Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« François Bayrou s'oppose aux contrôles génétiques | Page d'accueil | Universités : Catherine Morin Desailly défend en vain les prérogatives du Conseil Scientifique »

jeudi, 20 septembre 2007

Didier Bariani juge le Nouveau Centre...

Excellente, cette vidéo : j'adore son Radeau de la Méduse, et plus encore son «Chéque-emploi-service du Président de la République». Je trouve qu'il a vraiment une excellente analyse de la situation, Didier Bariani : voilà une homme de valeur en qui le MoDem peut avoir confiance. Il reste à trouver un compromis satisfaisant entre les MoDem et les UDF, mais les UDF qui sont restés avec François Bayrou partagent évidemment les valeurs du MoDem.

 

14:50 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : Nouveau Centre, Bariani, MoDem, UDF |  Facebook | | |

Commentaires

En effet ça devait valoir le déplacement les excellents propos de Didier Bariani. Dommage que son intervention et celle de Thierry Benoit se sont pas disponibles en intégralité. J'ai adoré leur courage de venir défendre des vues contradictoires mais je me félicite qu'ils ont pu le faire librement et sans entraves.
Je suis d'accord avec Didier Bariani, il est important que le MoDem avance main dans le main avec les anciens UDF et les nouveau MoDem. Nous devons nous dire que l'horizon est devant nous et que l'avenir de notre mouvement nous appartient. En tout cas j'ai hate de travailler avec vous.
Longue vie au MoDem et à ses adhérents !

Écrit par : Peter Forest | lundi, 24 septembre 2007

Je crois en effet que si nous ne montrons pas que nous sommes capables de nous unir en interne, c'est mal parti en externe. Sur le problème des courants, François Bayrou a sans doute raison, mais il doit aussi faire preuve de pragmatisme. Inutile d'effaroucher pour rien les UDF qui sont eux-mêmes à l'origine du MoDem.
Pour moi, je crois que l'horizon se dégage pour nous (mais pas pour la France, hélas). Ce que François Bayrou craignait et ce qu'il avait dit pendant la campagne se produit. Nicolas Sarkozy et son équipe vont se heurter à la réalité et à leurs contradictions. Nous n'échapperons pas à une politique de rigueur, mais la différence, c'est qu'il sera très difficile de la faire admettre aux Français après avoir gaspillé les maigres réserves dont nous pouvions disposer en cadeaux fiscaux de toutes sortes...

Écrit par : L'Hérétique | mardi, 25 septembre 2007

Bonsoir,

Auteur de cette video, je vous signale que l'intégralité des propos de Didier BARIANI sont disponibles sur mon site : http://www.politicoweb.fr

PS : bravo aux animateurs de ce site pour la qualité et pourquoi pas un échange de lien avec le mien ?

@+

Écrit par : politicoweb | mercredi, 26 septembre 2007

Eh bien écoutez, moi je suis plutôt d'accord pour cet échange de liens. Je trouve votre site de grande qualité également.
Je vous ai glissé dans la catégorie Analyses

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 27 septembre 2007

Les commentaires sont fermés.