Quand je considère le bilan d'Anne Hidalgo sur les six années écoulées, je suis partagé. Très clairement au passif : - le niveau d'encombrements et de travaux sur l'ensemble de Paris et même d'une partie de l'île de France.  Je veux bien admettre que certains travaux sont indispensables (sécurité électricité, gaz et eau, entretien de la voirie) mais d'autres sont tout à fait surnuméraires. - l'endettement de la ville de Paris passé de 3.6 à 5.7 milliards d'euros. Ça retombera tôt ou tard sur le dos des Parisiens, c'est inévitable.   Mitigé  - la pollution. Je...

Lire la suite 7