Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La réforme des retraites, programmes présidentiels | Page d'accueil | Aucune compassion pour la racaille ! »

lundi, 06 mars 2017

Sur la corde raide...

La prudence est de mise dans cette présidentielle. L'erreur serait de croire François Fillon hors-course. En réalité, le vote est extraordinairement volatil, et, malheureusement, particulièrement celui du centre. Emmanuel Macron est donc le plus directement concerné. Ses intentions de vote peuvent à tout moment s'effondrer et l'hypothèse Juppé a montré à quel point elles pouvaient être mobiles dans les derniers sondages.

François Fillon peut très bien gagner son pari, parvenir à mobiliser son électorat en jouant le martyr et accéder au second tour.

Marine Le pen est la candidate la plus à l'abri d'un retournement, son électorat est très fiable et très sûr. 

Emmanuel Macron doit faire aussi attention sur sa gauche. Hamon ou Mélenchon peuvent jaillir à tous moments. Il devrait s'appuyer davantage sur François Bayrou et, par exemple, charger ce dernier de faire un signe fort au monde enseignant car Bayrou est la seule figure qui inspire aux professeurs de la confiance. Ils se méfient de Macron et celui-ci devrait y prêter plus d'attention.

Tout est ouvert. 

Il faut à tout prix éviter les gaffes dans les éléments de langage et se positionner intelligemment sur les points essentiels du programme en ayant à l'esprit que les Français veulent de  l'espoir, de la justice, de la sincérité et de la sécurité dans tous les domaines.

19:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : présidentielles |  Facebook | | |

Commentaires

Beaucoup de choses me paraissent pertinentes dans ce billet, et en particulier une chose dont je peux me rendre compte tous les jours en salle des profs : des enseignants nombreux attendaient Bayrou car il a toujours su trouver les mots justes sur leur condition et, en particulier récemment, il a su dire ce qui était inacceptable dans la réforme du collège. Il y avait un fort potentiel électoral. Alors, j'ai vraiment du mal à faire mon deuil de sa candidature, d'autant que la personnalité de Macron ne m'inspirait pas et ne m'inspire toujours pas. Quant à son programme,je ne l'ai pour l'instant parcouru qu'en diagonale, mais rien ne m'y a vraiment enthousiasmé. Où sont par exemple les questions sociales? Quand Bayrou sait parler avec émotion de la nécessité de se préoccuper du sort de l'aide-soignante de l'hôpital de Pau à 1180 €uros nets par mois, je garde toujours l'impression que Macron va la qualifier d'analphabète. Et puis cette idée de moduler le temps de travail en fonction de l'âge, ne serait-ce pas une resucée du CPE ? Tout cela pour dire que si nous souhaitons faire gagner Macron, même par défaut, il faudra que Bayrou soit présent dans la campagne et que le MoDem s'y implique de manière autonome en faisant valoir ses propres thématiques, en commençant par les 4 propositions formulées par Bayrou et acceptées par Macron.

Écrit par : CitizenK | mardi, 07 mars 2017

D'accord avec ce billet.
Concernant Macron, on peut faire pire comme candidat de dépassement, mais on pouvait aussi trouver beaucoup mieux. Parce que Macron est Macron, avec les qualités mais aussi avec les défauts que cela comporte, la qualification au second tour me semble loin d'être assurée malgré ce qu'indiquent les sondages actuels.

@CitizenK : En effet, c'est difficile de se dire que Bayrou n'est pas candidat. C'est d'autant plus difficile de se dire que Macron a grignoté dans l'électorat (apparemment) lorsqu'on reconsidère ses incroyables erreurs de mi-février et peut-être surtout le fait qu'il s'est souvent retrouvé en difficulté lorsqu'il s'est aventuré à discuter au-delà des groupes sociaux qui le soutiennent plus naturellement. La ferveur semble plus grande lorsqu'il va à Londres (ce qu'il a fait à plusieurs reprises en deux ans) qu'auprès de la France dite "périphérique" ; bref... Si Macron passe et s'il s'avère peu présidentiel, on saura qui blâmer.

Concernant le MoDem, je ne sais pas trop où cela va nous conduire. La dilution dans En Marche ? Sûrement pas ! Un accord contraignant avec cette formation ? Non plus.
J'espère des députés, mais il faudrait qu'ils soient bel et bien MoDem, si vous voyez ce que je veux dire.

Si nos sympathisants et électeurs veulent essayer de peser, qu'ils soutiennent non pas En Marche, mais le MoDem ; qu'ils y adhèrent ou ré-adhèrent. Concernant les propositions de Bayrou : Macron n'a pris aucun engagement résolu pour la part de proportionnelle jusqu'à présent, il faut qu'il le fasse.

