Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ils se foutent de ma g.... ? Oui, Bertrand... | Page d'accueil | Cabines d'essayage virtuelles »

jeudi, 17 novembre 2011

Le Nouveau Centre en état de satellisation avancée...



NC-satellite.jpgEt voilà, c'était à prévoir : Sarkozy et l'UMP ont lancé un ultimatum aux députés néo-centristes. Soit ces derniers se rangent sagement sous la bannière des Populaires et de leur chef, soit ils verront un député UMP présenté contre eux aux prochaines législatives. Il n'y a aucune alternative, pas même celle de soutenir Hervé Morin.

Écoutez amis néo-centristes, franchement, est-ce que vous allez vous laisser faire ? Hervé Morin abandonnera, évidemment, parce qu'une candidature à 1% n'est pas tenable. 

Donc, de deux choses l'une : soit vous vous rangez derrière Nicolas Sarkozy, mais c'en est définitivement fini de vos valeurs, surtout quand vous voyez le tour que prend la campagne présidentielle qui s'annonce à l'UMP, soit vous rejoignez un grand rassemblement et vous soutenez la candidature de François Bayrou avec lequel vous avez fait, par le passé, un long chemin.

Pauvre Philippe Vigier. Il se dit surpris de l'ultimatum et assure que Nicolas Sarkozy lui a toujours fait valoir qu'il ne croyait pas au parti unique. Voyons, cher ami, vous devriez le savoir depuis longtemps : les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

Votre histoire me fait penser à la promesse que le Sophiste fameux, Protagoras fit un jour à son élève Euathlos, une jeune homme pauvre et sans moyen : il accepta de le compter au nombre de ses élèves sans recevoir de paiement mais exigea qu'il le rembourse au premier procès gagné. En revanche, s'il devait le perdre, il n'aurait rien à payer à son maître puisque ce dernier avait alors été incapable de lui enseigner efficacement l'art de convaincre.

Que fit Protagoras ? Eh bien il fit un procès à son élève. Si son élève perdait, il devait de l'argent à Protagoras, puisque ce dernier exigeait de l'argent comme réparation. Et si on élève gagnait, il devait aussi de l'argent à Protagoras, puisque ce dernier avait honoré son engagement en lui donnant les moyens techniques de gagner son premier procès.

Allez, encore une autre petite histoire, du space opera, cette fois : dans l'Empire contre-attaque, Lando Calrissian vient de trahir son ami, Han Solo, à la suite d'un accord avec Dark Vador. Mais lorsque Darko Vador exige de surcroît la princesse Leia, il se rebiffe et fait valoir que ce n'était pas l'accord conclu. Réponse de Dark Vador : "je change les termes du contrat, et estimez-vous encore heureux que je n'occupe pas militairement votre station".

Lando Calrissian, comprenant enfin son erreur, finit à son tour par rentrer en résistance. Et vous camarades néo-centristes, qu'allez-vous faire ?

08:58 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (31) |  Facebook | | |

Commentaires

je dirais que cela dépend si ils sont des personnes de droite à tendance centriste ou des centristes avec une tendance qui penche à droite.

Écrit par : AG59 | jeudi, 17 novembre 2011

je dirais que cela dépend si ce sont des personnes de droite à tendance centriste ou des centristes avec une tendance qui penche à droite.

Écrit par : AG59 | jeudi, 17 novembre 2011

tiens, mon premier message est réapparu ^^'

Écrit par : AG59 | jeudi, 17 novembre 2011

Que vaut l'ultimatum de l'UMP, dans un contexte où, de toutes façons, chaque candidat de droite affrontera, en 2012, pleins d'autres "dissidents" de droite, qu'ils soient Modem, Nouveau Centre, Parti Liberal Démocrate ou sans étiquette, et surtout, une gauche vraiment prête à en découdre ?

Écrit par : Le Parisien Liberal | jeudi, 17 novembre 2011

NB: attendons un ultimatumm plus sérieux : celui que le parti de la fille à papa de Saint Cloud énoncera à l'encontre de l'UMP.

