Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« érotique et sexy, le stade Jean Bouin ? | Page d'accueil | Grenelle de l'environnement : les vérités de Jean Lassalle »

samedi, 05 janvier 2008

C'est en Inde que cela se passe...

7d3bb81e7d3f944639fb6ab8eae1fe49.jpgJe lisais l'excellente analyse de Corine Lepage plaidant pour l'innovation financière afin de favoriser la croissance des PME, tout en songeant à mon récent billet sur l'Inde, et comme je venais de consulter google actualités, la jonction s'est faite naturellement à la lecture d'une dépêche de l'AFP sur l'automobile à air comprimé.

Corine Lepage observe dans son billet qu'aucun des produits et services  financiers  actuels, en France, ne s'adaptent aux besoins d'investissements des petites PME et des TPE. Or, l'investissement des PME est justement le moteur dont notre croissance a besoin. 

Or, j'apprends que ce sont deux français, Guy Nègre et Louis Arnoux, qui ont mis au point l'automobile à air comprimé, et que finalement, c'est un investisseur indien, TATA, qui leur fournit les 1.5 millions de dollars qui vont permettre à MDI-ernergy, leur petite entreprise, de commercialiser leur modèle, la OneCats. C'est en Australie qu'ils lancent leur petite merveille, et, tenez-vous, pour le prix de 5400 euros seulement !!! L'engin, de la taille d'une grosse smart, est tout de même capable de filer ses 150 km/h  !

Futés, les deux Français ont inventé un concept complet : non seulement leur véhicule fait un plein en 3 minutes pour deux à trois euros, mais en plus, sa commercialisation en série repose sur de micro-unités de production implantables rapidement et facilement dans tous les pays. Et cela frappe à la porte : Iraniens, Sud-Coréens se montrent aussi intéressés que les Australiens, et bien sûr les Indiens.

 Et c'est là où je me dis que les observations de Corine Lepage prennent douleureusement toute leur acuité : pendant que l'Omni-président se prend pour un représentant de commerce et prend de haut les Indiens, ce sont des fonds indiens qui investissent dans une technologie de pointe audacieuse et prometteuse et qui lui donnent la possibilité de passer à l'étape de la commercialisation.

Ils sont où les fonds d'investissement français, dans cette histoire ? et elle fait quoi l'industrie automobile française ? Cette histoire est pitoyable pour la France et même pour les pouvoirs publics français, incapables de réagir depuis 10 ans. Et côté Sarkozy, on voit bien que les discours sur les PME n'étaient que du flan : rien n'a bougé, ou, tout du moins, pas l'essentiel. Cette histoire est édifiante, et sans doute pas la seule...

Ceci me rappelle que l'un des objectifs centraux du projet financier de Marielle de Sarnez et du MoDem, à Paris, c'est justement de promouvoir l'innovation financière. Bien sûr, une municipalité, aussi grande soit-elle, ne peut pas tout faire, mais, je me dis que si elle appliquait les points suivants (que l'on trouve texto dans le programme du MoDem à Paris) ce pourrait être déjà un bon début, et que même, si de telles mesures avaient été appliquées suffisamment tôt, Guy Nègre et Louis Arnoux implanteraient quelque part en région parisienne leur première usine de OneCats. Je cite l'extrait du programme :

Promouvoir la Place de Paris comme première place de l’innovation financière
Il est nécessaire de promouvoir plus activement la Place de Paris, au travers de Paris Europlace, dont la structure serait renouvelée sur le modèle de la Corporation of London (comme suggéré mais non réalisé par Bertrand Delanoë en 2001). Son rôle pourrait être de :
- Prendre contact avec les acteurs financiers présents à Paris ou pouvant venir s’installer à Paris.
- Recenser les besoins des acteurs (bureaux, infrastructures…) et prévenir les difficultés pouvant les conduire à quitter Paris.
- Aider techniquement l’installation des entreprises à Paris.
- Développer un discours de place pour améliorer l’image du secteur et lui apporter une plus juste reconnaissance.
- Promouvoir la place à l’international, en effectuant un travail de ciblage, notamment à destination de la Chine, de l’Inde, de la Russie, et des pays arabes.
- Contribuer à l’adoption d’une réglementation et une fiscalité adéquates et stables.
- Contribuer à l’amélioration de la régulation : réactivité et diffusion de l’innovation..
- Organiser des grandes rencontres annuelles dans les domaines d’excellence (assurance, Investissement Socialement Responsable notamment).

