Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'arnaque des rythmes scolaires | Page d'accueil | Les spéculateurs parient-ils sur l'insolvabilité de la France ? »

lundi, 19 avril 2010

L'Ork Torvark envahit Provins !

 

legende-agenda-2.jpg

Je me suis rendu à Provins, hier, histoire de profiter de la belle journée qui s'annonçait, et, ce-faisant, une fois sur place, j'en ai profité pour assister à deux animations. L'une d'elle, sous le lieu des remparts, s'annonçait comme une geste de chevaliers. Classique, en somme, pour un spectacle médiéval. Mais, cette année, les organisateurs ont décidé d'innover : au beau milieu du spectacle, j'ai eu la surprise de voir débarquer un groupe d'orques noirs en vadrouille, le tout sur fond de musique du Seigneur des Anneaux. Superbement bien grimés, les acteurs, avec une mise en scène susceptible de faire rire et surprendre grands et petits. In fine, grâce à l'Esprit des Remparts et au pouvoir de la Rose de Provins, le seigneur Thibault de Champagne est parvenu à délivrer sa Dame Blanche de l'envoûtement maléfique auquel l'avait soumis l'infâme Torvark, mais, je mieux, je le crois, c'est encore d'aller prendre connaissance de l'histoire sur place.

Tant que j'y suis, j'ai remarqué quelque chose à Provins, et c'est loin d'être le cas dans toutes les villes touristiques, les gens et les commerçants sont serviables et gentils.

09:16 Publié dans Insolite | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : provins, ork, tournoi, chevalier |  Facebook | | |

Commentaires

J'aime beaucoup ce lieu,un petit bijou, intéressant pour les scolaires aussi, beaucoup à visiter, propice à jeux de pistes découvertes.
Très fleuri et beaucoup de gentillesse il est vrai.

Écrit par : Martine | lundi, 19 avril 2010

Provins ! Super chouette endroit !
Et vive les spectacles de joutes !
(et qu'était la seconde animation ?)

Écrit par : KaG | lundi, 19 avril 2010

Alors là, vous m'épatez : comment faites-vous pour supporter sans hurler ces abominations festives que sont les "spectacles médiévaux" ?

Écrit par : Didier Goux | lundi, 19 avril 2010

@Didier Goux
Eh bien parce que c'est rigolo et que ça amuse les petits, pourquoi ? En la circonstance, c'était plutôt du médiéval-fantastique, d'ailleurs.
@KaG
Attention, il existe de vraies joutes, et c'est autre chose que les spectacles, parce que ça tape très dur.
L'autre spectacle était scénarisé et confrontait divers fauconniers. J'ai pu voir des chouettes, un hibou (pauvre vieux, il était mal réveillé) des faucons crécelles et pélerins, des milans, un pygargue, des vautours, des éperviers et des aigles royaux. J'adore les rapaces.
Tu t'y es déjà rendu ?

Écrit par : l'hérétique | lundi, 19 avril 2010

A Dax aussi les commerçants sont très sympas ! Et pas seulement pour les curistes...
Par contre, il faut pas mal de temps pour se réintégrer si l'on est parti ; ou pour se sentir entièrement dacquois si l'on arrive seulement. Ne dit-on pas "Chez nous à Dax" ?! Ce n'est pas sans raison... Il faut de la patience mais surtout beaucoup de sangria ! J'en suis à ma troisième féria, maintenant ça va... ;-)
(Bon, si pas trop de nuages noirs, vous prévoyez un petit tour à Dax vers le 15 août !)

Écrit par : Françoise Boulanger | lundi, 19 avril 2010

Bon, s'il y a des enfants, je ne dis rien...

Sinon, évidemment que je n'en ai jamais vu "en vrai". Une ou deux retransmissions partielles à la télévision m'ont suffi.

Écrit par : Didier Goux | lundi, 19 avril 2010

@Didier
Oh, évidemment, en la circonstance, cela n'a aucune prétention historique : il s'agit d'une attraction, tout simplement, sauf que je trouve qu'elle est amusante pour les enfants. Et puis ils ont réussi à faire fonctionner un trébuchet qu'ils ont reconstitué. Pas avec un boulet de pierre, pas fou, mais une sorte de gros schblurb sphérique, gélatineux et surtout plein d'eau. Amusant.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 19 avril 2010

Y'en a qui aiment pas les spectacles médiévaux ?

Attention, je prend mon épée et j'arrive !

Écrit par : vincent15 | lundi, 19 avril 2010

@L'Hérétique :
Oui, 2 ou 3 fois. Dans ma (lointaine) jeunesse, j'ai habité Torcy donc pas très très loin. En tout cas, moins que Rodez :)
J'ai toujours aimé les spectacles de ce style.
Il y en a (avait en tout cas) de temps en temps dans les Arènes de Lutèce aussi.
Près d'ici, à Espalion, le chatelain fait des démonstrations de machines : un couillard (qui tire des outres d'eau en direction du centre des impôts) et une bombarde.
Quant à la fauconnerie...

Écrit par : KaG | lundi, 19 avril 2010

@Vincent
J'ai une réplique de Claymore à la maison, et sinon une belle rapière milanaise...
@KaG
Dans les Arènes de Lutèce ? Je suis à Paris depuis 25 ans et je n'en ai jamais entendu parler...

Écrit par : l'hérétique | lundi, 19 avril 2010

@Vincent : j'ai l'impression qu'on a les mêmes valeurs :)

@L'Hérétique : pourtant je devais avoir 15/16 ou 17 ans, soit il y a 25 ans, quand j'ai vu ça.
Je m'y suis aussi fait décapiter dans les Arènes de Lutèce :)
(lors d'un grandeur nature sur le thème d'Highlander)

Écrit par : KaG | lundi, 19 avril 2010

@l'hérétique
Moi j'ai une belle épée XIVè. Sauf que c'est une épée à deux mains et que je m'en sert comme un épée à une main, mais bon, à l'époque, ils en faisaient pas beaucoup de mon gabarit :-)

@KAG : C'est la proximité géographique probablement

Écrit par : vincent15 | lundi, 19 avril 2010

@KaG
Curieux. Cela a du m'échapper.
@Vincent
Alors y'a un truc qui cloche : XIVème siècle, il n'existe pas encore d'épées à deux mains. Pas même de bâtardes. Tu es sûr que ce ne serait pas plutôt une épée longue ?

Écrit par : l'hérétique | lundi, 19 avril 2010

En fait, c'est une bâtarde un peu plus longue, pas encore strictement une épée à deux main (la seconde main est encore sur le pommeau). Je ne te savait pas si au point sur le sujet :-) Il y en avait en terres d'empire dans la seconde moitié du XIVè (a priori j'ai pas été vérifié.

Je m'en sert soit normalement (en bâtarde donc), soit a une main

Écrit par : vincent15 | mardi, 20 avril 2010

@vincent
en fait, les épées à deux mains et les bâtardes sont liées à l'apparition d'armures de plus en plus épaisses, mais elles sont devenues caduques très vite à cause des premiers mousquets et des nécessités de mobilité.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 20 avril 2010

Les commentaires sont fermés.