Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 18 juin 2008

Le mystère des pigeons et des rapaces à Paris

Ces s.....és de pigeons m'ont encore cochonné ma 406, aujourd'hui, comme d'ailleurs chaque jour depuis un moment. A ce sujet, pas la peine de passer au lavage automatique, au moins chez Shell, cette sal....erie coûte 11 euros et vous étale proprement la m.... sur la bagnole.

Plus généralement, ces bestioles ne sont pas en soi antipathiques, mais le fait est qu'elles sont très nombreuses et dégueulassent tout partout. Un truc que je ne comprends pas : avec une telle population de pigeons, pourquoi y-a-t-il si peu de rapaces à Paris ? J'ai entendu qu'il y aurait des petits faucons crécerelles (à moins que ce ne soit des éperviers) du côté de Notre-Dame, mais n'y-a-t-il pas un moyen d'implanter ces sympathiques animaux dans la capitale ?

Bon, évidemment, je dis cela en tant que béotien. Je ne sais absolument pas si cela marcherait et quelles sont les difficultés exactes d'une telle entreprise.

Je sais qu'il y a 4 ans, la LPO avait entamé une opération d'implantation de faucon-pélerins à la BNF en installant des nichoirs, mais je ne sais pas ce que cela a donné depuis.

Une association suisse a décrété le faucon-crécerelle oiseau de l'année 2008. Je ne sais pas si cela s'applique en France, mais cela mériterait qu'on y pense à Paris, non ? Apparemment, il y a des jeunes du côté du Château de Vincennes.C'est mignon et sympa comme tout ces petites bêtes.