Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 03 mai 2008

Treize siècles pour le Mont Saint-Michel !

Eh oui, cela ne le rajeunit pas notre bon vieux Mont ! Le sanctuaire construit par l'évêque Aubert sur le Mont Tombe (nom originel de l'îlot) le fut en 708. A vrai dire, Saint-Michel en personne était venu le suggérer à Aubert, à en croire les dires de ce dernier.

J'en profite pour signaler l'initiative originale d'une agence atypique, Mont Saint-Michel Voyages : elle vient de lancer  l’opération "un bus un arbre". Une participation symbolique de 1euro (incluse dans les forfaits groupes) sera demandée aux passagers des autocars accueillis par Mont St Michel Voyages, pour l’achat d’un arbre, qu’ils planteront eux-mêmes. L’objectif étant de créer une forêt, véritable sanctuaire pour la faune et la flore de la baie et lieu de villégiature des touristes. Cette forêt portera le nom de "Forêt de Thibaut". 

Cela me plaît plutôt bien, cette idée. 

En revanche, du côté de la baie et de ses habitants, cela ne va pas fort : les braves saumons qui avaient trouvé là un havre de paix en raison d'une directive qui faisait de la zone un espace protégé vont morfler à nouveau. Une association locale, se réclamant de la pêche traditionnelle, a réussi à casser l'arrêt et à obtenir à nouveau le droit de pêche.

Je me méfie des associations qui se réclament de la tradition : elles cachent souvent des buts inavouables, et, de toutes façons, la tradition n'est pas un un argument en soi dés lors qu'une pratique est nocive. 

Enfin, le Mont est au centre d'une polémique : un moine d'origine italienne qui aurait vécu à Constantinople, aurait traduit là une grande partie de l'oeuvre d'Aristote, en latin. Or, l'historiographie traditionnelle nous enseigne que c'est la civilisation arabe qui a transmis à l'Occident les textes aristotéliciens. 

Côté démographie, en revanche, ça commence à sentir le sapin, comme on dit familièrement : plus que 41 habitants et 3 naissances seulement en 2006. Quand je pense qu'au milieu du 19ème siècle, ils étaient plus de 1000 habitants là-bas... Il y a tout de même 103 électeurs (plus que le nombre d'habitants, mais il suffit de payer ses impôts sur place...).

Le maire actuel (un divers droite qui a manifestement battu son concurrent UMP) Eric Vannier, est originaire du Mont lui-même, et, au passage, PDG de la fameuse Mère Poulard. Apparemment, il a mené sa campagne sur une idée directrice, qui est de rendre au Mont Saint-Michel son caractère maritime.

Au fait : y'a une section locale du MoDem, là-bas ? Quand on cherche sur google, tout ce que l'on voit, c'est qu'il y a des prises pour modem dans pas mal d'hôtels locaux, mais ça s'arrête là...