Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 12 mai 2009

Donnons de l'herbe aux vaches !

herbe.jpgOn s'inquiète de notre sécurité alimentaire, mais on ferait bien de jeter un oeil aussi sur ce que broutent nos braves bêtes à cornes. Une conférence avait lieu, la semaine à dernière, à Mugron, sur les différents nutriments dont peuvent disposer ces sympathiques ruminants. La conférence était l'occasion de projeter un film, Herbe, dont le fil conducteur est la confrontation entre deux types d'élevage. la première laisse les ruminants brouter paisiblement la bonne herbe verte des prés, et la seconde, en revanche, met à la merci des multinationales de l'agro-alimentaires de grosses exploitations puisque les exploitants achètent massivement du maïs et du soja pour nourrir leurs bêtes.

Et puis il y a un petit détail qui n'a pas échappé au Canard Enchaîné de la semaine dernière : l'alimentation des vaches modifie la structure moléculaire du lait. Eh oui : le soja et le maïs sont truffés d'oméga-6 et ne contiennent quasiment pas d'oméga-3. En fait, même, par rapport à une vache nourrie avec de l'herbe, de 10 à 20 fois plus d'oméga-6. Or, on sait que de tels déséquilibres de proportions (excès d'oméga-6) favorisent considérablement l'apparition de cancers et de maladies cardio-vasculaires. Le lait n'est pas le seul à être touché : les steacks qui proviennent des mêmes animaux aussi ! Enfin les paysages sont modifiés, les terres rendues stériles et les eaux polluées par des exploitations intensives.

Nous payons donc cash, au propre comme au figuré, nos choix alimentaires envers les vaches. Je n'y vois que des inconvénients : dépendance alimentaire, saveur du lait affadie, nutriments naturels (contenus dans l'herbe) en moins, et propension à déglinguer nos organismes. Et après on nous fait de la pub pour nous dire que c'est bon de boire du lait. Oui, mais lequel ? Bref, mieux vaut consommer du lait bio, dès lors que la certification est valable, évidemment.

12:28 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : vache, herbe, lait, agriculture |  Facebook | | |