pas mon avis. Au contraire, je pense qu'il a vocation à être regardé par tous, et qu'il surprendra souvent ceux qui le verront.

Il vaut à mon avis les autres films de l'épopée galactique. A voir et à revoir donc. Pour les Parisiens, pour info, cela passe à l'UGC de Bercy. Aux Gobelins, aussi, je crois.

07:36 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : the clone wars, star wars, film |  Facebook | | |

Commentaires

Hérésie, et c'est le cas de le dire! Car tu confonds bien évidemment Luke (le fils, épisodes 4,5,6) avec Anakin (le père, futur Darth Vader, épisodes 1,2,3).
Eh oui, en dehors des faits de société et de l'actualité politique, je suis une fan acharnée de Science Fiction...
En dehors de ça, j'ai bien aimé Clone Wars avec son côté BéDé/Manga, même si le scénario est un peu faible. Un bon moment de divertissement, pour petits et grands.

Écrit par : I. raptus | mercredi, 10 septembre 2008

arrrrggghhh : horrible lapsus. Il s'agit bien d'Anakin. Désolé : le fils ressemble tellement au père ! surtout en animation. J'ai corrigé.

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 10 septembre 2008

Eh oui désolée, je n'ai pas pu m'empêcher de te reprendre: on est geek ou on ne l'est pas :-D

Écrit par : I. raptus | mercredi, 10 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.