Écrit par : Ascagne | mardi, 07 mars 2017

Macron n'a qu'une seule chose à faire : développer 10 à 15 idées importantes qu'il doit marteler dans les médias.Il est inutile pour lui de prendre position sur tout car cela fait attrape-tout et peut rendre son discours confus. Macron doit rigidifier une colonne vertébrale dans son discours comme il le faisait au début...

Je suis d'accord de plus avec l'Hérétique, la campagne est encore longue,Fillon une fois que l'opinion aura digéré en partie ses casseroles, un fois qu'il sera bien cadré par son parti, ne peut que remonter dans les sondages...

Écrit par : Europium | mardi, 07 mars 2017

D'accord avec Ascagne :
"Si nos sympathisants et électeurs veulent essayer de peser, qu'ils soutiennent non pas En Marche, mais le MoDem ; qu'ils y adhèrent ou ré-adhèrent. Concernant les propositions de Bayrou : Macron n'a pris aucun engagement résolu pour la part de proportionnelle jusqu'à présent, il faut qu'il le fasse."

Bien entendu si le MoDem présente des candidats aux législatives, en aucun cas ce ne sera sous l'étiquette "En Marche". Il s'agit bien d'une alliance que François Bayrou a proposé pas d'un ralliement... Cela fait quand même 10 ans que nous luttons pour obtenir une représentation proportionnelle, la reconnaissance du vote blanc et la moralisation de la politique.

Le MoDem ne doit pas disparaître, il doit bien au contraire s'épanouir !!

Écrit par : Françoise Boulanger | mardi, 07 mars 2017

D'accord avec Ascagne :
"Si nos sympathisants et électeurs veulent essayer de peser, qu'ils soutiennent non pas En Marche, mais le MoDem ; qu'ils y adhèrent ou ré-adhèrent. Concernant les propositions de Bayrou : Macron n'a pris aucun engagement résolu pour la part de proportionnelle jusqu'à présent, il faut qu'il le fasse."

Bien entendu si le MoDem présente des candidats aux législatives, en aucun cas ce ne sera sous l'étiquette "En Marche". Il s'agit bien d'une alliance que François Bayrou a proposé pas d'un ralliement... Cela fait quand même 10 ans que nous luttons pour obtenir une représentation proportionnelle, la reconnaissance du vote blanc et la moralisation de la politique.

Le MoDem ne doit pas disparaître, il doit bien au contraire s'épanouir !!

Écrit par : Françoise Boulanger | mardi, 07 mars 2017

Dommage que Macron soit favorable à la PMA pour toutes, sinon je serai presque pret à me ranger derrière lui :)
ah oui aussi dommage qu'il soit soutenu par Cohn Bendit, Attali et Bergé, chantres de la pensée unique libérale et libertaire qui ne me tente guère...

Écrit par : centriste | mercredi, 08 mars 2017

@centriste
Ouaip. Y'a des soutiens qui me font mal aussi.Et Delanoë en prime, maintenant, ça commence à faire beaucoup...
Et Minc ! M'enfin bon, y'a Bayrou, c'est tout ce qui compte à mes yeux.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 08 mars 2017

Et sur la pma ?

Écrit par : Centriste | jeudi, 09 mars 2017

@centriste
la PMA, pas contre, la GPA, pas chaud...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 09 mars 2017

@l'hérétique
Ça ne vous dérange donc pas, l'idée d'utiliser un dispositif médical pour répondre au désir d'enfant de personnes célibataires ou homosexuelles, qui ne sont pas infertiles mais dans l'incapacité matérielle de concevoir un enfant ?

