Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mais qu'avait donc l'Autriche-Hongrie de si particulier ? | Page d'accueil | Statistiques de fréquentation en novembre »

mardi, 11 décembre 2007

Pouvoir d'achat : enfin une mesure de bon sens !

J'ai entendu que le gouvernement prévoyait de rendre obligatoire par une loi l'intéressement des salariés dans une entreprise. Cela fait juste un an que François Bayrou propose cela, mais bon, mieux vaut tard que jamais, comme dit le proverbe.

D'autant que l'idée est applicable à la fonction publique. Un gain pour chaque économie réalisée serait évidemment bien plus pédagogique, même si dans nombre d'administrations, en raison des effectifs pléthoriques, il ne serait dans un premier temps pas énorme. 

Commencerait-on à avoir queques idées à l'UMP ? Enfin, il y en a tout de même quelques uns qui commencent à réclamer la rupture, ici, ou .... Et la vraie, cette fois ! 

En fait, j'ai été trop optimiste, l'idée ne vient pas de l'UMP mais de l'AFG... Elle donne de bons conseils, cette AFG : par exemple, sur la grande dangerosité du déblocage de l'épargne salariale (c'est une idée à qui, ça ? Sarko ? Attali ? Un cerveau de l'UMP ? Pire un cabinet de conseil américain du genre de ceux qui ontsuggéré d'investir dans les subprimes ?).

Non, ce qui m'inquiète plus, c'est qu'ici et , ils mettent tout sur le compte du temps de travail, sans réaliser que le mal est bien plus profond. Cela, ça m'inquiète en revanche. Il faudra du temps.

Bayrou ou Peyrelevade s'époumonent dans un désert, et de Courson ou Blanc sont silencieux. Certains disent Bayrou inaudible. Mais ils sont quoi, eux, dans ces conditions ? Sourds-muets ? 

Commentaires

J'ai lu récemment (est-ce sur ton blog ?) le compte-rendu d'une étude qui signalait qu'avant les 35 heures, les Français (ceux qui travaillent) travaillaient 41,3 heures e moyenne par semaine et que depuis les 35 heures, ils en travaillent 41 heures. On voit que l'effet n'a pas été fulgurant, sauf dans la tête de certains idéologues.

Qui plus est, les Français restent dans le peloton de tête du nb d'heures travaillées et sont de surcroît dans celui de la productivité horaire. On va finir, comme dit JF Kahn, par se retrouver au XIXe siècle.

Écrit par : Hervé Torchet | mardi, 11 décembre 2007

Salut Hervé,

Il ne faut pas non plus minimiser l'impact des 35 heures, au moins dans les administrations.

J'ai eu connaissance du compte-rendu dont tu parles, mais ce n'est pas sur mon blog qu'il a été publié.

Écrit par : L'Hérétique | mardi, 11 décembre 2007

Les commentaires sont fermés.