Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 19 juin 2014

L'inanité

Les lecteurs de ce blogue l'auront constaté, j'ai eu du mal à écrire lors des élections européennes, et, depuis, c'est le silence-radio ou presque.

Pour être franc, la lassitude me gagne. Je n'ai plus vraiment le courage d'assurer des analyses un peu creusées. Au fond, je pense que mon blogue ne sert à rien. L'information surgit en mode éruptif sur internet mais le buzz alimente surtout les médias qu'une large part des Français méprisent, au fond.

Tenir un blogue ne sert à rien : on ne convainc personne, et au bout du compte, on alimente la polémique pour la polémique. Le contenu des blogues se raréfie d'autant que l'extrême-droite est devenue omniprésente dans la blogosphère.

Pour ma part, je demeure convaincu que les Français ont loupé une chance historique de pouvoir redresser leur pays en ne votant pas en nombre suffisant pour Bayrou afin de le porter à la tête de l'État.

Depuis, j'avoue être un peu démotivé. Je n'ai rien d'intéressant à dire, et, dans le cas contraire, j'ai la flemme de l'écrire. 

C'est peut-être le blogue politique, qui par essence, ne sert à rien, bien réfléchi. Il en va certainement autrement pour les réseaux d'une autre nature.

Je ne dis pas que je vais fermer mon blogue ou même simplement cesser d'écrire, mais le fait est que cela interroge que de poursuivre une activité que l'on juge vaine et emplie de vacuité...

22:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : blog politique |  Facebook | | |