Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 mai 2007

Quand Bernard Kouchner légitimait le travail forcé...

En septembre 2003, BK Conseil, la société de Bernard Kouchner, publiait une « relation de voyage » en Birmanie, qui disculpait largement Total des accusations d’utilisation de travailleurs forcés sur le chantier de construction d’un Pipe Line dans la forêt Birmane. Dans son rapport, Kouchner écartait ces reproches en écrivant que « le recours au travail forcé est une coutume ancienne »... La FIDH avait à l’époque jugé très sévèrement ce document rédigé après une visite de seulement 4 jours, et qui avait rapporté à son auteur 25 000 Euros.

http://www.fidh.org/article.php3?id_article=357 

Jusqu'ici, j'avais eu de la sympathie pour Bernard Kouchner, mais la découverte récente d'éléments nouveaux que j'ignorais commencent à me faire changer d'avis...

Son commentaire sur la couleur de l'équipe de France dans la vidéo suivante m'avait laissé un acouphème insidieux dans les oreilles, mais là...cela commence à bien faire...