Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 16 décembre 2007

Un Hub pour Paris

a24348cc2744013bb6d2bcebe7b76716.png

J'ai présenté dans un billet précédent sur l'entreprise et l'information à Paris, les prémices du travail de Catherine Mouradian (ci-contre) et Denis Barras, deux adhérents UDF-MoDem proches de de Valérie Sachs  dont la réflexion a à l'évidence nourri le projet parisien du MoDem.

Leur réflexion préliminaire avait abouti à mettre en avant la nécessité d'une information de qualité dans le cadre du développement économique de la ville de Paris, destinée aux entreprises, élément qui manque singulièrement et cruellement à l'équipe socialiste de Betrand Delanoë. 

 

A cette fin, Catherine Mouradian et Denis Barras ont inventé un concept directement issu de l'univers informatique : le Hub. Un hub, est une sorte de répartiteur  informatique qui permet à plusieurs ordinateurs de se connecter en réseau.

Voici donc comment Catherine et Denis s'imaginent ce que devrait être le portail de Paris sur la Toile : 

 Ce HUB à pour but de permettre de mettre en avant

 

  • les atouts de Paris et de l’Ile de France
  • les conditions de l’implantation de l’activité économique
  • les réponses administratives nécessaires à la vie du citoyen
  • les initiatives de valorisation de l’IDF avec le label « Grand Paris »

Ce HUB doit être compris comme un outil marketing performant visant à créer pour Paris et le Grand Paris l’image d’une zone d’activité fortement attractive, moderne et énergique, de marquer l’identité du Grand Paris et de l’ensemble de ses savoir –faire.
Le HUB devra être matérialisé par un portail d’entrée unique sur Internet, au moins en totalité bilingue Français/Anglais ; nous rappelons, à toutes fins utiles, que nous avions recensé 22 sites Internet associés à la promotion seule de Paris (!), et que depuis d’autres ont vu le jour et avec une pratique de l’anglais s’arrêtant au bout de 4 écrans pour la plupart. Une complexité parisienne en dépit de tout souci d’efficacité…
La création du HUB passe par une rationalisation de l’information (culturelle, technique, financière ou sectorielle) ainsi que de certains services administratifs ; dans certains cas selon les spécificités et les domaines d’intervention, les interactions, entre l’IDF, Paris ou l’Etat, sont certes complémentaires mais restent souvent illisibles pour le néophyte.
La construction du HUB impliquera de facto, peu à peu, le regroupement et/ou la fermeture d’agences ou institutions (proposant aide, accueil, hébergement, financement aux entrepreneurs actifs ou potentiels) actuellement en surnombre, redondantes ou mal gérées.
Il est de la responsabilité des gouvernants de faciliter par tous les moyens la communication entre les services, les responsables et le citoyen.
Garantir l’efficacité du HUB implique de revisiter la gouvernance de l’IDF, il ne s’agit pas de supprimer l’identité des communes régionales au profit de Paris mais de travailler à une action marketing commune d’information avec tous les acteurs politiques de la région afin que chaque offre soit dignement représentée ; chaque commune ou initiative active du Grand Paris devant se lier au portail unique.
Le fait d’agir ou non avec autorité pour une nouvelle gouvernance des régions permettant surtout une rationalisation des coûts dépendra sans doute des volontés politiques et des choix électoraux mais en tout état de cause la nécessité d’un marketing adapté à la concurrence actuelle par la création d’un portail unique est aujourd’hui fortement indispensable à la renaissance de l’attractivité parisienne afin de lutter contre les tendances à la muséification de notre Capitale.

Catherine et Denis m'ont informé par courriel qu'ils étaient tout prêts à répondre aux éventuelles questions des lecteurs de ce blog. N'hésitez donc pas, chers lecteurs, à y déposer vos questions et commentaires. Pour ma part, je ne vois rien à ajouter. Le prochain billet développera ce que pourrait être une nouvelle gouvernance économique pour Paris. Notez que cette dernière idée est récurrente dans le programme municipal de Marielle de Sarnez.