Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Que faire pour sauver la Grèce et aider les Grecs ? | Page d'accueil | Mourir d'amour... »

vendredi, 17 février 2012

Y'en a, alors des Communistes, en France, ou pas ?

Voilà, je me demandais s'il y en avait ou non, des Communistes, finalement en France. Parce que voyez-vous, à Paris, François Hollande n'aime pas les riches, mais à Londres, à la City (place financière par excellence) il explique qu'il n'y a plus de communistes en France et que eux, Socialistes, ont libéralisé l'économie française et privatisé à tour de bras.

Notez que je ne m'élève pas contre un nécessaire degré de libéralisation dans notre pays, mais en revanche, j'ai un peu la tête qui me tourne chaque fois que j'entends François Hollande : je ne sais pas si je dois pointer le regard vers la gauche ou vers la droite...

Comme le dit mon "comrad" tovaritch Yves, centriste devant l'Éternel, j'ai quelques difficultés avec le positionnement de François Hollande. Et apparemment, même à ses copains de gauche, il donne le tournis...

10:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : hollande |  Facebook | | |

Commentaires

c'est bien le pb de Hollande, il est de l'avis de son interlocuteur, quel qu'il soit, rouge au Bourget, libéral à la City, européen mais pas trop,à gauche un jour, au centre le lendemain, etc..

c'est l'Arturo Brachetti de la politique..
On ne sait pas dut tout finalement ce que sera son futur programme après élection..ça dépendra du vent..son seul slogan c'est "Elysez moi, on verra après"..

c'est triste de voir que la seule alternative que nous fourguent les médias, les sondeurs, soit Hollande -sarkozy..

mais jamais je ne voterai pour l'un ou pour l'autre , y'en a marre des "Boni-Menteurs"

Écrit par : juju41 | vendredi, 17 février 2012

il reste des communistes en France. A gauche bien sur, mais aussi à droite. On a des UMP apotres du partage, zelotes du service public, de taxe Tobin en lois liberticides, de nationalisation d'entreprises privées en explosion de la dépense publique.

Écrit par : Le Parisien Liberal | vendredi, 17 février 2012

Le dernier billet du blog de mon fils (habite et travaille à Tokyo) est tout à fait dans la même longueur d'onde.

http://rosenight.free.fr/blog2/

Pour ma part, vu de Lanzarote où je me suis retiré, j'approuve tous vos commentaires !!!
Quand je pense qu'on risque d'avoir ce scélérat de Fabius aux finances, d'un coup la note de la France sera dégradée de cinq points !

Écrit par : jacqueshenry | vendredi, 17 février 2012

Allez vous balader sur les blogs des aficionados de Frédéric Bastiat, vous verrez que les communistes sont partout et que la France est une république "soviétoïde".

Écrit par : archenemy | vendredi, 17 février 2012

Il y en a chez moi :-)

Écrit par : Phil | vendredi, 17 février 2012

@l'hérétique : et tu crois donc comme ça que je vais foncer là dedans tête baissée, espèce de troll orangé !

Écrit par : Gdec | vendredi, 17 février 2012

@Gdc
Caramba ! Raté ! :-)

Écrit par : l'hérétique | samedi, 18 février 2012

Qu'est-ce qu'un communiste en 2012 ?

Écrit par : Simon | lundi, 20 février 2012

@Simon
un has been ?

Écrit par : l'hérétique | lundi, 20 février 2012

tu m'as tué avec celle là l'héré x)

Écrit par : skunker | lundi, 20 février 2012

@skunker,
Pour le communisme il en va comme d'une certaine transparence...Que pour l'autre^^^ celui qui fait et agit dans l'ombre mais aussi subit:
faut qu'il la "f...." coute que coute surtout s'il a ouvert une voie, il doit absolument s'effacer ensuite, pour laisser parler les préchis/préchas de leurs pommes^^^.
En profite pour remercier notre hote à nouveau, de m'avoir toujours laisser libre de dire et d'aider à ma facon.

Écrit par : Martine | lundi, 20 février 2012

"Un schizophrène, ou plus précisément diagnostiqué comme souffrant d'une schizophrénie, peut éprouver différents types d'hallucinations (les plus courantes sont des voix imaginaires et des accès de délires, souvent étranges ou persécuteurs dans leur nature) et présenter une pensée et un discours désorganisés. Ce dernier point peut aller de la perte du cours de sa pensée ou de ses idées, avec des phrases sans liens évidents, jusqu'à des suites de mots complétement incohérentes dans les cas les plus sévères (symptôme de schizophasie)."

Écrit par : skunker | lundi, 20 février 2012

Pas étonnée de ce commentaire...
Très prévisible, un test à vrai dire pour confirmation de réel positionnement.
Dslée skunker, ai recu une formation commerciale assez poussée surtout sur le terrain, saviez pas?

Écrit par : Martine | lundi, 20 février 2012

En toute franchise, skunker, vous seriez avisé de ne pas jouer les "tous beaux jacquots" d'une "infirmière" qui a publié du courrier personnel sans accord du principal intéressé, et qui a fait suite à un coup de pouce de ma part. Pas la meilleure chose que j'ai pu faire dans ma vie d'ailleurs, n'en suis pas fière...Cependant aucun regret, j'aurai essayé, la page est tournée.

Écrit par : Martine | mardi, 21 février 2012

Qui vous dit que c'est à vous que je m'adressais ? Le commentaire ne débute pas par "@ martine :" que je sache.

Reconnaitriez vous quelques symptômes ?

En tout cas ça fait plaisir de vous voir admettre que vous préméditez vos commentaires incompréhensibles, et que le seul but c'est nous les comprimer à l'ancienne.

C'est tout ce que je voulais savoir.

Pour finir, vous qui vous permettez de faire vos petits tests, je vous citerais Michel Audiard :
"les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait".

Écrit par : skunker | mardi, 21 février 2012

Bonne nuit skunker.
Merci d'etre passé, cela m'aura autorisée à éclairer certains blogueurs et autres qui savaient un peu mais pas tout.

Écrit par : Martine | mardi, 21 février 2012

Oups, skunker
Oui mes commentaires sont volontairement incompréhensibles pour certains mais pas pour les intéressés, par souci justement de ne pas blesser ces intéressés.
C'est con me direz-vous, car eux ne s'en sont jamais privés.

Écrit par : Martine | mardi, 21 février 2012

Non mais ça devient infernal là ...

Quelles infirmières, quels courriers, quel coup de pouce, quels blogueurs, qui savaient quoi à propos de quoi ??
Je suis vraiment censé comprendre ??

Mais qu'est-ce que vous racontez ??
C'est pas possible, vous me prenez pour quelqu'un d'autre ... quelqu'un qui aurait la clé pour décrypter tout ça peut-être ?
Ou alors je suis amnésique, il me manque des morceaux du puzzle ...

Moi je ne vous connait pas, alors arrêtez de faire comme si.
Je ne vous demande rien, mis à part de faire clair quand vos commentaires commencent par "@ skunker :".

Écrit par : skunker | mardi, 21 février 2012

Message bien recu.
Vous déteste cordialement itou. :)

Écrit par : Martine | mardi, 21 février 2012

Les commentaires sont fermés.