Écrit par : Le Parisien Liberal | jeudi, 17 novembre 2011

@le Parisien Liberal
Si je comprends bien, tu places le Modem à droite ou j'ai loupé un truc ?

Écrit par : AG59 | jeudi, 17 novembre 2011

Il existe toute une palette de "droites", AG59, mais si on recherche un candidat Européen et fédéraliste, girondin et non pas jacobin, en 2007 c'était bien Bayrou, et en 2012, si Morin soutient Sarko, Bayrou récupérera sans doute une partie du vote libéral, comme en 2007.

http://leparisienliberal.blogspot.com/2011/11/un-candidat-ump-contre-chaque-depute-nc.html

Écrit par : Le Parisien Liberal | jeudi, 17 novembre 2011

et pour que mon ami l'Hérétique ne fasse pass une syncope en lisant que Bayrou est à droite, pour préciser ma pensée, un petit schema : http://leparisienliberal.blogspot.com/2010/08/matrice-de-nolan-du-paysage-politique.html
Bayrou est bien au centre, légèrement à droite de l'axe gauche droite et légèrement au nord de l'axe interventionnisme/libéralisme

Écrit par : Le Parisien Liberal | jeudi, 17 novembre 2011

Quand je pense que j'ai lu que certains députés du NC, dont un certain André S., et un Christophe L. (de mémoire), François S. (toujours de mémoire) envisage de soutenir Sarko dès le premier tour.

J'ai aussi lu que Jean Louis B. était dans le même état d'esprit.

Wait and see.

Écrit par : Phil | jeudi, 17 novembre 2011

@Le parisien Liberal

De mon coté, je ne vois pas deux pôles (droite et gauche) mais trois : la droite, le centre et la Gauche.

Le centre déborde à droite comme à gauche par rapport à votre schéma et c'est cela même.

Il faut voir si le NC est un parti de droite qui tend simplement vers le centre ou si celui-ci est centriste qui tend vers la droite. Mais en disant, que son ralliement au deuxième tours sera Nicolas Sarkozy, il se place dans le pôle de droite. Il faut voir si les sympathisants sont aussi à droite ou au centre.

Écrit par : AG59 | jeudi, 17 novembre 2011

Au Nouveau Centre beaucoup comme moi voteront Morin au premier tour ou Bayrou si Morin n'est pas là et en fonction du résultat Sarko au second si c'est un duel sarko-Hollande.

Écrit par : JF CAMPION | jeudi, 17 novembre 2011

Alors là je suis sciée ...
Comment peut on envisager de voter Morin ?
Quel attrait, quel intérêt, peut représenter une telle candidature ?

Écrit par : signora | jeudi, 17 novembre 2011

@JF Campion
Objectivement, s'il ne réussit pas à percer, il va se saborder.
@signora
Moi, je peux comprendre. Il ne dit pas des choses idiotes, le problème c'est qu'il se montre indépendant bien trop tard.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 17 novembre 2011

@l'hérétique
Tu veux vraiment croire à cela ? En rejoignant sarko en 2007 Morin a perdu toute forme de liberté.
Je ne dis pas que tout son discours est idiot et je ne fais pas partie de ceux qui après l'avoir trouvé intelligent quant il était des notres s'acharnent sur lui à présent. Mais j'ai peur que sa candidature ne soit QUE marchandage avec sarko. Il ira le rejoindre et à quel prix ?
Encore dernièrement, il a signifié son désaccord profond avec bayrou qui aurait rallié la gauche !!! Si ça ce n'est pas de la malhonêteté intellectuelle, je n'y comprends plus rien ...
Ce qui est certain c'est que les snipers sarkozystes tapent fort. Pour l'instant ils n'ont qu' Hollande et Joly à se mettre sous la dent.
Notre tour viendra et Morin ne nous fera certainement pas de cadeaux.
Je suis très pessimiste le nouveau sarko vient de sortir en même temps que le nouveau beaujolais ! Et il m'inquiète. On oublie le bilan au profit du projet et de la gestion de la crise.
Bayrou a intérêt à bien s'entourer.