Commentaires

Excellent raisonnement sur le lien entre le voyage de Sarko en Inde, le financement des PME et l'exemple de l'autombile à air comprimé - bravo, vraiment!

Sur la note de Corine Lepage, elle va dans le bon sens (c'est louable d'en parler et c'est un point majeur de développement économique pour l'Europe) mais j'ai quelques points de désaccord, voir ici forum demosweb

Écrit par : ArnaudH | samedi, 05 janvier 2008

Bonjour Arnaud,

Tu pourrais me donner l'url de la discussion pour le forum DemosWeb

Écrit par : L'Hérétique | samedi, 05 janvier 2008

Bon le lien a pas marché, alors voici l'adresse complète (pas doué le samedi matin):
http://bayrou-modem.exprimetoi.net/actualites-du-mouvement-democrate-f61/intervention-de-corinne-lepage-t2227.htm

Écrit par : ArnaudH | samedi, 05 janvier 2008

Ben j'ai essayé mais ça bloque,, deuxième tentative:

http://bayrou-modem.exprimetoi.net/actualites-du-mouvement-democrate-f61/intervention-de-corinne-lepage-t2227.htm

Écrit par : ArnaudH | samedi, 05 janvier 2008

C'est cette intervention-là ?

Parler du financement nécessaire des PME est louable. L'interprétation faite de la dette ("investissement par le bas") explique la difficulté de transmission des PME en France.

Par contre l'interprértation par le capital risque ("investissement par le haut") ne prend pas en compte le changement de cycle des investissements (seed capital, renouvellement, investissements mezanine...) et le besoin de rouler ces différents investissements tout au long de la vie du projet. Espérer que des investisseurs privés (business angels ou même des fonds plus habitués) vont investir sans recours sur une période allant au delà de 5 ans est utopique pour des PME... mais aussi dangereux pour les entreprises dans lesquelles on investit en cas de recours à des produits de type FCPE / SICAV car le contrôle sur l'investissement diminue.

Les BMCN peuvent être une bonne idée à condition d'obtenir toutes les informations nécessaires permettant une transparence de l'investissement.

L'analyse sur les surprimes est probablement exagéré car les banques ont des quotas entre investissements immobiliers et l'investment banking.

Écrit par : L'Hérétique | samedi, 05 janvier 2008

yes :) (bon d'accord la prochaine fois je ferai un copier coller direct)

Écrit par : ArnaudH | samedi, 05 janvier 2008

@ Arnaud,

Bon, j'ai en partie compris ce que tu voulais dire, mais comme je manque de connaissances techniques, pourrais-tu expliciter seed capital, renouvellement, mezzanine et BMCN ?

Écrit par : L'Hérétique | samedi, 05 janvier 2008

C'est certaines des différentes étapes d'un projet d'investissement (en plus des investissements directs liés à l'investissement de mise en service du projet - qui auront des palliers prévus) pour une PME qui sont traditionnellement saucissonnés par les investisseurs afin d'éviter une prise de risque trop élevée (dans le cadre d'opérations de capital risque):

seed capital (d'amorçage): de début de projet, lié à la R&D, business plan, études de marché etc.
renouvellement: capital dédié au renouvellement de matériel, nouveaux investissements complémentaires etc.
mezzanine: capital venant en complément d'un investissement budgété de manière limitée afin de réduire le risque global (grand classique quand on ne peut rajouter une tranche à l'investissement initial)

Bref, tout ça pour dire qu'un investisseur unique qui investit sur l'ensemble du projet d'un coup (sans fixer des contrats par étapes du projet) est extrêmement rare, voire malsain (manque de suivi d'un projet pouvant faire plier la PME de par sa taille) car il y a beaucoup plus d'imprévus dans les investissements de PME que dans les investissements aux grosses entreprises (qui prennent elles-mêmes en charge les imprévus la plupart du temps).

