Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« François Fillon et la vérité | Page d'accueil | Réorganisation de la Poste »

lundi, 27 août 2007

Jean Lassalle et le Syndrome du Somport

Je viens de lire un courrier qui vaut son pesant d'or : la lettre de Jean Lassalle à Jean-Louis Borloo datée du 12 août dernier. Depuis mmaintenant près de 15 ans, Jean Lassalle se débat contre la cacophonie, l'anarchie et in fine l'inertie des pouvoirs publics quant à l'usage du tunnel du Somport.

Je cite particulièrement ce passage de la note écrite par Jean Lassalle ; éclairant...

« Pendant plusieurs années, l'absence d'un réel arbitre au-dessus des parties, à contraint notre région à vivre au rythme des manifestations de plus en plus nombreuses et sous l'éclat des projecteurs. On vient à ce moment là de très loin lutter contre le tunnel du Somport comme on partait jadis libérer le tombeau du Christ. Tout est mélangé dans un salmigondis invraisemblable : pour ou contre la ligne de chemin de fer Pau-Canfranc ; pour ou contre le tunnel du Somport ; pour ou contre l'aménagement d'une autoroute en Vallée d'Aspe (dont il n'a jamais été question, cette dernière devant entraîner aux dires de ceux qui en propagèrent et firent vivre la rumeur, la fin des derniers ours des Pyrénées) ; pour ou contre la bretelle autoroutière Pau-Oloron ; pour ou contre les Ours, et enfin pour ou contre la biodiversité...

Bref, il y en eut pour tous les goûts. La malheureuse Vallée d'Aspe et ses 2700 habitants, totalement pris en otage par les tenants des différents partis d'aménagement ou de non-aménagement, ont essuyé un véritable déluge de communication, de manifestations, de contre-manifestations.

Avec les « moyens du bord », en l'occurrence la vigueur de son histoire et le sang froid de ses habitants, la Vallée fit face, attendant que les « grands esprits » qui animaient cette mascarade  consentent enfin à s'apaiser. A l'heure actuelle, un semblant de calme est revenu.

Pour autant, le débat dit « du Somport » (avec  son  « autoroute tueuse d'ours », sa ligne de chemin de fer Pau-Canfranc noyée dans la montagne), a fait jurisprudence, au point qu'aujourd'hui plus aucun dossier n'avance en partie montagneuse.»

 Pauvre Vallée d'Aspe... Il faut ajouter que Dominique Perben, ex-ministre de l'équipement, a autorisé le transport de produits dangereux à travers le tunnel en février 2005, ce contre quoi Jean Lassalle a essayé en vain de lutter. Dans sa lettre, il interpelle Jean-Luis Borloo afin qu'il interdise, en signe de bonne volonté, le transport de tels produits à travers la vallée.

« Compte tenu de l'état actuel de la RN 134 où, vous le savez, certains tronçons sont très dangereux, de son passage devant les collèges et lycées d'Oloron-Sainte-Marie, cette décision est l'une des plus irresponsables que j'ai jamais vu prendre par le gouvernement de mon pays tout au long de ma carrière. Bonjour le combat pour le maintien de la biodiversité ! C'est la raison pour laquelle une interdiction immédiate de ces véritables « bombes roulantes » sous le tunnel du Somport apparaîtrait comme un signe de bonne volonté marquant la résolution de l'Etat Français à revenir à une attitude responsable

Voilà, à mon sens, une occasion de tester ce que vaut Borloo comme ministre du développement durable. De Lassalle, en tout cas, on peut dire que voilà un député dont les deux pieds ne restent pas dans le même sabot ! Chapeau, Monsieur le Député ! 

Commentaires

Monsieur Lassalle semble oublier qu'il n'a eu de cesse que de réclamer la création de ce tunel,à quoi pouvait t'il s'attendre d'autre.A combien d'accidents de poids lourd et de polutions du gave en sommes nous aujourd'hui?

Écrit par : jean | lundi, 27 août 2007

Venez-vous de très loin aussi ?
Votre argumentation ne tient pas la route. Le passage de matières dangereuses par un tunnel n'a rien d'une fatalité : la preuve, c'est qu'il a fallu une décision ministérielle, celle de Perben, pour l'autoriser.
Par ailleurs, pour les accidents, faites vous partie de ceux qui s'opposent à un réaménagement de la nationale ?

Écrit par : L'Hérétique | mardi, 28 août 2007

Quest-ce que çà veut dire çà?
"Venez-vous de très loin aussi "?
et çà?
"faites vous partie de ceux qui s'opposent à un réaménagement de la nationale "?
Si pour vous,il est nécessaire d'être ceci ou celà,oubien de ne pas " faire partie de ceux qui",
pour être pris en considération de telle ou telle autre manière,c'est vraiment désolant.
Vous devriez peut être voir le monde autrement que par la lorgnette estempillée MODEM.
Réaménager la nationale,aboutira à l'augmentation du traffic sur cette route,n'importe qui peut vous dire çà,plus de traffic, plus de raisons pour faire passer des matières dangereuses,en zone de montagne faut-il le rapeler,et celà n'est pas anodin.
Il existe toute une littérature à consulter,vous devriez aller voir ce site.........
http://www.iphb.org/

Écrit par : jean | mardi, 28 août 2007

Ce n'est pas une question de lorgnette MoDem. Vous vous doutez bien que des moyens de se déplacer sont tout à fait nécessaires quand on veut développer une région.

Vous avez pour le moins l'esprit tordu : donc, chaque fois qu'une route s'engorge, si j'ai bien compris, il ne faut pas l'aménager sous prétexte que cela pourrait accroître mécaniquement le trafic, c'est bien cela ?

