Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Législative partielle dans les Alpes Maritimes | Page d'accueil | Le sorgho et MoDempedia »

lundi, 12 mai 2008

La Reine de Saba

1624699446.jpgInformation intéressante que celle que j'ai trouvée dans le Figaro de samedi : apparemment, un archéologue allemand aurait retrouvé le mythique palais de la Reine de Saba. Il y a là un enjeu fort, car ce serait là qu'auraient demeuré (serait restées ?) les Tables de la Loi. Les fameux Dix Commandements.

Gérard de Nerval, dans Voyages en Orient, en donne en tout cas un portrait saisissant :

« Ajoutez aux avantages de la reine de Saba la majesté d’une déesse et les attraits de la plus enivrante beauté, un profil d’une adorable pureté où rayonne un oeil noir comme ceux des gazelles, et si bien fendu, si allongé, qu’il apparaît toujours de face à ceux qu’il perce de ses traits, une bouche incertaine entre le rire et la volupté, un corps souple et d’une magnificence qui se devine au travers de la gaze ; imaginez aussi cette expression fine, railleuse et hautaine avec enjouement des personnes de très-grande lignée habituées à la domination, et vous concevrez l’embarras du seigneur Soliman, à la fois interdit et charmé, désireux de vaincre par l’esprit, et déjà à demi vaincu par le coeur. Ces grands yeux noirs et blancs, mystérieux et doux, calmes et pénétrants, se jouant sur un visage ardent et clair comme le bronze nouvellement fondu, le troublaient malgré lui. Il voyait s’animer à ses côtés l’idéale et mystique figure de la déesse Isis. »

680005279.jpgJ'apprécie tout particulièrement la manière dont Françoise  Naudet, une artiste française, l'a sculptée (c'est en fait l'image que j'ai choisie). A vrai dire, l'occasion a fait le larron, parce qu'en cherchant comment illustrer mon article, j'ai découvert cette femme de talent, à mon avis dans la lignée d'une Camille Claudel pour la qualité de la sculpture.

Apparemment, on peut voir une exposition de ses oeuvres au château d'Auray, en Bretagne sud, jusqu'au 31 octobre 2008.  

Moi, je trouve que le déplacement en vaut le coup. 

13:30 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sculpture, saba, naudet |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.