Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Krach ou pas krach ? | Page d'accueil | On a des idées au Ministère de l'immigration »

mardi, 22 janvier 2008

Alain Juppé soutient François Bayrou à Pau

Je le tiens d'une dépêche de l'AFP. Je cite :

Interrogé par ailleurs sur la candidature du président du MoDem François Bayrou à Pau, face au sortant PS Yves Urieta qui est soutenu par l'UMP et à la liste officielle du PS conduite par la députée Martine Lignières-Cassou, M. Juppé a indiqué qu'il pensait que "l'élection de François Bayrou serait une bonne chose pour Pau et pour l'Aquitaine".

Voilà une nouvelle des plus réjouissantes. Cette annonce fait honneur à Alain Juppé, et prouve qu'il y a encore des hommes courageux au sein de l'UMP... 

08:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : Juppé, Bayrou, MoDem, UMP |  Facebook | | |

Commentaires

T'emballe pas, il ne fait que rendre la politesse :-)

Écrit par : Le Petit Grognard | mardi, 22 janvier 2008

Oui, je sais, mais c'est bon à faire savoir.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 22 janvier 2008

Citation très intéressante. Elle montre que nous n'avons pas affaire à un mauvais bougre à Bordeaux!

Nicolas Vinci

Écrit par : Nicolas Vinci | mardi, 22 janvier 2008

Ben oui, depuis le temps que je le dis.
Juppé n'est pas un sarkozyste, c'est un fait connu de longue date.
Les deux hommes correspondent à des tendances très différentes à droite.
Il fait partie des Gaullistes, même s'il s'est rallié à contre-coeur à Sarko pendant les présidentielles.

Écrit par : L'hérétique | mardi, 22 janvier 2008

@Le Petit Grognard

Oui, certes, il rend la politesse à Bayrou, mais il n'y a pas que ça. Juppé, malgré tout ce qu'on (on : le "peuple" !) peut lui reprocher au niveau national, exerce une sorte de magistère moral indéniable sur une grande partie des électeurs de droite.
Et ce d'autant plus que beaucoup ne comprennent plus rien à un Sarkozy devenu incontrôlable.
Bref, il joue une carte qui n'est pas inintéressante - ni inintéressée ! - vis à vis de cet électorat. Si on rajoute à cela qu'il doit en avoir gros sur la patate d'avoir été le seul sacrifié des législatives, alors mêmes que les ministres qui perdront aux municipales ne sont eux menacés de rien, on comprend son attitude.
Comme par hasard, il affirme un soutient franc à Bayrou le jour même où Sarko doit se rendre à Pau soutenir Yves Urieta, tête de liste UMP mais fabusien !

Écrit par : Bertrand | mardi, 22 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.