Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Je suis triste : Soeur Emmanuelle n'est plus. | Page d'accueil | Culture de l'Europe ou Europe des cultures ? »

lundi, 20 octobre 2008

9% d'impôts en plus à Paris, mais pour faire quoi ?

9% d'impôts à Paris en plus, mais pour faire quoi exactement ? Pas les tours de Delanoë, puisque c'est une concession à Unibail. Pas non plus la rénovation de la piscine Molitor, c'est aussi une concession. Pas le stade Jean Bouin non plus, une bonne partie de la rénovation est privatisée. Alors pour faire quoi ? 20% de logements sociaux. Soit, mais j'aimerais que les conditions d'attribution soient d'une part très transparentes, mais également plus draconiennes. Notamment, le logement social ne doit pas générer d'insécurité de quelque sorte que ce soit. Il doit, à mon avis, être en priorité attribué à des individus tranquilles et bien insérés.

Le maire de Paris a parlé d'investissement contra-cyliques. Je ne sais pas ce qu'il a en tête, mais peut-être faudrait-il commencer par terminer l'essentiel avant de viser l'accessoire :

prolonger le tramway du 15ème afin qu'il devienne vraiment une alternative en termes de transport et non un boulet de plus dans la circulation, créer, lancer le grand chantier d'un grand métrophérique francilien, afin de désengorger les voies d'accès à Paris et de faciliter la mobilité professionnelle, et puis anticiper la nécessaire rénovation de tous nos tunnels puisqu'une directive européenne nous l'impose, afin qu'ils respectent des normes de sécurité.

La création de centres commerciaux ne me semble absolument pas une priorité, alors qu'il est prévu de créer une galerie sous le Stade Jean Bouin, mais également à Beuagrenelle dans le 15ème, et, vraisemblablement, avec les pyramides de Cheops que Delanoë prévoit.

Il y a suffisamment de commerces de bouche et de surfaces commerciales à Paris. Elles maillent très bien le territoire. Il vaudrait mieux s'occuper de faciliter l'installation des PME et leur rencontre avec des investisseurs privés.

J'ai regardé l'ordre du jour du conseil municipal, c'est tout de même phénoménal ce que les associations absorbent comme budget à Paris. Sans doute une tradition héritée de l'ère chiraco-tibériste.

Et si la Mairie de Paris missionnait un de ses conseillers comme enquêteur, afin de déterminer quelles associations sont vraiment actives et justifient par leur activité ces subventions ?  Peut-être q'un Malosinus local va découvrir que les fonds sont gaspillés en fêtes perpétuelles, à Lutèce...

En somme, je n'ai pas encore d'avis. Je trouve tous ces documents pas simples à éplucher, et parvenir à faire le tri là-dedans vaut bien un des travaux d'Hercule.

15:10 Publié dans Paris | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : delanoë, paris |  Facebook | | |

Commentaires

C'est pourtant simple. Depuis 2001, date de l'arrivée de Monsieur Delanoé à la mairie de Paris, les droits de mutations n'ont fait que croitre, grace à la bulle de l'immobilier.

Monsieur Delanoé a pu mener grand train, mais se retrouve fort dépourvu car la bulle éclate et les ressources tirées des droits de mutations baissent.

Il faut donc augmenter les recettes pour maintenir le train de vie.

Une autre solution était de diminuer le train de vie, mais visiblement, cela n'a pas effleuré un instant l'esprit de Monsieur Delanoé, libéral uniquement quand ça l'arrange

Écrit par : authueil | lundi, 20 octobre 2008

Ben oui, en fait, cette fois, y'a les Parisiens pour payer l'addition pour la cigale. Il devrait écrire des Fables, le père Bertrand. ça me donne une idée, tiens, j'écris ça au plus vite.

Écrit par : L'hérétique | lundi, 20 octobre 2008

ah! ça ira, ça ira, ça ira .... les aristocrates à la lanterne ...

Écrit par : Mirabelle | lundi, 20 octobre 2008

Mirabelle,
Vous cafardez!! grrr... fft, ft, fttt!!

Écrit par : Champomy | lundi, 20 octobre 2008

"20% de logements sociaux. Soit, mais j'aimerais que les conditions d'attribution soient d'une part très transparentes, mais également plus draconiennes. Notamment, le logement social ne doit pas générer d'insécurité de quelque sorte que ce soit."

Il ne faut pas avoir peur du mélange. Pas avoir peur de l'étranger tout simplement...

A 675 euros par mois en moyenne pour la location d'un studio, qui peut encore se payer un logement à Paris?!

Écrit par : JF le démocrate | lundi, 20 octobre 2008

@ Champomy : nan ! en pleine forme ! et réaliste !

Écrit par : Mirabelle | lundi, 20 octobre 2008

@ JF

Rien à voir avec la peur de l'étranger : les derniers emm... que j'ai croisés dans un logement social étaient de bons "Gaulois" bien d'cheu nous, recasés dans une maison à deux étages sans doute parce qu'ils avaient trop fait ch... le voisinage précédent.
Hors de question que les logements sociaux soient attribués sur ces critères, éminement malhonnêtes et démago : plus t'as d'enfants en prison et tu bois, plus facilement tu obtiens ton logement social, en somme. Inadmissible.

Écrit par : L'hérétique | lundi, 20 octobre 2008

@ Mirabelle
:-)

Écrit par : L'hérétique | lundi, 20 octobre 2008

Le problème est que malheureusement la presse ne donne jamais ces commentaires et ne fait que l'éloge des "bonnes idées " de monsieur dans sa tour d'ivoire Paris est devenu invivable sale et poutant nous continuons à l'aimer!!

Écrit par : cloé | mardi, 21 octobre 2008

@ cloé

Pour la saleté, ce n'était pas mieux avant, mais en effet, le fait est que la presse ne présente jamais les ennuis incessants auxquels sont confrontés les Parisiens.

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 22 octobre 2008

S'il y a suffisamment de centres commerciaux à Paris, apparemment, il manque des caméras de vidéo-surveillance puisqu'un millier de ces engins doivent être implantés dans la capitale,pour un coût estimé entre 65 et 80 Millions d'€.

Écrit par : Vigilance Orange | mercredi, 22 octobre 2008

Salut Vigilance Orange

Pourquoi Cap21 s'oppose à ce renforcement ?

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 22 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.