Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La politique compassionnelle | Page d'accueil | Capitalisme,Socialisme et Démocratie (9) : Atmosphère sociale et intellectuels en régime capitaliste »

samedi, 29 décembre 2007

Wi-fi à Paris, la menace fantôme

Il est dans les projets de Betrand Delanoë de couvrir Paris en entier de bornes wi-fi. Je ne suis pas un expert de la chose, mais j'ai tout de même une certaine défiance à imaginer des centaines de bornes balançant des ondes à tire-larigot dans ma direction quand je me promène tranquillement dans Paris. Je diras même que je ne me sens pas vraiment tranquille à cette idée...

En fait, on ne sait aps trop quel effet cela peut produire, mais en revanche, le personnel d'une bibliothèque parisienne s'est plaint de bourdonnements, de maux de tête et de malaises juste après qu'une borne ait été installée dans leurs locaux. Bref, appliquer le principe de précaution ne me paraît pas du luxe.

0a909ccc4efb83ad90c4186b410fcaef.jpgJ'ai cru comprendre à la lecture du projet "Nouvelles technologies" du MoDem et de Marielle de Sarnez à Paris, que ces derniers étaient plutôt favorables à la fibre optique qu'au Wi-fi. Pour d'autres raisons que celle que j'évoque-ci-dessus, mais je crois que je vais aller leur faire état de ma remarque pour apporter ma pierre à l'édifice. Accessoirement, la fibre optique permet un transpert d'informations bien plus rapide, et est sans danger. Je trouve d'ailleurs, que la manière dont  Marielle de Sarnez et  Bruno Gas (qui est en large partie co-responsable de ce projet) conçoivent le développement du haut-débit à Paris est plus sensé : les pouvoirs publics n'ont pas vocation à se substituer aux opérateurs, mais plutôt à leur faciliter la tâche, notamment en permettant des mutualisations qui permettraient de diminuer les coûts (la fibre optique coûte très cher).

Commentaires

Le débat du Wi-Fi et le principe de précaution : quand le high-tech rencontre une mode politique.

Écrit par : Fulmar | samedi, 29 décembre 2007

Non, pas une mode politique. Un principe élémentaire, c'est tout.

Écrit par : L'Hérétique | samedi, 29 décembre 2007

Le problème c'est qu'on en use pas, on en abuse; et par effet de mode car je constate que certains appareils high-tech dangereux et prouvés comme depuis des années échappent, eux, toujours à tout principe de précaution ! Ce n'est pas un principe objectivement avancé, on s'en sert très mal et nos décideurs ont très bien compris qu'il était à la mode pour rassurer les esprits; d'où mon coup de gueule.

Écrit par : Fulmar | samedi, 29 décembre 2007

@ Fulmar

D'accord avec vous.

Écrit par : L'Hérétique | samedi, 29 décembre 2007

C'est peut-être bête comme question mais, à tout hasard, n'existe-t-il pas d'études fiables dans ce domaine à l'échelle internationale?

Écrit par : ArnaudH | dimanche, 30 décembre 2007

Salut Arnaud,

D'après le Canard, il y a eu une étude menée à Chicago, mais dans des conditions très particulières, et elle menait en effet à des maux de tête et étourdissements. Le problème, c'est que l'on manque de données sur le sujet.

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 31 décembre 2007

Le principe de précaution... Hum... Les bornes wi-fi peuvent potentiellement représenter un danger ; mais celui-ci n'est absolument pas démontré ni mesurable. Donc, interdisons les bornes wi-fi!
Euh, et les ondes hertziennes? On les interdit quand? Avec ce principe, nous n'aurions toujours pas de radio, de télé ou de téléphone portable...
Vive le progrès!
;-)

Écrit par : Orange et piment | lundi, 31 décembre 2007

Interdire, peut-être pas, mais de là à installer des bornes partout.

Bonne année, au fait :-)

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 31 décembre 2007

Bonne année!

Écrit par : Orange et piment | mardi, 01 janvier 2008

@ Orange et piment

Merci, à vous aussi.

Écrit par : L'Hérétique | mardi, 01 janvier 2008

Moi aussi, ça m'inquiète d'être bombardée d'ondes magnétiques ... j'aime pas ...
bonne année, quand même ! ;)

Écrit par : Fiso | dimanche, 06 janvier 2008

Bonjour Fiso,

Idem, je ne suis pas très enthousiaste à cette idée...

Écrit par : L'Hérétique | dimanche, 06 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.