Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 05 juillet 2007

Sauvons le Palais de la Découverte

Le saviez-vous ? Le Palais de la Découverte a 70 ans : en effet, il a été fondé en 1937. De nombreux scientifiques lui reconnaissent un rôle éminent dans leur vocation, et il attire toujours plus de monde (625 000 visiteurs en 2006 !!!). Les expositions temporaires ont connu des succès croissants, reconstitutions de dinosaures animés, illusions d'optique, ou encore construction d'une pyramide pour évoquer les plus récentes.

Ce fleuron où il faut bon déambuler est pourtant plus que menacé. La boutique a fermé en octobre 2006 et les normes de sécurité ne sont pas respectées. A vrai dire, les deux ministères de tutelle, Education Nationale et Culture s'en préoccupent bien peu, sinon pour les projets pédagogiques, et pourtant, l'établissement aurait besoin de 80 millions d'euros d'investissements pour être rénové.

Le comble : le Ministère de la Culture avait caressé l'espoir de faire fermer le bâtiment afin de le récupérer pour s'y installer.

Pour nous autres, Démocrates parisiens, nous serions déterminés à nous opposer par tous les moyens légaux à de telles tentatives de récupération.

On a cru un temps que le Palais de la Découverte serait mis à terre par la concurrence de la Cité des Sciences, mais, il n'en a rien été, et tant mieux.

Philippe Adnot, un Sénateur Divers droite  a effectué une mission de contrôle pour le compte de la commission des finances du Sénat et a proposé une série de mesures pour remettre à flot le Palais de la Découverte. Seulement, voilà, le sénateur ADOT a la mémoire courte :
 - en effet, dans l'amendement au projet de loi de finances pour 2007   II-28 du 24 novembre 2006, le Sénateur ADNOT proposait ni plus ni moins, avec son compère Maurice BLIN, de retirer une subvention de fonctionnement de 500 000 euros au Palais de la Découverte. Mais peut-être que le Sénateur Adnot de 2007 n'a pas connaissance des agissements d'un certain Philippe Adnot au Sénat en 2006 ?...

Pour mémoire, voici le résumé de l'amendement :

Le Palais de la découverte ne fait l'objet d'aucune présentation dans la partie opérateur alors qu'il est un des opérateurs principaux du programme, et que sa subvention représente 9,8 % des crédits du programme. Par ailleurs son activité n'est évaluée par aucun indicateur de performance.

La teneur du PAP ne permettant pas d'apprécier la subvention accordée au Palais de la découverte, il est proposé de diminuer de 500.000 euros la subvention de cet établissement (programme n° 186, action n° 3), et de réaffecter cette somme au programme n° 150 (action n° 12) afin de soutenir la valorisation de la recherche dans les universités.

On ne peut donc que souligner la duplicité de Philippe Adnot puisque l'examen de ses amendements montre bien quelle considération  il porte réellement au Palais de la Découverte. Déclarer après coup que c'est un amendement d'alerte afin de valoriser les crédits de la recherche montre le peu de cas qu'il fait de cet établissement en n'hésitant pas à l'instrumentaliser à son détriment.