Pour les BMCN (Bons à Moyen Terme sur Créance Négociable) c'est des bons qui ressemblent dans leur mode de fonctionnement à des obligations - normalement réservés à des grosses entreprises et des montants supérieurs à 200K€

Écrit par : ArnaudH | samedi, 05 janvier 2008

@ Arnaud

Pour les investissements mezzanine, pour ce que j'ai compris, tu adosses des créances plus ou moins risqués en les titrisant à des produits financiers plus solides. Sauf que c'est exactement comme cela que les subprimes se sont répandues, l'air de rien, parce qu'elles étaient mélangées à plein d'autres choses l'air de rien...
Il faut tout de même faire gaffe à ce que cela peut donner au niveau financier sur les marchés. Songe aussi aux pme qui ne survivent pas. Qu'adviendra-t-il alors de leurs créances et surtout de ceux qui auront acheté leurs titres avec les dites créances bien planquées à l'intérieur ?

En outre, que valent des créances qui ne rapportent rien avant 5 ans ?...

Toutes ces objections, c'est évidemment pour ouvrir un débat.

Écrit par : L'Hérétique | dimanche, 06 janvier 2008

coucou, ca va?

slt =)

Écrit par : lol | mardi, 08 janvier 2008

Bonjour,
Petites précisions techniques sur le véhicule (je m'abstiendrai de commenter les analyses économiques que je ne maîtrise absolument pas :), pour ceux que ça intéresse.
Le véhicule OneCats, 5 places, n'est pas capable de filer à 150 km/h : il est limité à 110. C'est le modèle supérieur, la CityCats, qui peut monter davantage, mais encore une fois selon les données constructeurs il est limité à 140; entre nous cela est tout de même suffisant pour une citadine !
En revanche, toujours d'après les données constructeurs que vous pouvez retrouver sur le site de MDI, la OneCats d'entrée de gamme est prévue à 3500 €. Source :
http://www.mdi.lu/fra/affiche_fra.php?page=onecats
Pour ce qui est de la mécanique, le moteur peut effectivement fonctionner entièrement à l'air comprimé : 2 minutes et 2€ de rechargement à une borne de station service pour 100km d'autonomie en mode zéro pollution, possibilité de rouler également avec tout autre carburant.
Ce n'est pas mon genre de faire de la pub, mais l'ingénieur que je suis est tout simplement EMERVEILLEE par les perspectives de cette technologie. Et oui, il est consternant de voir que c'est une entreprise indienne qui a investi, et que les grandes entreprises françaises telles que Renault, ou bien l'ADEME, ont méprisé le projet ! (cf. article du magazine Capital,
http://www.capital.fr/actualite/Default.asp?source=RE&Numero=255943&Cat=SOI
et un autre dont je ne trouve plus la référence, titré "la voiture sans carburant, c'est pour 2008").

Écrit par : Audrey Kist | mardi, 08 janvier 2008

Bonjour Audrey,

Clairement, c'est une petite merveille à tout point de vue. Je suis aussi consterné que vous par la frilosité tant des entreprises françaises que des pouvoirs publics.

Écrit par : L'Hérétique | mardi, 08 janvier 2008

Lien sous prénom. site en devenir :))
De très bon articles sur le management en Inde.

@ l'Hérétique et Audrey
A lire ou à relire, l'article de Michel Goyer, la transformation de gouvernement d'entreprise, dans "La France en mutation 1980-2005", sous la Dir. de Culpepper, Hall et Palier, presse de Sc. Po.

Écrit par : chris | mardi, 08 janvier 2008

à Chris

J'ai jeté un oeil sur la page de lien. Au fait, le 4ème billet sur l'école autrichienne devrait paraître d'ici la fin de la semaine (je ne me rappelle plus de la date exacte à laquelle je l'ai programmé).

