Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le latin, langue de l'Église ? | Page d'accueil | Mes humeurs de fashionita »

vendredi, 07 septembre 2012

Pourquoi parle-t-on si peu de Lykke Li en France ?

Yes ! Je viens de découvrir un talent. Je ne connaissais pas Lykke Li il y a encore trois semaines, et, depuis que j'ai entendu ma nièce chantonner follow rivers, j'écoute en boucle ce magnifique morceau de rock. Jugez donc de la performance. C'est du très haut niveau. Une voix exceptionnelle.

On pourrait penser que la qualité musicale du morceau est un accident musical, mais à écouter ses autres productions, on est bien face à une chanteuse exceptionnelle. Possibility, Tonight (qui date pourtant de 2008), sont du même tonneau. J'avoue être séduit. Voulant en savoir plus sur cette chanteuse j'ai d'abord cherché son site, et je l'ai trouvé, puis j'ai essayé de voir un peu ce que la presse disait d'elle, et là, nada, nitchevo, nothing, nichts, enfin presque. Très bon rock anglais pour cette Suédoise :-) Elle frappe très fort avec son I follow rivers (et il date pourtant du mois de janvier 2011).

C'est cela qui est étonnant, au fond : pourquoi le talent perce à un moment et pas à un autre, allez savoir...En fait, on en a peut-être parlé depuis un moment et c'est moi qui me réveille un peu tard...

Bref, plumitifs de tous les pays, unissez-vous pour célébrer un nouveau talent. A mon avis, elle vaut bien Lana del Ray et même mieux encore. 

18:35 Publié dans Culture, Insolite | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : likkely, i follow rivers | |  Facebook | | | |

Commentaires

bonjour on l entend en boucle sur fg radio depuis quasiment un an. faut écouter les bonnes radios

Écrit par : buckle | vendredi, 07 septembre 2012

Ah ouais c'est pas mal :)

Écrit par : Vlad | vendredi, 07 septembre 2012

Le remix, le plus entendu l'héré, plus "danse".
En ce qui concerne les qualités vocales à mon humble avis équivalante à Lana del Rey...Assez consternant.
Aussi déprimantes l'une que l'autre^^^.

Écrit par : Martine | vendredi, 07 septembre 2012

Bah nan, n'ai pas suivi...
Quand c'est imbuvable, impossible de me le faire avaler!
Rien à cirer du CR, c'est ainsi.

Écrit par : Martine | vendredi, 07 septembre 2012

Oups, je sais je squatte...Mais le dernier billet du Gini vraiment décapant! Il aimerait que l'on le suive ( voyez pas hors sujet l'héré) mais alors, à un poste si élevé et soigneux de son ortho: "relations publics", suis dslée pour lui, cela ne me parait absolument pas sérieux!
Je sais que je fais des fautes d'ortho, parfois souvent, adaptation aux claviers, tantot fr tantot us et puis cause vivacité;) non relecture , mais aussi 'tre parce que je ne cherche ni à me donner ni à me trouver aucune espèce "d'importance".
La faute grammaticale du Gini est importante, néanmoins pas dramatique, je doute fort qu'il s'occupe du suivi des devoirs de ses enfants, donc rien n'est tout-à-fait perdu pour les générations futures. :DDD

Écrit par : Martine | samedi, 08 septembre 2012

Oups, que l'on j'ai préféré à qu'on, enfin bon bref.

Écrit par : Martine | samedi, 08 septembre 2012

hop, avec les paroles sur la musique
http://www.youtube.com/watch?v=7Gm7dybPKCo&feature=related

Écrit par : l'hérétique | samedi, 08 septembre 2012

Pas mon truc, elle me file le cafard perso.
http://www.youtube.com/watch?v=zE1k3avc5wU

Écrit par : skunker | samedi, 08 septembre 2012

@L' héré,
Les paroles, pourquoi?
Besoin d'une traduction?
Vous aviez dit que non-anglophone, autrefois...
J'ai jeté un oeil sur le web, tous ne sont pas en harmonie quand aux paroles^^^L'effet "accent" certainement qui autorise chacun à entendre de qu'il veut.
Si besoin d'une traduc, dites-le...Mais ne sera pas facile, par exemple: "run deep" référence tronquée d'un dicton anglais dont la traduction est: "il faut se méfier de l'eau qui dort".
@+

Écrit par : Martine | dimanche, 09 septembre 2012

Oups, "deep sea" :o))) ou "deep seak"? Rhooo

Écrit par : Martine | dimanche, 09 septembre 2012

Écrire un commentaire