Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Faudrait que l'UMP remanie aussi... | Page d'accueil | Les abrutis béats de la mondialisation heureuse »

vendredi, 04 avril 2014

Pascal Lamy : le nuisible.

Quoi de plus nocif que le nuisible Pascal Lamy ? Il est plus que n'importe qui d'autre emblématique de cette élite mondialiste qui n'a plus de patrie. Il se dit encore socialiste, mais au fond, je crois que Lamy a si peu de fond et de convictions qu'on ne peut plus le classer dans le spectre politique. C'est simplement un chaud partisan de cette "élite" internationale qui est toujours "-crate" de quelque chose dans une institution qui entend régenter les pays et les peuples.

L'individu qui exigeait une hausse de son salaire d'un tiers il y a cinq ans préconise aujourd'hui d'agrandir la grande famille des travailleurs précaires et sous-payés en passant en-dessous du SMIC.

Quelle ordure ! Les précaires dont le revenu est bien inférieur à un SMIC, ils sont déjà légion en France. Lamy propose de faire basculer dans la pauvreté toute la frange de la population qui n'y est pas encore plongée jusqu'au cou.

C'est le même salopard du temps où il était commissaire qui crachait sur la France et les Français jugeant conservateur et réactionnaire notre pays parce que la classe politique (que cela lui soit rendue) a globalement toujours essayé de défendre sa langue et sa culture dans les traités et les institutions internationales. Un pourri qui ne se proposait pas de renforcer le poids de la France et de l'Europe au sein de l'OMC mais très exactement l'inverse  car voici ce qu'il affirmait il y a 15 ans devant le Parlement Européen : 

« L’OMC doit élargir ses attributions pour englober les questions de société telles que l’environnement la culture, la santé et la nourriture, qui, à l’instar de la concurrence et de l’investissement, ne peuvent plus être tenues à l’écart du commerce. »

Je ne sais pas quand la France s'éveillera  mais j'ai hâte que Lamy se rendorme. Au panier le bon toutou à ses maîtres.

En fait, avec un Pascal Lamy, on se prend à rêver d'une Révolution Culturelle à la Chinoise : moi, je me vois bien en garde rouge exhortant le Lamy à aller travailler aux champs à coups de baguettes de bambou sur le dos. Un bol de riz en guise de repas, lever à l'aube, pause inutile et coucher en même temps que le soleil.

NDLR : dédicace spéciale à Christian Romain qui porte dans son coeur Lamy encore moins que moi, je crois...

23:46 Publié dans Economie, Politique, Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : pascal lamy | |  Facebook | | | |

Commentaires

Mr l'Hérétique,

Je vous trouve extrêmement mesuré dans vos propos...
Quand j'ai lu la teneur des propos de Lamy concernant son idée de permettre en France des boulots payés à un taux inferieur au smic, j'ai halluciné puis j'ai fulminé...
Je crois que le terme ordure est trop faible pour ce sale type...

Je pense qu'on est beaucoup à avoir imaginé une nouvelle carrière professionnelle pour ce triste personnage...

Pour ma part, je voyais plutôt une mission de 4 ou 5 ans dans une usine chinoise de produits électroniques (si possible une des plus efficaces, financièrement parlant) avec 12 heures de travail journalier à la chaine, histoire qu'il teste par lui même le monde merveilleux ultra libéralisé qu'il appelle de ses vœux...

Écrit par : serge92 | dimanche, 06 avril 2014

Très joli billet. :)
Ceci dit, la remise en question du taux du SMIC, n'est pas récente, elle émane des recommandations du FMI fin des années "Jospin" me semble-t-il.
D'où plus tardivement la tentative CPE ou encore le travail de la jeunesse dans des activités dites solidaires rétribuées aux environ des 500 euros mensuels.
A la vue de la crise que nous avons traversé, il conviendrait de s'interroger sur les mécanismes de surveillance de cette institution, en effet sa fonction première était d'éviter ce style d'incident.
En ce qui me concerne, j'ai désormais tendance à considérer les axes développés par cet organisme avec un œil critique.
Bonne journée l'héré

Écrit par : Martine | dimanche, 06 avril 2014

@serge
Il paraît que les Chinois commencent à délocaliser aussi. Je suis d'accord pour l'usine de produits électroniques mais plutôt en Corée du Nord, bien réfléchi.
@Martine
De toutes façons, payer en-dessous du SMIC ne nous rendra pas plus compétitifs, ce n'est pas là notre principal problème.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 06 avril 2014

@L'héré,
Vous prechez une convaincue.

Écrit par : Martine | dimanche, 06 avril 2014

Écrire un commentaire