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 09 janvier 2008

bonjour a tous , je suis inventeur francais d'un systeme de propulsion hybride sur une mecanique scooter ( (www.scooter-hybride.com) , je suis sur ce projet depuis quatre ans , j'ai crée mon entreprise en 2006 . Je suis le meme parcourt que monsieur Negre , je m'evertue depuis le depart à lever des fonds et je finance depuis le debut l'integralité de mes recherches et développements , j'ai deja realisé 4 prototypes , dont le dernier sur base scooter 50cc peugeot ( une vrai prius sur deux roues !)
je constate que rien ne bouge malgré des dixaines de courriers dossiers , reunions etc.....aux ministeres et administrations diverses traitant les transports et l'ecologie . Je suis donc dans l'impasse francaise bien connue des chercheurs et developpeurs qui s'exportent à tout va ....comment se fait t'il que nous soyons aussi peut doté de volonté et de bon sens quand il s'agit de promouvoir le savoir faire francais ?? Nos entreprises délocallisent , les chercheurs et inventeurs s'en vont , les gouvernements se succedent mais aucune vrai demarche motivée ne vise à aider toute cette energie à rester chez nous .... alors à quoi bon s'obstiner !... nous partirons !

Écrit par : Bruno Causse | vendredi, 11 janvier 2008

Alors ça, c'est très intéressant. Pouvez-vous me préciser ce qu'il vous faudrait exactement ?
Est-ce que vous seriez d'accord pour réaliser un entretien à propos de votre invention sur ce blog ?

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 11 janvier 2008

Vos propos, Bruno Causse, rejoignent le commentaire d'ArnaudH.
Le noeud "Gordien" est l'omniprésence d'OSEO et l'abscence complète de capital-risque pour l'amorçage de projet. Les deux sont bien sûr liés.
je passe sur les pseudo-clusters mis en place sous l'ancien gouvernement avec ses pôles compétitifs; seule la loi Dutreil permet le développement des entreprises actuellement : le point de départ pour libérer la recherche, puis, le développement d'entreprises nouvelles ?

@ L'Hérétique
J'ai, de mon côté, déjà préparé un billet sur l'utilisation de la praxéologie pour la formation.
J'attends patiemment la fin du livre pour croiser les points de vues et les connexions avec d'autres "matières".

Écrit par : chris | vendredi, 11 janvier 2008

@ chris

Cela va être très intéressant. Il faut dire que la praxéologie, c'est très puissamment pensé. Ce qui m'intéresse au plus haut point, c'est de voir ce que l'on peut en tirer au niveau d'un marché financier donné.

Il y a un point tout de même qui m'intrigue : quand les acteurs élaborent leur cartes par feed-backs, je tends à penser que ce ne sont pas les mêmes catégories mentales qui sont activées selon que le contact soit un un contact de groupe ou un contact inter-personnel.

Or, cela doit certainement avoir une incidence quand les marchés financiers réagissent à l'information.

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 11 janvier 2008

Désolé je reviens avec du retard sur ce fil (très interessant!!!)

@l'Hérétique: pour les crédtis mezzanine, non ils ne sont pas forcément titrisés (car il s'agit avant tout de la fonction du crédit au sein de la structure de dette globale de l'entreprise).

Par contre, dans le cadre d'une titrisation, je suis d'accord, c'est extrêmement dangereux pour des crédits aux PME parce que cela peut répandre un risque mal maitrisé (dont l'information n'est pas correctement évaluée car l'investissement initial ne mérite pas une étude approfondie mais le cumul de petits investissements démultiplie le risque global) exactement comme le modèle des subprime que tu cites.

