Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Abattement sur la résidence principale : points de vue de Jean-Jacques Jégou et Denis Badré | Page d'accueil | Birmanie : il faut négocier. »

samedi, 29 septembre 2007

Rafale : l'erreur grossière d'Hervé Morin

On se demande si Hervé Morin a bien considéré les conséquences de ses paroles lorsqu'il a critiqué publiquement la technologie de pointe du rafale.

Ce n'est pas ce que l'on attend d'un Ministre de la Défense, d'autant qu'il s'ajotue aux conséquences économiques de ses propos des retombées stratégiques néfastes.

Hors de question de bêler ici avec les crypto-munichois qui s'époumonnent à expliquer qu'un rafale c'est x écoles ouvertes. Il va de soi que la protection militaire est l'une de fonctions constitutives d'un état.

La France est l'un des derniers pays à disposer d'une industrie d'armement indépendante. Partout ailleurs, c'est l'Amérique et la Russie qui se taillent la part du lion. Or, une telle industrie coûte très cher, et la France n'a pas les moyens de la financer sans exporter, tout en maintenant à côté une force de frappe nucléaire.

Il y a bien sûr de nécessaires économies à réaliser pour équilibrer le budget de l'état, mais, à ce compte-là, je crois que la France aurait intérêt à transférer sa force nucléaire à l'Europe,ou, tout du moins, à un noyau dur européen, et à donner dans la foulée son siège au conseil de sécurité qui n'en aurait alors que plus de force. Il va de soi que ce transfert de responsabilité justifierait un co-financement. A défaut de pouvoir s'appuyer sur un noyai dur d'état, au moins avec les Allemands avec qui nous partageons nombre d'options diplomatiques.

Nous pourrions alors avoir un ministère des affaires étrangères commun et partager la force nucléaire. Voilà qui serait bien mieux pour l'Europe, pour la France et l'Allemagne en donnant plus de force à leur siège commun au Conseil de Sécurité, et plus généralement dans leur diplomatie.

L'industrie d'armement, nous en avons besoin, sauf à accepter d'être complètement dépendant de l'Amérique pour notre défense. Je crois que ce n'est vraiment pas le moment.

En revanche, je pense que Dassault dvrait s'allier avec d'autres constructeurs européens. Il est dommage d'avoir côte à côte le Rafale et l'Eurofighter...

 

Il est vrai que l'exportation d'armes pose un dilemme de conscience dès lors qu'elle se fait vers des états qui brillent bien peu par leurs moeurs démocratiques. Il y a là un cercle vicieux, hélas, dans lequel il est difficile de ne pas rentrer, car l'Amérique, la Russie ou la Chine n'ont aucune sorte de scrupules dans ce domaine.

Or, la France n'a guère le choix : elle doit vendre ou renoncer à son  indépendance pour l'industrie d'armements. En tout cas, Morin comparant le Rafale au F-16 a fait tout l'inverse de ce qu'il faudrait faire. On attendarait une action intelligente et discrète pour trouver d'autres états prêts à aprticiper à un nouveau programme pour un rafale II, par exemple, mais bien loin de là, notre non-ministre de la défense ne songe qu'à assommer l'une de nos dernières ressources.

 

A lire, l'article de Wikipedia très bien documenté. 

16:00 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : rafale, Morin, défense |  Facebook | | |

Commentaires

mr morin pense les marocains trop attardés pour etre capable de se servir de technologies trop avancées
je ne pense pas ce monsieur ait sa place au ministére des armées et dans aucun autre d'aillieurs.

Écrit par : leroy | samedi, 29 septembre 2007

De fait, le Maroc, à raison, à mon avis, envisage de commander des rafales à Dassault.
M Morin a raté une occasion de rester coi, dans cette affaire.

S'il explose en vol, pour parler comme Nicolas Sarkozy, ce sera peut-être dû à un tir de rafale, non ? :-D

Écrit par : L'Hérétique | samedi, 29 septembre 2007

Le Rafale a été un goufre financier sans nom... avant d'être un ratage industriel... Hervé a raison, mais il a oublié à qui il s'adressait... mauvais ciblage, le collimateur était mal réglé... http://nouveaucentre.hautetfort.com/archive/2007/09/21/rafale-tragique-a-bernay-un-mort-ou-presque.html

Écrit par : Leroy-Morin | samedi, 29 septembre 2007

C'est un ratage commercial, mais pas technologique. Il a coûté en effet très cher, à la suite d'erreurs d'appréciation à a conception (voir l'article de wikipedia qui explique très bien cela).
Cela dit, c'est aussi le seul avion de chasse non-américain compatible avec les porte-aéronefs américains.

Et puis maintenant, il est là, alors il faudrait essayer d'avoir un retour sur investissement...

