Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'UDF-MoDem veut mettre fin aux jeux violents dans les écoles | Page d'accueil | Pédagogies alternatives »

jeudi, 04 octobre 2007

Une tribune de Charette, Goasguen et Lamassoure sur le Centre

Le texte de la tribune du Figaro est édifiant si l'on en consulte la liste des signataires. Pas un MoDem là-dedans. Quand on songe qu'il est le fait d'individus qui ont plus que largment déserté le navire au fil du temps, ils ne manquent pas d'air. Ils me font rire avec leur débat l'UDF d'hier et de demain.

IL se trouve qu'eux, sont l'UDF d'hier, et nous, celle d'aujourd'hui et de demain ! Il ne fallait pas partir au lieu de venir nous faire la leçon aujourd'hui. En tout cas, pas question de venir jouer les supplétifs de la droite, cela me paraît très clair, surtout s'il s'agit d'une droite conservatrice. Car c'est ni plus ni moins  ce qu'espèrent en réalité les signataires de la tribune.

De toutes façons, on y verra plus clair après les élections municipales. On pourra à ce moment juger afin de déterminer qui est représentatif et qui ne l'est pas... 

Quand je lis cela : «Cette situation est négative pour notre vie politique. Au moment où le président de la République engage avec courage les réformes dont la France a besoin, nous affirmons qu'il aura besoin d'un centre retrouvé et rajeuni pour ne pas rater ce moment d'exception où le pays paraît prêt à accepter de réels changements.» je juge que c'est inacceptable. Accroissement de la dette, paquet fiscal injuste, utilisation de la génétique pour résoudre des problèmes politiques, alignement progressif de la politique extérieure sur celle de l'Amérique, de qui se moque-t-on ? C'est ça les réformes courageuses ? Bayrou, lui, aurait été courageux, en faisant partager les efforts à tous, comme il l'avait dit, en relançant sérieusement l'intégration européenne plutôt que de chercher à tirer la couverture à soi. Ce n'est pas le cas de l'actuel président et de son gouvernement. Et vous Monsieur Lamassoure, pour qui je garde de l'estime, car vous avez été un très bon ministre des Affaires Européennes, vous feriez mieux de nous rejoindre au MoDem, car, je pense que vous avez plus à voir et à faire avec nous, à l'UDF-MoDem, qu'avec vos co-signataires.

Alors, Messieurs de Charette, Goasguen et Lamassoure, gardez votre appel pour vous. En l'état, il ne nous intéresse absolument pas.

Nota Bene : tant que j'y suis, je donne l'adresse du site d'Alain Lamassoure. Il répond sur le forum associé, et les discussions sont intéressantes.

http://alainlamassoure.eu/accueil.php 

 

 

 

Commentaires

merci pour le lien. leur article est assez soft en fait, c'est plutôt de la nostalgie, peut-être...

Écrit par : Jeune MoDem 31 | jeudi, 04 octobre 2007

c'est même pas l'UDF d'hier, mais d'avant hier on pourrait dire...
Un peu étrange cette prise de position pour des gens qui ont quitté l'UDF à la création de l'UMP ! Je comprendrais plutot une tribune de ce type si elle était signée par un Arthuis ou un Bourlanges, mais là... A croire que c'est encore une manoeuvre pour créer de la confusion supplémentaire dans la famille déjà très éclatée du centre.

Écrit par : jb | jeudi, 04 octobre 2007

Une manoeuvre, il faut voir. Je pense que l'on jugera sur les actes, au final.

Écrit par : L'Hérétique | mardi, 09 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.