@ Chris & l'Hérétique: on attend avec impatience vos billets sur la praxéologie, ça a l'air passionnant

@ Bruno Causse: Félicitations pour votre projet et bon courage (jamais simple le cadre français... une option pourrait être la recherche de capitaux à travers les fonds de capital risque des autres pays européens, cf. http://www.evca.com/ )

Écrit par : ArnaudH | vendredi, 11 janvier 2008

à Arnaud

Tu as raison, j'ai une c....erie sur les mezzanines
Pour la praxéologie, je synthétise petit à petit le livre de Thierry Aimar.
Voici le billet qui concerne le chapitre 2
http://heresie.hautetfort.com/archive/2007/12/10/les-apports-de-l-ecole-autrichienne-d-economie-2-la-praxeolo.html

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 11 janvier 2008

Et bien , renseignements pris sur la praxéologie , je pense être un adepte inconditionnel de cette discipline ! Dans le monde du véhicule électrique et hybride chaque étape de franchie et le fruit d'une réflexion issue de l'expérience de terrain acquise chaque jour ( activité vraiment usante pour le moral et les nerfs ) ... il faut bien dire que nous en sommes encore à l'age de pierre dans ces domaines et je me prends des fois pour un pionnier de l'ouest américain en quête du graal !
En ce qui concerne mes besoins , ils sont d'ordre financiers bien sur , puisque sans les fonds nécessaires à la mise en œuvre d'une structure industrielle suffisement solide , on ne peut espérer fabriquer en série , puis homologuer et vendre un véhicule . Les chiffres s'envolent facilement dans ce type d'activité , mais les bénéfices peuvent être aussi a la hauteur surtout dans le cadre d'un nouveau produit sans concurrence comme le mien . Sur un marché nouveau on peut comprendre la frilosité des investisseurs , j'ai par ailleurs rencontré un tas de groupements privés et pseudo bancaires qui on surement été dérouté par autant de bon sens ..... Un vehicule à vocation urbaine equipé d'un moteur propre et peut cher , voila mon projet ....une evidence apparement indienne , en esperant que monsieur negre gagne son pari de voir commercialiser en europe
( enfin) son invention . Cette nouvelle évidence me met donc un peut de baume au cœur , la Nano valide une fois de plus mon idée ! Que font les , OSEO , Ademe et j'en passe ??? Le jeu des investisseur et bien risqué pour ma petite boutique et les organismes de tous poil ne bougent pas ...que faire dans cette situation ? peut etre une grève de la faim devant un ministère ( merci mr Bové ) ou une opération pièces vertes pour rouler enfin dans un véhicule citoyen et démocratique adapté à nos nouveaux besoins en terme de pollution, ou est la solution ?

Écrit par : Bruno Causse | vendredi, 11 janvier 2008

Il y a une erreur sur l'adresse de mon blog , pour ceux que le parcours humain et technique intéresse
www.scooter-hybride.com

Écrit par : Bruno Causse | vendredi, 11 janvier 2008

Mais moi, votre projet, il m'intéresse beaucoup. Je vais faire un article sur le sujet avec une proposition de projet.
Ce qui serait bien, c'est que vous me chiffriez vos besoins financiers en termes d'investissement, et, si c'est possible, le coût unitaire de chaque deux-roues hybrides, en incluant les frais de production et de commercialisation.
Parce que votre idée, elle pourrait être une alternative bien moins coûteuse que de gros véhicules dans une ville, beaucoup moins gourmande en places, d'autant que j'imagine que cela doit être possible d'envisager de petits 4-roues sur le même principe ou à défaut de petits side-cars.
Je sens l'idée germer pour le programme du Mouvement Démocrate à Paris, cela tombe très bien.
Donc, si vous pouvez me donner un chiffrage en termes de coûts, ce serait très bien.

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 11 janvier 2008

@ L'Hérétique
Pour votre commentaire sur la praxéologie:

Vous n'avez qu'a effectuer des cartes heuristiques et comparer.

1 Lien sous url + des outils sous http://www.outilsfroids.net/texts/OutilsMindMapping

Je garde toujours de côté l'utilisation de la praxéologie en formation :))

Écrit par : chr!s | vendredi, 11 janvier 2008

Parfait, je viens de mettre le lien sur mon blog pour ne pas perdre le fil de la discussion avec votre permission). Voici 2 articles concernant les nouvelles technologies non polluantes :
http://aliciabx.over-blog.com/pages/Urgent__Les_voitures_ecolo_de_demain-40742.html.
http://aliciabx.over-blog.com/article-15359130.html
http://aliciabx.over-blog.com/article-15478659.html
Le débat est ouvert
A bientôt

Écrit par : aliciabx | vendredi, 11 janvier 2008

à aliciabx

Je vous ai mis en lien également. Le 1er lien conduit à une erreur 404.