Écrit par : signora | vendredi, 18 novembre 2011

précédent post perdu ?

bref je disais qu'Hervé Morin, politicien sympa mais peu charismatique, provincial (Normand) et décentralisateur et non pas énarque parisien jacobin, et le moins anti libéral sur le plan économique de tous les prétendants à la présidentielle, était le bon moyen d'avoir une présidence modeste et qui redonne du coup de la place aux corps intermediaires et aux citoyens.

Écrit par : Le Parisien Liberal | vendredi, 18 novembre 2011

en plus en tant que ministre de la défense il a fait du bon boulot : réorganisation de la carte dess bases militaires et réduction de personnel

Écrit par : Le Parisien Liberal | vendredi, 18 novembre 2011

@ signora "Mais j'ai peur que sa candidature ne soit QUE marchandage avec sarko. Il ira le rejoindre et à quel prix ?"

oui, peut etre, et alors ? SI tel est le cas, les NC anti sarkozystes ne voteront pas pour Morin ou Sarko mais pour le centriste le mieux placé, tout simplement.

Les hommes politiques ne sont pas propriétaires des électeurs, et les consignes de vote, c'est une vue de l'esprit.

Écrit par : Le Parisien Liberal | vendredi, 18 novembre 2011

@"Les hommes politiques ne sont pas propriétaires des électeurs, et les consignes de vote, c'est une vue de l'esprit."
Absolument !
L'ennui c'est que mon propos sous-entendait que le marchandage se ferait probablement avant l'élection. Comme dans le cas de Borloo ...

Écrit par : signora | vendredi, 18 novembre 2011

@ signora :
Complètement d'accord avec tes précédents commentaires.

Parmi ceux qui ont ralié Sarkozy en 2007 Morin doit être celui qui a été le plus virulent vis-à-vis de F.B. (et par là même celles/ceux qui lui sont restés fidèles) et cela les VRAIS militants du MoDem ne sont sans doute pas prêts de l'oublier et je crois que ce serait une erreur d'accepter que ce ver revienne dans le fruit. Que ceux du NC qui le veulent se ralient à FB soit, mais avec des engagements précis et pas un retour à la soupe sarkozyste comme en 2007.

Écrit par : airlane | vendredi, 18 novembre 2011

Etant une ancienne UDF et actuellement adhérente du NC, je soutiendrai Bayrou quoi qu'il en soit. Il ne sera pas le candidat du modem mais de l'ensemble du centre, et même au-delà. Je m'y retrouve complètement. Plusieurs de mes ami(e)s de la fédé du Rhône sont dans la même optique. Hervé n'a aucune chance, il pourrait en avoir une si Bayrou n'était pas candidat mais Bayrou a une légitimité et un lien avec les Français qu'Hervé n'a pas. Je souhaite de tout coeur que beaucoup de nos cadres nous suivent dans cette démarche de rapprochement avec Bayrou. Amis centriste, rassemblons nous derrière sa candidature.

Écrit par : Léa | vendredi, 18 novembre 2011

Je suis d'accord avec Léa, il faut un rassemblement crédible autour d'un axe central. Bayrou à compris qu'il ne devait pas qu'être l'Homme du modem mais de cette axe.

Je suis d'accord avec ma chère Signora et airlane. Morin et ceux qui l'ont suivi, on provoquer un "traumatisme" aux adhérents et sympathisants Modem et qu'il ne veut que se présenter que pour marchander par la suite.
Le marchandage peut être se comprendre à un certain niveau mais comme il se vend à Sarkozy, il perd sa crédibilité de centriste et devient un partisan de droite. Nous savons aussi bien que Sarkozy ne regarde que du coté droite populaire donc il se donnerait pour rien.