Écrit par : L'Hérétique | dimanche, 30 septembre 2007

La critique de notre ministre est extrémement déplacée car il faut savoir que la technologie de cet avion répond à un cahier des charges qui a été rédigé par le ministère et les militaires. De plus cette avion est dès sa conception destiné aux forces françaises et non à l'exportation.
L'export est du bonus (non négligeable afin de financer des développements futurs).
Enfin, il me semble judicieux de développer des techniques de pointes pour nos armées car celà permet de ne pas trop être distancé par les américains et ainsi garder dans une certaine mesure notre indépendance stratégique et technologique.

Écrit par : jean philippe | dimanche, 30 septembre 2007

C'est tout à fait mon avis. La seule chose, c'est que je pense qu'aujourd'hui, il faudrait s'organiser au niveau européen pour tenir. Tout seul, cela devient très difficile.

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 01 octobre 2007

Le Rafale est très cher ... oui bien sûr mais comme tous les avions d'armes modernes de ce niveau, pas plus!
Même un peu moins cher il est même notablement moins cher que l'Eurofighter (environ -25%, tout ceci se vérifie aisément) tout en étant un peu plus performant.
En fait on ne gagnerait rien à être dans le consortium Eurofighter, mais les pays du consortium aurait gagné en achetant des Rafale.
Les ventes/achats d'armes sont des actes très politiques (davantage que technico-commerciaux). La mévente à l'export des Rafale correspond juste à la perte d'influence sur la scène internationale. Lorsque la France jouait davantage son rôle de puissance d'équilibre elle exportait plus facilement son matériel.
Aujourd'hui Hervé Morin abuse de la méconnaissance des gens sur ces sujets pour charger le programme Rafale et exonnérer les faiblesses des gouvernements qui se succèdent depuis trente ans et qui n'ont plus de vraie ambition pour la France.

Écrit par : Paihenne | lundi, 01 octobre 2007

Je pense tout de même que nous gagnerions aujourd'hui à produire nos armes dans le cadre d'un contorsium afin de partager les coûts de recherche, de développement et de production.

Pour le reste, je pense que Morin ne connaît en effet pas ses dossiers.
Il est vrai que les ventes et achats d'armes sont politiques, mais pas seulement. Par les temps qui courent, le fait est qu'il faut être compétitif.

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 01 octobre 2007

Le rafale est cher, il devient très performant, le rafale f3 vient sortir en juillet, il est quasiment complet anti navire, reco, missile nucleaire aasmp, il sera deploye dans l'armee de l'air, en 2009. j'attends avec impatience la nouvelle version avec les moteur M88-3, plus de puissance ainsi que sa nacelle damocles, ca promet d'etre quelque chose .

Il fait parti des avions de nouvelles generation, au meme titre que le F35 (usa) ou Mig 35 russe, dans la categorie multirole, l'eurofighter ou gripen sont plus des intercepteur il sont mediocre en multirole, la France va refourguer rapidement ses mirages au bresil.

Quand a des petits pays, il vaut mieux des f16, Su30, mirage, ils sont bien suffisant et peu couteux, les avions de nouvelles generation sont trop luxueux.

Il y'a bien sur la prochaine version dedié uniquement a l'export, plus adapté aux besoins client.

Écrit par : xx | lundi, 01 octobre 2007

Décidément moins on est compétent, plus on se croit obligé de faire des commentaires d'une rare stupidité !
Pour commencer le rafale (étant moi-même ancien pilote de chasse,je pense savoir de quoi je parle)
est une machine techniquement supérieure à toutes les M.......... Disponibles sur le marché, qu'elles soient américaines,européenne (on n'en parle pas) ou russe, seule le F22 qui est un chasseur intercepteurs disons atypique, possédant des qualités supérieure est encore uniquement en mode air/air.....En air /sol.... Et encore,
Il faudrait voir, il pourrait y avoir des surprises.
Surtout au stade le plus abouti du rafale (F4) avec le renouvellement de ses capteurs.
Peut-être un nouveau système de Furtivité par ionisation.... ils ne seront pas beaucoup sur la planète, à maîtriser technologie pareille, en déplaise au "petit" Morin.
Quant aux F35, son meccano industriel tourne au fiasco,Sukhoï et MIG n'en finit plus de nous promettre des avions ultra performants qui s'avèrent être finalement ce qu'on trouve en Occident, avec une électronique en retard d'une génération !
(d'où les accords récents avec "je vous le donne en mille" SaFran.... Sagem...on s'est également que des contacts ont été pris avec toujours,comme par hasard..."THALES",Idem pour Snecma,Moteur de fusées "Volga")