Écrit par : Centriste | vendredi, 10 mars 2017

Heureux d'être de retour parmi vous après de longs mois d'absence volontaire. Heureux de retrouver les "piliers" de la modemocratie vacillante , les Françoise, Centiste, Citizen, Ascagne et j'en passe. Bonjour a toi Françoise et à vous tous...
D'accord pour readherer au Modem puisque celui de 2007 représente la meilleure synthèse de mes convictions, mais aujourd'hui"hui avec quel Modem puis je adhérer, Celui de De Sarnez, inaudible, celui de Darrieussecq dans les Landes qui se compromet élections après élections avec Les républicains.. Celui de Bayrou, tellement autocentré qu'il en devient pathétique? Que l'on me dise ...
Moi c'est parti pour être Macron, sauf révélations scabreuses ou faute majeure,, parceque pour moi c'est celui qui ressemble le plus politiquement, philosophiquement, humainement à Bayrou, Bayrou qui a mon sens aurait eu tout a gagner en le reconnaissant tout e suite plutôt que , par orgueil défendre Juppé (un poste de ° ministre?) puis un improbable candidature perso après le fiasco Juppé, ,pour faire une fois de plus machine arrière par la suite. Sil ny avait pas eu la rancune de Sarko, on aurait eu un ralliement à Fillon..Pathétique, je vous dit..
Néanmoins jales memescauses produisent les mêmes effets , je suis conscient que le danger qui a pourri le Modem guette En Marche, la vampirisation par les vielles rougnes opportunistes en quête d'investitures.Alors juste un conseil à Macron: qu'il laisse tous ces personnages le ralier s'ils le veulent mais surtout qu'il les laisse de coté, y compris Bayrou et les soi disant légions de supporters dans le monde enseignant (la je rigole.....) et face confiance a sa jeune troupe.
Merci à toi l'Hérétique pour le temps et l'energi que tu consacres pour établir un débat digne et pour nous donner une vue globale de lce que produit la blogosphere en ces temps d'élections.Je continuerai à vous lire attentivement.
Cordialement à vous toutes et tous

Écrit par : Paulo 40 | dimanche, 12 mars 2017

@centriste
Vous êtes sûr que vous ne confondez pas PMA et GPA ?
Et sinon, cela ne me dérange nullement de permettre à ceux qui ne le peuvent pas d'avoir des enfants, en effet.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 12 mars 2017

@tous
J'ai été un peu pris mais je vous remercie tous d'être de retour. Quelle joie de revoir ces visages connus qui autrefois peuplaient ces lieux !
Nous vivons des moments étonnants et incertains. Espérons que notre pays parviendra à s'en sortir indemne.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 12 mars 2017

@l'hérétique
Non je ne confonds pas.
Mais vous ne répondez pas au fond de ma question (dispositif médical / désir d'enfant).
Pour la période en cours... On assiste à l'essoufflement total d'un système. Pour ma part je n'ai aucune idée du bulletin que je mettrai dans l'enveloppe fin avril.
Espérons qu'une vraie campagne démarre et que les points de vue et visions des candidats puissent enfin d'affirmer.

Écrit par : Centriste | dimanche, 12 mars 2017

Bonjour @Paulo 40 : Concernant la perception de Bayrou et de Macron dans le monde enseignant, au risque de vous décevoir, j'ai souvent perçu pas mal de bienveillance pour Bayrou, et beaucoup de déception en ce qui concerne sa non-candidature (j'ai en tête beaucoup de commentaires d'enseignants qui ont regretté son rapprochement avec Juppé pour la primaire : ils étaient prêts à voter Bayrou, pas Juppé). Je ne puis pas dire la même chose du côté de Macron. En revanche, quelques uns considèrent que le soutien de Bayrou à Macron est une garantie de sérieux.
Concernant le MoDem, je pense qu'il faut qu'il reste lui-même et qu'il ne se dilue pas (surtout pas) dans En Marche. Mais pour cela, il faudrait que la direction du parti, les adhérents contents de l'accord avec Juppé puis avec Macron comme les adhérents insatisfaits des décisions de ces dernières années, fassent preuve de compréhension envers les autres tendances du MoDem. C'est compliqué.

Écrit par : Ascagne | mercredi, 15 mars 2017

@Ascagne
D'accord avec vous en ce qui concerne le Modem. Mais encore faut il quelles responsables locaux mettent place les conditions du dialogue ......

Écrit par : Paulo40 | vendredi, 17 mars 2017

le modem n'est pas un parti mais un groupement d'intéret piloté autocratiquement par un leader incontestable et incontesté.
qui a été consulté sur l'alliance proposée par bayrou à macron ?
qui a été consulté sur les alliances Modem-LR lors des élections régionales - notamment en rhone alpes avec laurent wauquiez ?
quelles sont réellement les instances de ce parti ?
en tout cas pour moi de l'extérieur, cela semble extrèmement flou !

Écrit par : centriste | vendredi, 17 mars 2017

Nous venons d'apprendre le décès de Henri Emmanuelli, President du conseil départemental des Landes.
Je veux simplement rendre hommage à ce grand homme politique qui a géré son département d'une manière compétente efficace moderne et exemplaire tout en restant fidèle ses convictions. Un socialiste comme on aimerait qu'ils le soient tous.

Écrit par : Paulo 40 | mardi, 21 mars 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.