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 11 janvier 2008

à chris,

Euh, j'ai du mal à comprendre ce que sont exactement les outils froids.
En revanche, le réseau social de Jésus Christ, très fort !!!
http://heuristiquement.blogspot.com/search/label/Bible
J'ai vu que vous citez Giordan : j'ai déjà échangé avec lui, mais...pour être en ferme désaccord sur ce qu'il disait !
Je ne vois pas le rapport direct avec la praxéologie, à vrai dire.

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 11 janvier 2008

"Il y a un point tout de même qui m'intrigue : quand les acteurs élaborent leur cartes par feed-backs, je tends à penser que ce ne sont pas les mêmes catégories mentales qui sont activées selon que le contact soit un un contact de groupe ou un contact inter-personnel."

C'est suite à ce commentaire que je vous ai proposé de créer une carte heuristique ou MindMapping.
Les liens sont une présentation des cartes heuristiques et des différents outils informatiques pour en créer.
Conscientisation des conceptualisations implicites, puis, conscientisations des savoirs acquis, et enfin, conscientisation des symbolisations personnelles et culturelles de la formation : la base de l'approche ternaire en autoformation.
Après vous faîtes ce que vous voulez. Vous êtes libre comme l'air.

Et je n'ai jamais cité Giordan !?
Et je vais patiemment attendre la fin des articles que vous nous proposez sur l'école autrichienne d'économie pour discuter réellement de l'utilisation de la praxéologie. merci.

Écrit par : chr!s | vendredi, 11 janvier 2008

En fait, il était question de Gordian dans l'un des articles sur le blog.
Intéressant ces cartes heuristiques. Il en existe des applications en économie et en finance ?

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 11 janvier 2008

Intéressant, une série d'articles sur Mises, ici :
http://herve.dequengo.free.fr/Mises/Mises.htm

Écrit par : L'Hérétique | samedi, 12 janvier 2008

Tout d'abord comment mettre en place un trackback ? , mon blog est en place depuis peut de temps et impossible de trouver dans l'admin une quelconque explication ....
A propos du projet , si le mouvement démocrate est partant pourquoi pas!
L'appui d'un parti politique est probablement la solution idéale en terme de communication de motivation et d'effet de groupe . J'aime assez cette idée de rassemblement , elle sera probablement source de beaucoup de positivité !
J'ai déjà perdu beaucoup de temps à me pencher sur des business plan qui sont souvent bien loin de la réalité . Au début de mon projet et aidé par un organisme visant a guider les entreprise technologiques en voie de développement ( TVT ) nous avions imaginé un avenir tout tracé de montages financiers ...la réalité fut tout autre !
Je du engager des garanties personnelles , me justifier sur l'intérêt de mon projet durant des mois pour obtenir un financement auprès du conseil régional et aussi de ma banque , le tout afin de financer mon dépôt de brevet et le développement des prototypes de test.
Je suis désormais plus pragmatique ...
Mon meilleur biseness plan est mon prototype qui est tres proche d'un modele de grande serie , de plus la motorisation peut etre utilisée par n'importe quel petit vehicule voué au déplacement urbain et extra urbain .
Scooter hybride , velomobile hybride http://www.go-one.us/Pictures_of_go-one3.html
ou voiture hybride d'un nouveau genre ,
http://www.scooter-electrique.biz/images/articles/dessin%20proto.jpg
tout dépendra de l'enveloppe dont je pourrais disposer . J'ai fait dessiné ce projet de véhicule urbain pouvant être équipé de ma motorisation , une NANO française avant l'heure avec une vrai vocation citoyenne , urbaine ( elle augmente de façon significative la sécurité des utilisateurs et celle des piétons ) , très peut ou pas polluante , utilisable par les personnes handicapées ( 3 million de personnes en France ne peuvent circuler librement ! )Voila donc de quoi faire soin choix et débattre sur la voie à emprunter . En parlant de voie à emprunter ....il faudrait aussi que l'on se décide à faciliter la circulation des véhicules propres et valoriser ainsi leur utilisation !

