Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Nous ne sommes pas à l'abri de nouveaux coups de tonnerre | Page d'accueil | Familles, école, ce que Macron devrait ajouter à son programme »

dimanche, 26 février 2017

Taxe d'habitation : idée généreuse mais c'est aux maires de décider

Mes lecteurs l'ont compris, je soutiens Emmanuel Macron, désormais, mais, je n'ai pas pour autant perdu mon sens critique.

J'ai trouvé son programme économique pertinent et modéré, s'appuyant sur des conjectures très raisonnables mais il y a un point qui me chiffonne dedans : Emmanuel Macron annonce que 80% des Français ne régleront plus la taxe d'habitation. Je suis pour une diminution de la fiscalité mais contre la manière de faire à trois titres :

1.Tous les Français doivent participer à l'impôt. Progresser vers un système ou une petite minorité supporte les dépenses des 80% restants, c'est une très mauvaise direction et, pour le compte, une mesure typiquement socialiste. Regardons Paris ou le 16ème arrondissement, tout en étant conchié régulièrement par la majorité municipale, paie à lui seul 50% des impôts locaux de la ville, je trouve que ce n'est pas sain, quand bien même c'est l'un des plus riches. Cela revient petit à petit à donner le droit à une majorité de s'arroger le pouvoir de décider comment doit dépenser ou non l'argent que possède une minorité. Ce n'est pas la même chose qu'une participation à l'effort commun.

2.La taxe d'habitation est une taxe locale. C'est aux habitants de chaque ville de définir ce qu'ils veulent ou non comme fiscalité, et in fine au maire de chaque ville. Un système ou l'État décide revient à recentraliser le pouvoir ce à quoi je suis très opposé. Je pense que l'État ne doit pas imposer aux collectivités locales leurs obligations et leur fiscalité.

3.Si l'État compense le manque à gagner, car je ne vois pas d'autres options que de le compenser, ce ne sera pas une véritable baisse d'impôts. D'une manière ou d'une autre quelqu'un paiera à moins que l'effort soit financé sur la base d'économies cas dans lequel, par curiosité, j'aimerais bien savoir lesquelles...

Conclusion : bonne tendance mais il faut trouver un autre biais, qui concerne tous les Français sans exception, et préserve les libertés des collectivités.

14:36 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : taxe d'habitation, macron |  Facebook | | |

Commentaires

Assez d'accord avec l'hérétique....les communes sont à la peine, si on diminue trop certaines taxes, l'état sera obligé de compenser...ce qu'il fait déjà!!!!

De mémoire une partie de cette taxe sert a financer le RSA, qui lui est géré par les départements....déjà que les département sont à la rue..

Juste une remarque l'hérétique nous payons "tous" l'impôt:
TVA,TIPP,Ecotaxe sur tout ce que nous achetons,tous nos abonnements( eau, électricité, gaz, etc)sont lourdement taxés......

Écrit par : Europium@orange.fr | lundi, 27 février 2017

Première partie de mon avis sur la question:
La TH est un impôt injuste:
https://philippegibault.wordpress.com/2017/02/27/parlons-de-la-taxe-dhabitation-15-la-taxe-dhabitation-est-un-impot-injuste/

Écrit par : Phil | lundi, 27 février 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.