Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 11 décembre 2007

Mais qu'avait donc l'Autriche-Hongrie de si particulier ?

Au fil de mes lectures, s'il est bien un état disparu qui suscite ma perplexité, c'est bien celui-là. j'ai lu, il est vrai, l'ouvrage de François Fetjö sur l'Autriche-Hongrie, mais, j'ai du mal à comprendre comment cet état bicéphale et multiethnique s'y est pris  est pris pour générer une telle effervescence intellectuelle :

Psychanalyse, musique, économie, sciences, littérature, c'est tout simplement impressionnant ce que cet état a pu produire en génies et en talents de toute sorte. Sans oublier Sissi, bien sûr...

Je dis cela en pensant bien sûr à l'école autrichienne en économie, mais pas seulement.Schumpeter (économie)  Mozart (Musique), Freud(psychanalyse), Strauss(musique), Klimt (peinture), Otto Wagner (architecture) , Zweig (littérature) et combien d'autres encore, proviennent d'Autriche-Hongrie, c'est stupéfiant. 

Je me promets de réfléchir à cette question ultérieurement.