Écrit par : Bruno Causse | samedi, 12 janvier 2008

Les cartes heuristiques, les midmappings, après une utilisation accrues en PNL, sont entrés en économie par le KnowledgeManagement. Actuellement elles débarquent dans le champs de l'Intelligence Economique (l'investigation économique pour la bonne translation).

Je vais recherché Giordan dans votre site.
Bon we.

Écrit par : chr!s | samedi, 12 janvier 2008

j'ai mis a jour mon blog afin que vous puissiez voir l'ensemble des projets qui pourraient etre doté d'une mecanique comme la mienne
http://www.scooter-hybride.com/15-les-projets-avec-cette-motorisation.html

Écrit par : Bruno Causse | samedi, 12 janvier 2008

@ Bruno

Un article va paraître sur mon blog lundi, à partir de 8h00. Je vais soumettre votre projet au MoDem parisien.

@ Chris
Très intéressant. Je vais essayer de me documenter sur le sujet, mais je risque d'atteindre assez rapidement mon seuil d'incompétence...

Écrit par : L'Hérétique | samedi, 12 janvier 2008

merci , pouvez vous me donner le lien de cet article quand il paraitra ? j'ai rentré un trackback vers cette page sur mon site , nous allons suivre ainsi les avancées de votre idée , en espérant qu'elle porte ses fruits
@ArnaudH
merci pour cette info , L'Europe n'aide que des projets conjoints avec d'autres pays européens ( au moins 3 ) il faut donc exporter sa technologie vers d'autre pays avec les risques que cela comporte ( si on n'a pas un brevet valide dans ses pays )
En ce qui concerne les investisseurs étranger , j'ai déjà tenté le coup sans resultat .

Écrit par : Bruno Causse | lundi, 14 janvier 2008

voilà l'url :
http://heresie.hautetfort.com/archive/2008/01/12/la-tribryd-lib-mieux-que-le-velib-et-l-autolib.html

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 14 janvier 2008

Messieurs, Bonjour.

Pour fabriquer mon prototype il me faut moins de 10000 Euros car je pense le réaliser maintenant en fibres de verre epoxi (fibres de carbone seraient mieux mais trop chère) projetées sur mes formes réalisés en carton.

Écrit par : Guillermain | vendredi, 15 février 2008

10 000 euros, ce n'est rien ! Bon le problème, c'est que là, nous sommes avant les municipales, mais je vous promets de soumettre le projet aux instances parisiennes du MoDem une fois ces élections passées, et plus généralement, à la future municipalité parisienne.

Écrit par : L'hérétique | samedi, 16 février 2008

Je viens de remettre cette lettre.
Je voius tiens au courant. (très bas voltage et tension)
Cordialement.

Jean-Claude Guillermain
guillermain@blackberry.orange.fr
GSM : 06 86 66 03 50 (9h à 21h)
Agen le 16/02/2008


Objet : quelques détails concernant ma demande d'un entretien


Monsieur le Maire

Cette lettre pour vous préciser que mon invention de turbine autonome, entraînant un alternateur capable de produire selon le volume en gaz de la turbine de 25 kW/h a quelques MW/h, que je veux vous présenter en primeur le plus rapidement possible, serait très positive pour notre commune et Le Lot et Garonne car si je recevrais l'appui des membres du CONSEIL MUNICIPAL de la Ville d’AGEN pour avoir une donation, je pourrais, pour vous remercier, faire organiser un atelier, qui emploiera des centaines de travailleur actuellement au chômage ou Rmiste pour la confection des premières turbines, dans la commune et par la suite, avec les bénéfices de la vente des turbines, d'autres centaines de travailleurs qualifiés de l'Aquitaine pour la fabrication des premières voitures Air et Soleil.

