Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 01 septembre 2015

Verbaliser et réprimer la saleté à Paris ? Chiche ?

J'ai bien pris acte de l'entretien que Mao Peninou, adjoint d'Anne Hidalogo, la maire de Paris, a accordé au Point. A la question de savoir comment on change le comportement de ceux qui salissent les sols de Paris, il a répondu texto «On informe et on sensibilise, on réprime». Hallelujah. Il a prononcé le mot "réprimer". Je me suis échiné à le dire ici : il y a un filon d'or pour les finances de Paris. Les amendes aux gorets qui laissent traîner canettes et papiers gras et de ceux qui étalent sur les trottoirs les merdasses de leurs cabots. Et je ne parle pas de ceux qui viennent te fumer au nez juste devant le panneau interdiction de fumer. Alors ceux-là, qu'ils soient à l'amende, ça ne me fait pas pleurer. Il ne reste plus qu'à passer des déclarations aux actes, maintenant.

17:48 Publié dans Paris | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saleté |  Facebook | | |