Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 janvier 2012

Moi j'aime bien Nadine Morano

Les attaques incessantes contre Nadine Morano finissent par gaver grave : j'ai observé, d'ailleurs, que les femmes en politique, particulièrement celles qui l'ouvrent, était systématiquement l'objet d'un procès en stupidité.

C'est drôle de voir Sophia Aram jouer sa pétasse pour dénoncer une prétendue vulgarité de Nadine Morano. Aram, comme toute cette intelligentsia bobo et parisienne, ne supporte pas le peuple

Qui le sait ? Nadine Morano est la fille d'un conducteur de 38 tonnes. Pour tous ces gens bien nés, et dans les bons cercles, ça dérange, évidemment, qu'une fille du peuple vienne donner son avis sur la chose politique. Tas de merdeux et de pétasses, tiens. Ils m'insupportent.

Comme Secrétaire d'État à la famille, quel est le bilan de Nadine Morano ? Elle a obtenu à l'unanimité le bracelet électronique pour les maris violents et l'aide juridictionnelle pour les femmes étrangères victimes de violences. Sans condition de résidence pour ces dernières. Elle est à l'origine du label handi-vacances après avoir réuni tous les partenaires sociaux pour favoriser l'accessibilité des centres de vacances aux personnes handicapées. Elle a déposé un amendement pour faire punir pénalement le "happy slapping" (le fait de filmer des violences au téléphone portable puis de les diffuser) et a obtenu une majorité pour le voter. Je ne vais pas dresser la liste de toutes ses actions comme secrétaire d'État, mais pour ma part, je n'y vois rien qui me choque, bien loin de là.

Dans le domaine de l'apprentissage, rien à redire : le CFA à Rungis, c'est bien vu, la carte d'étudiant pour les jeunes en alternance, très bien aussi, bonne idée.

J'ai du mal à supporter de voir la meute des bien-pensants se déchaîner. Elle a du mal, la meute, avec le peuple. Elle n'aime pas le bon gros sens populaire. Ça pue le peuple, hein ?

Ces pseudo-intellos crétinoïdes et arrogants feraient mieux de l'entretenir sur les choses sérieuses, l'apprentissage, par exemple, plutôt que de lui demander si elle est vulgaire ou populaire. Regardez leur condescendance insupportable à ces bons à rien nourris de subventions publiques réglées par le contribuable et les gens du peuple entre autres ! On devrait les coller sur les chantiers ou à conduire des camions, ça leur remettrait les idées en place plutôt que de les payer à cracher leur bave venimeuse.

Bref, ne vous laissez pas démonter par ces abrutis dont l'arrogance n'égale que la vacuité, Nadine Morano : moi, vous voyez, je ne suis pas de votre majorité, je combats dur comme fer votre leader politique et votre majorité, mais vous, je vous aime bien, vous êtes sincère ! Cela ne me paraît pas si fréquent en politique.

Évidemment, cela me désole quand je vois un copain blogueur (bien que de gauche, personne n'est parfait) participer à un lynchage médiatique à la c...

15:43 Publié dans Insolite, Politique | Lien permanent | Commentaires (45) | Tags : nadine morano |  Facebook | | |