Le petit "morin" à raison sur un point, la complicité du système d'armes que représente le "rafale"...... Pour la bonne et simple raison, que sa polyvalence est d'un niveau sans équivalent, ce qui déstabilise éffectivement "les" armée de l’air des acheteurs potentiels.
Sa redéfinir complètement l'architecture générale de votre défense aérienne.... Pourquoi ?
Parce que vous faites "tout" avec le rafale....... Pratiquement tout, les Américains le savent très bien,les Anglais également,les russes aussi, la preuve le projet d'avion de 5 génération suscite beaucoup de polémiques au sein même de la maison Sukhoï, certains contestent le copier coller du F22 qui serait un plantage historique ..... Préférant s'inspirer du rafale polyvalent français, en tout cas dans le concept.
raison pour laquelle le lobby anti-rafale,voir anti-français.......... bat son plein !!
Tout le problème français vient de là, le lâchage systématique des politiques.......Quasiment un sport national, Le résultat est qu'effectivement, des nanars Comme le F16,F15,Mig29,......bientôt le mig 21,nous grille la politesse sur les marchés internationaux,ils sont ni plus ni moins bradés, dans des proportions hallucinantes !
Quand ce n'est pas, des magouilles à la Don Corleon...... Par "nos" amis européens !
Dommage, on est meilleur,en optronique ,avionique,système d'armes, fusion capteurs, interfaces homme/machine...ect.....eh pour une fois c'est vrai!!
Alors quoi "l'Europe"........ Qu'est-ce vous voulez faire avec eux, les Anglais ne se détourneront jamais de leurs cousins américains..... Jamais......Les Allemands il y a belle lurette qui ne touche plus une bille......... Les Italiens, ils en sont là aujourd'hui, uniquement parce qu'on l'a bien voulu grâce aux transferts de technologie Pareil pour le spatial,(voir le lanceur Véga... À se tordre de rire, ils proposent un système antimissiles avec le technologique qu'ils ont récupéré au CNRS...Comique,non ?).
Les Espagnols, on leur a fait cadeau de l'A400M il ne s'en sorte pas,des mois de retard sur le programme, et une nouvelle motorisation...Quand on aime...hein....!!
Alors avec d'autres, le Liechtenstein...les albanais ?.......la Belgique... laquelle,Wallon ou flamand ?
Alors "OUI" le rafale est difficile à vendre, mais c'est normal,comme tous les sauts technologiques, il y a un temps d'apprentissage, de maturation nécessaire.......Une fois que ce travail sera fait, ce qui semble être le cas en Inde, on pourrait bien voir s'inverser la tendance actuelle.........
Ce n'est pas le rafale qu'il faut changer.................c'est le ministre.

Écrit par : leduc | lundi, 01 octobre 2007

Pour ma part, je n'ai pas un tel degré de compétence technique, mais j'ai lu que l'appareil avait en effet un certain nombre de qualités : compatible avec les porte-aéronefs américains, semi-furtif, rapide, précis, bref, que du bon.

Quant à incriminer tous les politiques dans leur ensemble, je crois que c'est très maladroit.
Morin est incompétent à ce poste, mais cela ne signifie pas que tous les politiques sacrifient pour autant notre production d'armement.

L'aspect européen, il est inévitable : ce n'est pas tenable financièrement, tout simplement. Même quand nous exportons, nous ne couvrons évidemment pas nos frais de recherche, d'équipement et de production.

Par ailleurs, seule une défense Européenne peut désormais être crédible.

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 01 octobre 2007

80 % de la vente d'avion est basée sur les accords politique et strategique avec le pays acheteur, le reste concerne l'aspect technique de l'avion. C'est bien pour ca que les russes et les usa verrouillent le marché. Reste pas grand chose pour le gripen,l'eurofighter et le rafale.

L'incompetence de Morin, sur un contrat en cours (le maroc) juste avant que sarko se deplace au Maroc, en attaquant et discreditant nos industriel et nos ingenieurs ç atteint des sommets d'incompetence, sans tenir compte de l'anteriorite. Il faut qu'il soit vire.

Le rafale n'a pas été concu comme un produit, mais pour nous defendre, la prochaine version, le rafale mk2 pourr repondre aux exigence du marché.

Quand aux couts, il est cher, parce qu'il est produit en petite quantite, mais une fois le contexte de production rationalisé, il coutera 30% moins cher.

le F22 coute 350 Millions Euros, le cout de production a été abaissé a 120 ME, il est reservé uniquement a l'armée américaine, pas a l'exportation.

Écrit par : xx | mardi, 02 octobre 2007

Je n'ai pas la compétence pour juger sur tous les aspects techniques, mais je vous rejoins au moins pour dire qu'il faut vraiment être un âne pour critiquer les rafales à la veille de conclure un contrat avec le Maroc.

Écrit par : L'Hérétique | mardi, 02 octobre 2007

Il ne faut pas oublier les faiblesses du rafale, pour ce qui est du combat air-air, où il est inférieur à beaucoup en puissance et moyens radar, ce qui peut expliquer aussi ses faiblesses à l'exportation !

Écrit par : lebitb | samedi, 09 mai 2009

Les commentaires sont fermés.