Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« S'informer, tout un art... | Page d'accueil | Delanoë prêt à saccager les Serres d'Auteuil »

vendredi, 15 octobre 2010

L'eldorado du commerce électronique

On a, ces dernières années, souvent vanté les mérites de la nouvelle économie, et particulièrement de sa branche électronique. Hélas, c'est un filon que les entreprises françaises ne parviennent pas à exploiter. J'ai lu récemment que le développement d'un site commercial pour une entreprise, voué à la vente en ligne, lui assurait une croissance de 40% de son chiffre d'affaires et une bien meilleure exposition à l'exportation. Malheureusement, en France, un très grand nombre d'entreprises se contente de sites techniques.

Il y a là un gisement que nous n'exploitons pas. Pourtant, l'e-commerce n'a pas vocation à prendre la place du commerce physique, mais au contraire à en être complémentaire.

20% de croissance en 2011, c'est conséquent ! Il y a là une part de gâteau susceptible d'intéresser les entrepreneurs audacieux.

08:28 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : e-commerce |  Facebook | | |

Commentaires

En effet, César, combien de fois ai-je voulu faire un cadeau à un membre de ma famille en France, hélas nombre de sites français n'acceptent pas de paiement de l'étranger.
C'est quand même une facilité de l'Internet. Nous avons l'habitude de commander partout dans le monde, il n'y a qu'en France que ça coince.
C'est quand même un comble quand on pense que c'était pour une expédition intramuros !

Écrit par : luciolebrune | vendredi, 15 octobre 2010

N'a-t-on pas une ministre chargé de l'économie numérique? Elle pourrait demander conseil a son frère qui a très bien réussi dans le domaine et qui a très bien vendu la société qu'il avait créé....

Écrit par : europium | vendredi, 15 octobre 2010

si ca doit se faire, ca se fera. par definition, la croissance de l'ecommerce ne peut pas etre decrétee en conseil des ministres !

Écrit par : Le Parisien Liberal | vendredi, 15 octobre 2010

Cher(s) Amis,
Le troisième épisode de la bataille parlementaire au Sénat est arrivé : http://www.dailymotion.com/video/xf6q01_bataille-parlementaire-sur-la-refor_news#from=embed
Dans le cadre de la lutte contre le projet de loi sur les retraites, nos sénateurs du Parti de Gauche ont mis en place un dispositif permettant à tous de suivre les débats au Sénat. En effet, les sénateurs sont appelés à se prononcer sur ce texte qui remet en cause le droit à une retraite à 60 ans à taux plein depuis le mardi 5 Octobre.
Au Parti de Gauche, comme au Front de Gauche, le cœur de notre projet politique est la « Révolution citoyenne ». Ainsi, nous pensons qu’il est important que tous les citoyens qui le souhaitent puissent s’impliquer activement dans ce débat sur les retraites, symbole de notre contrat social.
Pour ce faire, nos sénateurs Marie-Agnès Labarre et François Autain vous invitent à vous rendre sur le site du Parti de Gauche, http://www.lepartidegauche.fr, pour suivre tous les deux jours des comptes-rendus de la bataille parlementaire au Sénat (en haut à droite sur le site). En effet, tous les deux jours, sur les coups de 20h, sera mise en ligne une petite vidéo revenant sur l’évolution de la discussion au Sénat. Cette petite série s’intitule « Chronique de la bataille parlementaire contre le projet de loi sur les retraites ».
La première vidéo est d'ores et déjà en ligne.
Vous pouvez aussi la retrouver sur dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/xf6q01_bataille-parlementaire-sur-la-refor_news#from=embed
Sacha Tognolli

Écrit par : tognolli | vendredi, 15 octobre 2010

encore, je sens que tu vas te faire bannir d'ici :D

Écrit par : AG59 | vendredi, 15 octobre 2010

Heu cher Sacha Tognolli, vous êtes comment dire... un peu hors sujet non ?
Ceci dit eux c'est l'inverse, faudrait se battre pour les foutres a la retraite lol
Pour reprendre le fil de la discussion, c'est vrai que le commerce électronique permet d’élargir sa zone de chalandise et de toucher une clientèle que l'on n'aurait peut être pas put avoir autrement.
Du reste certaines grandes entreprises l'ont bien compris, comme la FNAC par exemple.
Les P.M.E, étant comme bien souvent précurseurs dans ce domaine.

Écrit par : cedric | vendredi, 15 octobre 2010

Tognolli fait chier en venant spammer à tour de bras tous les sujets de blogue. je vais filtrer son IP.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 15 octobre 2010

Bah, il essaie de faire sa pub, mais bon, l'abus de spam tue le message, l'ai lu une fois puis deux et puis plus du tout du tout...Faites ce qui vous semble le mieux l'hérétique.

Écrit par : Martine | vendredi, 15 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.