Écrit par : AG59 | vendredi, 18 novembre 2011

Bonjour, comme Léa je suis aussi adhérent du NC et tout comme elle (et comme une bonne partie des adhérents, il faut le dire) je souhaite soutenir la candidature centriste, centrale de Bayrou. C'est une question de vie ou de mort pour le centre. Je ne soutiendrai pas la candidature d'Hervé quand bien même la maintiendrait-il car tout simplement nous sommes de nombreux centristes à ne pas vouloir être la caution centriste de Sarkozy. Nous l'avons été une fois en 2007, une fois de trop! Hervé a fait du très bon boulot, je lui en suis reconnaissant mais attention car son ambition personnel peut tout simplement tuer le centre! Bayrou peut gagner, le centre peut gagner et comme dit Léa, l'heure est au rassemblement.

Écrit par : Quentin | vendredi, 18 novembre 2011

En tout cas ça ne sera pas F. Bayrou qui vendra son âme au PS ou autres pour un plat de lentilles :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/11/17/97001-20111117FILWWW00503-eelv-ps-tres-inquietant-bayrou.php

Même s'il a pu reconnaître certaines qualités à Hollande, il semble qu'il soit en train de réviser son jugement. Le PS restera ce qu'il a toujours été...

Deux expressions de F. Bayrou qui résument bien ce que sont le PS et l'UMP :

"Les partis se tiennent pas leur noyau dur" et "Les cartes ne sont pas "sur" la table mais "sous" la table".

Écrit par : airlane | vendredi, 18 novembre 2011

@Airlane,
Merci pour le lien. ;)
Sinon, ils peuvent revenir s'ils le souhaitent M.Morin and co mais en ce qui me concerne,
"Une fois, ca va
Deux fois, bonjour les dégats" ;o))
Ne suis dupe en aucune manière, j'imagine qu'il s'agit de faire une "frichtouille" désolée, ne peux exprimer autrement ce style de tambouille ou mauvaise cuisine que l'on nous a déjà servi à maintes reprises, c'est dans l'air depuis fin 2007...Que voulez-vous^^^.
Etant donné les faibles pourcentages de certains candidats, Morin, De Villepin? C Lepage? NDA? Quand à EELV allez savoir^^^;o)) j'imagine assez bien les voir tenter une aventure "unificatrice" vs Bayrou afin de ramener le tout dans le giron de l'UMP.

Écrit par : Martine | vendredi, 18 novembre 2011

Oups, ai oublié M.Borloo dans le lot! :o)
Ah sinon, environ deux jours avant le clash DCB/FB, avais recu un étrange appel émanant d'un militant ump me disant qu'il y aurait des surprises rapport "pédophilie" n'avais absolument rien compris à ce délirium à l'époque (l'ai cru complètement "out"), car la personne s'exprimait de facon décousue en mélangeant différents thèmes, ai compris après^^^.
Bonne soirée

Écrit par : Martine | vendredi, 18 novembre 2011

Pourquoi chercher ceux qui ont quitter Bayrou, La France est peuplée de bonnes femmes et bons hommes prèts à mouiller leur chemise pour un honnette homme !

Écrit par : ledévost | vendredi, 16 décembre 2011

Corinne Lepage rejette l'idée de voter Bayrou au 2eme tour !

Écrit par : ledévost | vendredi, 16 décembre 2011

Au dévôt
Oui, mais alors elle, dans la catégorie championne de l'opportunisme...

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 16 décembre 2011

Championne de l'opportunisme, championne du verrouillage des commissions, championne des récups via web intra ou externe. Bon, pas la seule EELV des espcialistes aussi.

Écrit par : Martine | vendredi, 16 décembre 2011

je suis entierement d'accord avec Martine que ceux qui ont choisi d'aller à la soupe avec sarko reste avec lui. il y a bien des personnes aussi valable qu'eux sinon plus autour de Bayrou. Et aussi fidèles à leurs idées avec des vestes d'une seule couleur et surtout que nous ne serons pas obliger de surveiller en permanence au détriment du travail à accomplir.

Écrit par : lopez | mardi, 03 janvier 2012

@Lopez,
Merci :) mais oui mais bon: "l'habit ne fait pas toujours le moine", citation qui mérite méditation.
@+

Écrit par : Martine | mardi, 03 janvier 2012

Les commentaires sont fermés.