Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 18 février 2012

Mourir d'amour...

Pendant longtemps, j'ai pensé que les personnages de roman qui se mouraient d'amour échappaient à la réalité et révélaient leur nature fictionnelle par cette fin particulière. Henriette dans le Lys dans la vallée  Tristan et Iseut qui périssent de chagrin, bien d'autres encore m'ont toujours semblé valider ces considérations. 

Il semble que je me sois bien imprudemment avancé. Un cardiologue britannique vient d'établir que les chocs émotionnels violents peuvent avoir un impact insoupçonné sur le coeur, et je n'emploie pas ce dernier mot au sens figuré.

01:44 Publié dans Insolite | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : coeur, mourir, chagrin |  Facebook | | |