Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Restrictions de circulation à venir à Paris selon la vignette Crit'air à partir de 2019 | Page d'accueil | Et le MoDem devint invisible... »

samedi, 28 avril 2018

Plan Borloo : nul.

Je ne vais pas avoir à commenter longuement le plan Borloo. Malek Boutih, un député d'une grande intelligence et d'une grande honnêteté l'a très clairement dit dans Le Figaro : la question essentielle, dans les cités, c'est la sécurité. L'insécurité gangrène radicalement tout développement de quelque sorte que ce soit. Inutile d'investir 48 milliards d'euros là où biens publics et services publics ne bénéficient d'aucun respect.

Il faut rétablir l'ordre. Ce n'est pas plus compliqué que cela. Si vraiment le gouvernement veut dépenser ces dizaines de milliards d'euros, qu'il les donne à la police et à la justice et qu'il les attribue aussi à la construction de prisons afin que les cellules deviennent individuelles pour commencer. 

De l'argent dans les banlieues, il en a été coulé déjà beaucoup pour un bénéfice nul sauf peut-être dans l'Éducation, et encore, cela dépend à quels niveaux.

En outre, les cités, c'est moins de 10% de la population française. A côté, il y a une France périphérique qui perd peu à peu tout son réseau de transports et se trouve systématiquement oubliée. Or, elle représente une proportion bien plus importante que ces 10%.

Pour en revenir aux cités, pour donner des perspectives à la population qui s'y trouve, il faut du développement économique. Pour que les entreprises y investissent durablement, il faut en retirer les délinquants et les envoyer en prison car ce sont eux qui sèment la peur et pourrissent la vie des habitants et des acteurs économiques. Et sans faiblesse.

18:57 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : plan borloo |  Facebook | | |

Commentaires

Nous avons une particularité à Dax et dans les Landes, c'est que la criminalité y est plutôt rare. Bien sûr il y a des vols comme partout, parfois des bagarres entre personnes ayant trop forcé sur la bouteille mais pas de rixes récurrentes entre bandes.

Ce que j'ai observé depuis 10 ans en prenant souvent les transports en commun, c'est que les jeunes y sont très polis, disant bonjour et merci avec naturel. Respectant les adultes. J'ai une explication : ils font pratiquement tous du sport et de la musique. N'étant pas désœuvrés, il n'ont majoritairement pas de raison de se droguer. En tout cas ils n'utilisent pas les drogues dures.

Je précise aussi que lors des ferias, aussi bien à Dax qu'à Mont-de-Marsan, les gens qui volent ou cassent ne sont généralement pas les gens du coin.

Alors le plan proposé par Borloo devrait surtout mettre l'accent sur l'éducation. Et comme tu le dis, L'Hérétique, d'abord isoler et punir les fauteurs de troubles.

Écrit par : Françoise Boulanger | samedi, 28 avril 2018

Je doute que la plan Borloo traite de ce point: la démographie de ces quartiers contribue au maintien de la démographie française. Peut-être aux dépens de l'intégration, de l'éducation et de l'amélioration du niveau de vie des habitants de ces quartiers.

Écrit par : EDA | dimanche, 29 avril 2018

Les commentaires sont fermés.