Par ailleurs, je connais le site que vous citez, mais il ne répond pas à mes remarques. Ce que je vois, c'est que l'IPHB s'est défié de la réintroduction des ours telle qu'elle a été faite et que le gouvernement Villepin s'est vengé, avec l'appui de de la Région socialiste.

Peu importe au final, ce n'est pas la question que j'ai soulevée.

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 29 août 2007

Vous avez raison,il serait plus correct de parler de lorgnon "MODEM" et non de lorgnette,c'est pire que ce que je pouvais croire.
Les moyens de se déplacer sont tout à fait indispensables,mais vous y associez le traffic croissant des poids lourds en zone de montagne et je répète que c'est celà qui pose des problèmes,merci donc de ne pas tout mélanger,vous parlez d'un sujet sérieux,en terme d'aménagement il ne faut pas faire n'importe quoi,n'importe ou,celà devrait-être compréhensible par chacun de nous.
Les poids lourds ne font que passer dans des vallées encaissées,pouvez-vous par exemple expliquer en quoi ils ont apporté un quelconque développement dans le Béarn.
Pourquoi vous parlez de l'ours?
la littérature sur le tnnel du Somport...........
http://www.iphb.org/tunnel_du_somport/index.html

Écrit par : jean | mercredi, 29 août 2007

Bon, au moins, le lien est plus explicite. Ce n'est pas facile de trouver un bon compromis entre le respect du milieu naturel et humain, et le nécessaire développement économique.

Les poids lourds convoient des marchandises : ne me dites pas qu'aucune n'atteint la Vallée d'Aspe parce que ce n'est pas vrai. Le problème, c'est qu'à être contre tout, il devient impossible de promouvoir un moyen de transport.

C'est tout de même gonflé : Dans l'esprit de Jean Lassalle, le tunnel ne devait être qu'un complément du rail. Il a toujours été favorable à la réouverture de la voie ferrée Pau-Canfranc. Seulement, comme les gouvernements différents ont tergiversé et que nombre d'opposants crient au loup à l'évocation de la remise en service de cette voie, il ne reste du coup plus que la route, et elle devient encombrée et dangereuse. S'il y avait du ferroutage, comme l'escomptait Lassalle dès 1990, bien évidemment, le trafic de camions serait bien moindre dans le tunnel.

En l'état, aménager la nationale est nécessaire afin d'éviter des situations dangereuses.

Je vous accorde que cette situation n'est pas fameuse, mais ce n'est pas à Lassalle qu'il faut jeter la pierre, dans cette histoire.

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 29 août 2007

Je ne change pas un mot de mes messages précédent.J'espère que l'état ne fera rien de se que demande Lassalle,et que la décision d'interdire les poids lourds sur cet itinéraire sera prise,sauf pour la désserte locale.
Voilà,je te laisse dans ton univers tout orange,moi je préfère les gens qui réflechissent et qui font les choses à l'endroit.

Écrit par : jean | jeudi, 30 août 2007

Je note que vous n'avez répondu à aucune de mes objections.

Je comprends et partage vos inquiétudes environnementales. Il faut trouver un moyen terme entre ces inquiétudes et un nécessaire développement. Jean Lassalle, avec ses propositions, me semble l'avoir trouvé.

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 30 août 2007

Je vous suggère de créer un recueil de tout ce qu'a bien put dire Lassalle,un jour ou l'autre.
Nous verrons bien,s'il ne nous fait pas penser à ces voyants qui tiennent divers propos sur un peu tous les sujets et dans tous les sens,dix ou quinze ans plus tard,il vous font remarqué qu'ils avaient dis ceci ou celà.
Un homme qui est courageux,assume le résultat de ses actes,alors il ferait mieux d'arrêter de dire ce genre de phrase"c'est la faute de l'état","c'est la faute des écolos".

Écrit par : jean | vendredi, 31 août 2007

Je crois que l'on ne peut vraiment pas dire que Lassalle n'est pas un homme courageux.
Ce qu'il souhaite, c'est tout simplement que le dossier avance, or, tout ne dépend pas de lui.

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 31 août 2007

Bonjour,je te signale cet article,peut-être publieras-tu les conclusions de cette enquête du Ceesar.

http://www.sudouest.com/290907/vil_bea_oloron.asp?Article=280907aP919978.xml

"Mais sur le point noir qui a vu sept accidents de poids lourds en cinq ans, le Ceesar, Centre européen d'études de sécurité et analyse des risques (1), doit mener à bien une enquête-accidents dont les conclusions devraient être connues en fin d'année".

Écrit par : jean | samedi, 29 septembre 2007

Bonjour
Encore un camion dans le gave ,aujourd'hui même.

Écrit par : jean | jeudi, 03 avril 2008

Cette fois ci , la cuve de ce camion citerne contenait du sulfure de carbone, un produit dangereux, inflammable et très volatil.

Écrit par : jean | jeudi, 03 avril 2008

Bonjour Jean

J'ai une erreur 404 sur l'article : c'est possible d'avoir à nouveau le lien ?
Cela dit, cela ne prouve-t-il pas qu'il faut élargir cette fichue nationale ?

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 03 avril 2008

Nouvelle entendue à la radio en ce qui me concerne.
La presse en traite cette actualité aujourd’hui.
Elargir la route ? çà risque de coûter très cher et en plus il y Aura plus de poids lourds qui rouleront encore plus
vite ,donc Encore plus d’accidents.

Les habitants semblent vraiment en avoir raz le bol.
Fait toi ta propre opinion , je ne vais pas batailler.


http://www.sudouest.com/040408/reg_bearn.asp?Article=040408aP2200410.xml

http://aquitaine.france3.fr/info/41698597-fr.php

http://natura2000.environnement.gouv.fr/sites/FR7200792.html

Écrit par : jean | vendredi, 04 avril 2008

Les commentaires sont fermés.