Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Réduire les indemnités chômage des cadres ? et puis quoi encore ? | Page d'accueil | Bayrou et le barrage de Sivens : le ton juste. »

mardi, 04 novembre 2014

Marine Le pen stratosphérique !

Étant donné le dernier sondage publié par l'IFOP on peut dire que la gauche est cuite et recuite pour longtemps. Marine Le pen côtoie, atteint ou dépasse les 30% dans quasiment tous les cas de figure tandis qu'aucun candidat socialiste ne dépasse 15%. Au passage, ces estimations rendent caduques en même temps que ridicules les tenants d'une autre politique et les querelles en général dans le camp socialiste. Les Français ne veulent plus de la gauche, et d'ailleurs, elle atteint à peine 30% tous candidats confondus.

Le centre n'est pas assez puissant pour être présent au second tour, sa seule chance serait une candidature Fillon, mais ce dernier n'a aucune chance d'être désigné par la droite.

Ce sera donc la droite, et, Sarkozy ou Juppé.

 Cette élection présidentielle sera aussi la dernière chance de la droite et par suite de la France avant impact contre le mur nationaliste.

23:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook | | |

Commentaires

Ce sera donc personne

Écrit par : Le Parisien Libéral | mercredi, 05 novembre 2014

Le mur nationaliste qu'en dire sinon qu'il existe parce que la droite et la gauche ont vendu la patrie pour un plat de lentilles bruxelloises. Parce que les deux partis de gouvernement sont devenus des partis de l'étranger aux dépens des Français. Parce qu'au gré des alternances ils ont soldé tout ce qui fait qu'un pays tient debout : la police, la justice, l'armée, la culture (la vraie, pas les saltimbanques de rue et les escrocs de l'art comptant pour rien).

La gueule dans le mur, c'est ce qui arrive quand on oublie le réel. Et le réel, ce sont les Français obligés de baisser les yeux dans de plus en plus d'endroits, refoulés des commissariats où on ne prend plus les plaintes, refoulés de l'aide sociale qui profite de plus en plus aux allogènes. Le réel ce sont des villes, des départements entiers oubliés de l'Etat et de sa politique de la ville qui câline que les bronzés, où on crève dans la vraie misère, loin de tout centre social, de toute médiathèque, de tout gymnase, mais où les bagnoles ne brûlent pas, pas plus que les poubelles. Le réel, c'est les églises que l'on détruit ou que l'on vend alors que dans le même temps Etat et collectivités financent les mosquées. Le réel, ce sont les petites frappes qui sont dehors alors que les flics sont encore en train de gratter de la paperasse, ce sont les victimes et les sursis qui s'entassent, les violeurs qui prennent 4 ou 5 ans alors qu'un fraudeur du fisc parce qu'il préfère nourrir sa famille qu'engraisser l'Etat, lui il va manger grave.

Je ne suis pas partisan du FN, mais je comprends et j'excuse totalement ce qui est en train de monter.

Écrit par : Koltchak91120 | mercredi, 05 novembre 2014

Purée !! J’adore !!!

Écrit par : viagra generico | mercredi, 05 novembre 2014

"Ce sera donc la droite, et, Sarkozy ou Juppé..."

et avec un de ces deux, la France va se relever...??

Écrit par : Jaguar | mercredi, 05 novembre 2014

Et pourquoi pas une alternance droite-gauche élection après élection ? Je ne vois pas l'extrême-droite remporter un scrutin. Je vois plutôt des Français essayer encore et encore de tirer quelque chose de deux monstres politiques. Avant l'arrivée d'un petit nouveau ?

Écrit par : ValLeNain | mercredi, 05 novembre 2014

@koltchak
Il n'y a pas eu de vente à l'encan. En revanche, des mensonges à la pelleté, ça oui : la classe politique n'a cessé de pointer du doigt Bruxelles dès que cela l'arrangeait pour mieux couvrir son hypocrisie, sa démagogie et son absence de courage le plus élémentaire.
Je vous suis sur la sécurité, nettement moins sur les allogènes qui ponctionneraient toutes les ressources de notre pays.
@Jaguar
Je n'en ai aucune idée mais je ne suis pas très optimiste.
@ValLeNain
Moi, je la vois très bien remporter une élection, au contraire, surtout avec MLP et l'équipe dont elle s'est entourée : des gens astucieux et malins. Le FN est à 25-30, désormais. Encore quelques échecs, et il sera à 40, je prends le pari.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 05 novembre 2014

