Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'Esprit des Lois (7) : l'impôt | Page d'accueil | Moi, j'aime bien Cécilia ! »

jeudi, 06 septembre 2007

Une coalition avec l'UDF-MoDem à Mulhouse ?

Une coalition lage semble se profiler à Mulhouse : en effet, le maire, Jean-Marie Bockel proposerait une liste constituée d'1/3 de gauche, 1/3 de centristes (UDF-MoDem) et d'1/3 d'UMP.

«Cette disposition nous semble acceptable, sous réserve de quelques ajustements. C’est le meilleur choix possible pour Mulhouse» a réagi  Bernard Stoessel, qui est aussi le vice-président de la Région Alsace.

Bon, pourquoi pas. Cela me semble raisonnable. Je n'adhère pas à tout ce que fait Bockel, mais j'ai toujours pensé qu'il faisait partie des Socialistes avec lesquels on pouvait discuter.  

Commentaires

Il risquerait de ne pas y avoir beaucoup d'opposition en ce cas.
Mais après tout, pourquoi pas ? Cela ferait assez union sacrée...

Écrit par : Thibault | jeudi, 06 septembre 2007

Si, il restera une opposition : le PS compte investir l'opposition. Mais le Socialistes risquent de se ramasser.

Dès lors que la liste est équitablement répartie, qu'il y a suffisamment de convergences, je trouve que c'est plutôt une bonne chose.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 06 septembre 2007

Il n'y aura pas que le PC pour s'y opposer, mais aussi des éléments socialistes locaux (comme les MJS), les Verts, sans oublier les extrêmes (l'extrême-droite a baissé à Mulhouse, comme partout ailleurs, à la faveur d'un réinvestissment populiste de la droite "classique", mais elle reste préoccupante et déterminée).

Écrit par : Ledru-Rollin 2007 | jeudi, 06 septembre 2007

Membre de l' UDF-MoDem de Mulhouse, je ne partage pas l' avis de Bernard Stoessel. En effet, la liste de Bockel est une liste de droite avec des faux centristes du Nouveau Centre comme Eckert, de faux socialistes comme Bockel et Rambaud et de vrais UMP comme Trimaille et Rottner qui se trouveront confrontés à une vrai liste du PS conduite par Freyburger et une vrai liste des verts conduite par Songozni. Le MoDem en s' alliant avec Bockel sera classé directement à droite et tous les efforts pour offrir aux français un parti central, comme le souhaite François Bayrou, seront réduit à néant. Déjà à Mulhouse on dit: "L' UDF-MoDem a retrouvé son camp: la droite!". Et il paraîtrait qu' il y aurait un accord entre l' UMP et le MPF Freulet (ex-député FN)... Non merci! les alliances au plan local doivent avoir leurs limites et l' UDF-MoDem n' a rien à faire avec ce congglomérat incroyable.

Écrit par : Reg68 | jeudi, 06 septembre 2007

Bonne idée... Sauf que dans ce cas, la tête de liste doit être MoDem ! (Bockel aurait-il adhéré récemment ?)
François Bayrou a dit clairement que le MoDem doit y aller seul au premier tour : il serait temps que les membres du mouvement en tiennent compte.
Une alliance au premier tour, avec qui que ce soit où que ce soit est une hérésie totale par rapport aux valeurs du mouvement.

Écrit par : YinYang | vendredi, 07 septembre 2007

Je ne connais pas assez bien la situation locale. Il va de soi que si la liste de Bockel ne respecte pas nos valeurs (accords MPF UMP) nous n'avons pas vocation à la rejoindre.

Mais bon, je ne suis pas implanté localement, alors ce n'est pas facile de se faire une idée.

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 07 septembre 2007

Je crois que localement, que l'UDF MoDem soit allié à gauche ou à droite importe peu. C'est l'équilibre global national qui compte, non ?

YinYang> Mais, les alliances sont des allliances de second tour, tu as clairement raison. Et non de premier tour.

Écrit par : Thibault | vendredi, 07 septembre 2007

Oui, clairement, il vaut mieux que l'on soit seuls au premier tour, et quand c'est possible, également au second. En fait, notre but devrait être d'empêcher l'émergence de majorités franches afin que notre avis compte à l'avenir.

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 07 septembre 2007

Les commentaires sont fermés.