Je suis certain que vous serez sensible à ma demande puisque vous avez dit pendant votre réunion du 1er Octobre 2007: sic "j’aimerais que nous parlions des voitures mixtes–électriques et à moteur thermique". La voiture Air et Soleil est électrique, puisque équipé de la turbine autonome.

Voir le croquis de la voiture (plus aérodynamique et ayant 10 fois plus d'autonomie que la Bluecar du Groupe Bolloré, la Cleanova du Groupe Dassault et la voiture de Monsieur Guy Négre à Air comprimé, pour la même vitesse et à un coût inférieur, après la construction en série.



En vous remerciant de votre attention et de votre réponse la plus rapide possible, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, mes salutations distinguées.

Jean-Claude Guillermain

Écrit par : Guillermain | samedi, 16 février 2008

D'accord, je le note : juste un détail que j'ai mal compris : vous travaillez bien avec Bruno Causse ?

Écrit par : L'hérétique | samedi, 16 février 2008

NON, pas du tout , je ne connait pas guillermain ....
Il travaille sur un projet différent du mien .

Écrit par : Bruno Causse | samedi, 16 février 2008

Bon, alors je ne comprends pas bien pourquoi ce commentaire figure ici, et de quoi il parle, dans ce cas.

@ Guillemain,

Pourriez-vous être plus précis, et me donner par exemple une page de référence sur la Toile ?

Écrit par : L'hérétique | samedi, 16 février 2008

A vrai dire, j'ai d'ailleurs un doute sur la viabilité du projet :
10 000 euros, cela ne me paraît pas une somme suffisante pour développer quelque projet de ce genre que ce soit.

Écrit par : L'hérétique | samedi, 16 février 2008

Cher Monsieur.

J'ai un historique depuis 1999. Il y a des articles de journaux concernant le Flytrain (100 millions d'euros le prototype) là j'ai été pris au sérieux par les Portugais. Malheureusement les Portugais n'avaient pas à lépoque les ressources technologiques et économiques pour avancer avec le prototype. Je suis rentré en France en 2001 et j'ai fait le concour de l'anvar pour avoir la possibilité de construire quelques prototype de ma voiture électrique AIRANDSUNCAR qui était donc équipé avec la turbine "POWER CO2. L'Anvar m'a répondu à l'époque que ce n'était pas assez innovant. J'ai fais réaliser un bras de la turbine pour 60 Euros par un artiste Chaudronier proche d'AGEN. Malheureusement il y a des fuites. vu que ma turbine comporte 8 bras. le calcul est vite fait. 8 * 1000 Euros (1000 Euros parce qu'il faut aucune fuite à 100 bars de Presion par cm2 = 8000 euros , plus la partie centrale = 1000 Euros + le gaz = environ 10000 Euros.

Pourquoi j'ai écris dans votre blog, c'est simplement parce que j'ai vu que vous avez mis des informations sur le travail de Monsieur Bruno Cauuse que je n'ai pas l'honneur de connaître.
Très cordialement et Merci.

Écrit par : Guillermain | samedi, 16 février 2008

@ Guillermain

Ah, merci : voilà déjà plus d'infos.

Et vous n'auriez pas un site de référence ?

Écrit par : L'hérétique | samedi, 16 février 2008

Un peu de discrétion :))

Bonne continuation.

Écrit par : chr!s | dimanche, 17 février 2008

@ chris

Bonjour

Passez quand vous voulez. Je suis pris, mais je n'oublie pas l'école autrichienne. J'ai presque fini Schumpeter...

Écrit par : L'hérétique | dimanche, 17 février 2008

Un peu de discrétion :))

Bonne continuation.

Ecrit par : chr!s | dimanche, 17 février 2008

DE quoi s'agit-il?

Merci.
Cordilaement.
Jean-Claude

Écrit par : Guillermain | samedi, 23 février 2008

C'est bizarre, lorsque je donne quelques réponses, il n'y a plus de commentaires. Pourquoi?

Merci de répondre.

Écrit par : Guillermain | dimanche, 06 juillet 2008

Les commentaires sont fermés.