@Parisien
La politique de la terre brûlée n'a jamais rien apporté à personne. Parfois, il faut savoir choisir, même si le choix est déplaisant.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 05 novembre 2014

Vous savez koaa l'héré...Les sondages trois ans à l'avance^^^

Écrit par : Martin | mercredi, 05 novembre 2014

la situation sera catastrophique d'ici peu socialement, économiquement, politiquement. avec ou sans MLP !!, la France va sombrer et le risque d'une guerre civile est de plus en plus grand... Le Monde bouge et la France ne pourra pas y échapper, c'est une course a l'abîme et peu s'en rendent compte...

Écrit par : Jaguar | jeudi, 06 novembre 2014

@L'hérétique : Pour que mon propos soit clair, parmi les allogènes je range tous ceux qui sont Français uniquement de papier. Ils peuvent être de la seconde ou de la troisième génération, ils ne sont pas et ne seront jamais Français. Le droit du sol est non seulement une hérésie mais un crime contre la patrie et le peuple. Il ne devrait y avoir que le droit du sang, celui que l'on tient de sa famille ou celui versé pour la France et je veux bien accorder quelques exceptions pour services rendus à travers la science, les arts, ou quelque acte héroïque. Le reste, carte de séjour de 10 ans et dehors comme c'était le cas avant.

Écrit par : Koltchak91120 | jeudi, 06 novembre 2014

Bonjour l'Hérétique.

En ce qui me concerne, je fais la même analyse que vous.

Les choses ne peuvent pas continuer comme ça.

On ne peut pas continuer à avoir un pays avec un chômage de masse, inégalitaire, avec une dette record ...

Comment je vois les choses?
Je pense que le PS est grillé, et que le prochain président sera UMP.

La question est de savoir qui.

Si le prochain président est quelqu'un qui a une lucidité sur la situation, comme Alain Juppé ou François Fillon, on a peut-être une chance.

Mais si le prochain président est un narcissique, comme Nicolas Sarkozy, je pense que le désastre continuera.

Comme je l'ai dit, les choses ne peuvent pas continuer comme ça.

Et si le désastre continue, soit on a une révolution, soit on a le Pen, ou soit les deux.

Pour moi, le chaos est entre 2017 et 2022, si on récupère un narcissique UMP en 2017...

Écrit par : Phil | jeudi, 06 novembre 2014

Il y a un scénario que tout le monde oublie (volontairement?): si en 2015 et/ou 2016 le chômage recule, même légèrement mais plusieurs mois de suite, Hollande va remonter dans les sondages au dessus des 30% voire 40% de confiance aussi vite qu'il est descendu à 12%.
On a fait un tel battage autour de ses échecs, quand rien de ce qu'il a mis en place n'est aujourd'hui mesurable, que le moindre succès même marginal passera pour une grande victoire.
Il peut aussi se planter d'avantage, mais ce que je veux dire c'est qu'on l'a tellement enfoncé, et les alternatives crédibles étant si inexistantes, que même une pseudo-réussite molle en ferait un champion aujourd'hui.

On oublie aussi qu'en 2012 les français ont plus chassé Sarkozy qu'élu Hollande.
Une grosse majorité des français n'attendait rien de Hollande si ce n'est de ne pas être Sarkozy.
Je ne crois donc pas qu'il y ait de réelle désillusion par rapport à lui, à sa personne, personne n'a réellement cru au discours du Bourget hormis l'aile gauche du PS qui sait encore moins évoluer que son extrême. Personne n'a jamais cru qu'Hollande sauverait nos banlieues. Personne n'a jamais cru au 50% de réduction du nucléaire.

La seule référence par rapport à laquelle la majorité des français le jugera, la seule aussi à même de réduire la menace frontiste, c'est le taux chômage.

Écrit par : Aurélien | vendredi, 07 novembre 2014

..avec l'invasion programmée de milliers de melanodermes du sud, l'état islamique bientot en Turquie, les prochains attentats, la probable et prochaine crise économique, le chomage qui ne baissera pas, le bordel général en Europe...etc, ce n'est pas MLP ou un autre gauchiste du systeme qui sauvera la fwance... ce qui est sur c'est que du sang et des larmes il y aura a profusion... l'ennemi est dans la citadelle...

Écrit par : Jaguar | vendredi, 07 novembre 2014

Les commentaires sont fermés.